Les cadres séniors ont des fins de carrière plus difficiles - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Les cadres séniors en emploi

commentaire (0) | lu 833 fois | publié le 29/01/2013

Les cadres séniors ont des fins de carrière plus difficiles

Plus de quatre cadres en poste sur dix ont 45 ans et plus. Plus ils sont âgés, plus leur situation professionnelle se dégrade, selon une enquête de l'Apec.

Une part significative de l’effectif cadre. 43% des cadres du secteur privé sont âgés de 45 ans ou plus, âge à partir duquel, dans une entreprise de plus de 50 salariés, on doit se voir proposer la réalisation d’un entretien à mi-carrière. Seule une minorité de ces séniors a obtenu le statut de cadre lors de leur 1er emploi, contrairement aux cadres plus jeunes. Ils sont aussi moins diplômés que leurs cadets et nombre d’entre eux ont obtenu leur diplôme principal dans le cadre de la formation continue.

Des conditions d’emploi non homogènes. 94% des cadres séniors occupant un poste* étaient en CDI et quasiment la même proportion à temps complet. Ces données sont en conformité avec ce que l’on observe pour l’ensemble des cadres. Mais la situation des séniors n’apparait guère homogène ; passé 50 ans, la part des cadres en CDI ne cesse de décroître, ce qui traduit une certaine fragilité des tranches d’âges les plus élevées. De même, si plus de 53% des 45-49 ont des responsabilités hiérarchiques, cela ne concerne plus que 51% des 50-54 ans et 48% des plus âgés. Quant aux niveaux de rémunération des séniors, ils sont globalement supérieurs à ceux de leurs cadets, mais l’évolution du salaire montre, à compter de 50 ans, des signes d’essoufflement.

Des niveaux de satisfaction et de confiance moindres. 62% des cadres séniors ont une opinion satisfaisante de leur situation professionnelle, soit moins que la moyenne qui est de 67%. Mais en fait la rupture avec les cadres plus jeunes se produit plus tôt : le niveau de satisfaction ne cesse de décroître selon les âges, pour se stabiliser autour de 62% dès l’entrée dans la quarantaine. De même, la confiance en l’avenir professionnel se dégrade progressivement avec l’âge, seuls 57% des séniors affichant leur sérénité envers l’avenir. Mais celle-ci continue de fléchir avec l’avancée en âge : de 63% chez les 45-49 ans, elle descend à 57% chez les 50-54 ans et n’atteint que 52% pour les 55 ans et plus. Cette baisse du niveau de confiance est en partie lié au fait qu’avec l’âge les cadres sont de plus en plus nombreux à se sentir menacés par le chômage.

*au 31 décembre 2011

Source : Apec, Les cadres séniors en emploi, janvier 2013

Mots-clés : seniorcadreemploi seniorétude Apecenquête Apec


Des services pour vous accompagner

Capitaliser sur son expérience

Next Step mi-carrière

Comment utiliser votre expérience pour évoluer vers un nouveau poste ?

» En savoir plus