L’attribution des primes sur objectifs perçue comme subjective par les cadres - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Les primes variables : qu'en pensent les salariés ?

lu 741 fois | publié le 27/09/2016

L’attribution des primes sur objectifs perçue comme subjective par les cadres

Les primes variables : qu'en pensent les salariés ?

Les rémunérations variables concernent aujourd’hui de nombreux cadres. Mais comment sont perçues ces formes de rémunérations ? Et quelles conséquences ont-elles sur les relations avec la hiérarchie, sur le rapport à l’entreprise et au travail ?

La complexification et la diversification des rémunérations à l’œuvre depuis plusieurs années conduit à une individualisation croissante  puisque les critères d’attribution des variables dépendent souvent de la performance individuelle Cette logique d’individualisation vise à récompenser les plus « méritants » et donc à produire de l’investissement et des efforts de la part des salariés. S’y ajoutent les  dispositifs de partage de bénéfices, qui ont pour but de favoriser la convergence entre les intérêts du salarié et ceux de l’entreprise, et qui ne sont pas forcément réservés aux cadres.

 

Cependant, pour que ces dispositifs produisent leurs effets sur les salariés, il faut avant tout que ces derniers y adhèrent, ce qui dépend en grande partie du contexte de l’entreprise et de son historique. La satisfaction d’un cadre envers sa prime dépend également en grande partie de la façon dont il se compare à ses pairs.

 

L’attribution des primes est souvent perçue comme opaque, voire subjective (critères choisis, arbitraire des décisions de certains managers), à l’encontre de l’idéal méritocratique auquel les cadres se déclarent attachés. Les managers ont dans l’ensemble des marges de manœuvre limitées. On observe alors des phénomènes de moyennisation des primes, certains managers désirant avant tout ne pas pénaliser, mais également des tendances à défavoriser les seniors et les femmes, notamment autour des congés maternité.

 

Source : Apec, Les primes variables : qu’en pensent les salariés ?, septembre 2016

 

Partenariat de recherche avec Sophie Bernard (Université Paris-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR [7170], IRISSO) et Elise Penalva-Icher (Université Paris-Dauphine, PSL Research University, CNRS, UMR [7170], IRISSO)


 

Mots-clés : salaireprimesrémunérationIRISSOétude Apecmotivation


Des services pour vous accompagner

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, obtenez des réponses immédiates à toute question sur votre situation professionnelle.

» En savoir plus