Les mobilités professionnelles des cadres séniors sont plutôt contraintes - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

La mobilité professionnelle des cadres séniors

commentaire (0) | lu 138 fois | publié le 28/03/2013

Les mobilités professionnelles des cadres séniors sont plutôt contraintes

La mobilité professionnelle des cadres de 45 ans et plus est plus faible que celle de leur cadets, selon une enquête de l'Apec. De plus, lorsqu'ils changent de poste ou d'entreprise, leur mobilité est moins favorable.

La mobilité interne est le plus souvent imposée. Contrairement aux cadres plus jeunes, lorsque les cadres de 45 et plus ont connu une mobilité interne, celle-ci a, dans la majorité des cas, été imposée par l’entreprise. Mais que la démarche soit volontaire ou non, les cadres de 45 ans et plus ont tirés moins de bénéfices de leur changement de poste en interne que les cadres plus jeunes. Celui-ci s’est moins souvent traduit par une promotion hiérarchique, voire par un élargissement du périmètre de responsabilités, ainsi que par une hausse de la rémunération. Malgré cela, l’appréciation des cadres séniors reste positive dans l’ensemble : 61% jugent globalement leur changement de poste comme satisfaisant, contre 80% chez les moins de 45 ans.

La mobilité externe s’accompagne plus souvent d’une période de chômage. Les départs à l’initiative de l’entreprise (licenciement économique ou pour un autre motif) sont nettement plus importants chez les cadres séniors, les départs concertés (rupture conventionnelle) aussi. Dans ces conditions, il n’est pas étonnant qu’ils aient en majorité connu une période de chômage entre deux postes. Rares sont les cadres de 45 ans et plus à assimiler leur changement d’entreprise à une promotion hiérarchique. Et comparé aux cadres séniors qui ont connu une période de chômage entre deux postes, ceux qui ont changé directement d’entreprise tirent plus souvent bénéfice de leur mobilité externe. Par ailleurs, les augmentations de rémunération consécutives à une mobilité externe sont presque deux fois moins nombreuses pour les cadres de 45 ans et plus qu’elles ne le sont pour les plus jeunes. En parallèle, les cadres séniors sont davantage touchés par des baisses de rémunération. Pour autant, une majorité s’estiment satisfaits de cette mobilité.

Des intentions de mobilité plus faibles. Sans surprise, les intentions de mobilité des cadres dépendent fortement de l’âge. Ainsi, le désir de changer d’entreprise n’est exprimé que par un quart seulement des 45 ans et plus, contre près de la moitié chez les cadres plus jeunes. Les principales causes explicatives de cette envie de stabilité est la satisfaction dans le poste actuellement occupé, mais aussi l’absence d’opportunités intéressantes. De même, les cadres séniors envisagent moins souvent que leurs cadets un changement de poste en interne. Au-delà de 45 ans, les cadres sont moins nombreux à croire en la possibilité d’une évolution en interne.

Source : Apec, Mobilité professionnelles des cadres séniors, mars 2013.


Des services pour vous accompagner

Capitaliser sur son expérience

Next Step mi-carrière

Comment utiliser votre expérience pour évoluer vers un nouveau poste ?

» En savoir plus