Les cadres prêts à devenir acteurs de la transformation numérique - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Usine du futur, bâtiment du futur : quelles évolutions pour les métiers cadres ?

commentaire (0) | | publié le 04/10/2018

Les cadres prêts à devenir acteurs de la transformation numérique

La transformation numérique : regards de cadres de l'industrie et de la construction

Quelle vision les cadres ont-ils de la transformation digitale des entreprises ? Quels effets en perçoivent-ils, que ce soit sur leur métier, l’organisation de leur activité et de manière plus large sur l’activité de leur entreprise ?

Un cadre sur deux perçoit les changements liés à la transformation numérique

Les changements liés à la transformation numérique (nouvelles techniques, nouveaux produits ou services, nouvelle organisation du travail…) sont perçus par un cadre sur deux. De la même façon que les responsables du recrutement appellent à la montée en compétences de leurs salariés sur de nouveaux domaines d’expertise technologique, les cadres, lorsqu’ils présagent une reconfiguration de leurs métiers par le numérique, soulignent l’impératif d’être formés aux nouveaux outils. Ce besoin devient d’autant plus criant que près de 6 cadres sur 10 indiquent éprouver des difficultés dans leur travail du fait des modifications introduites par la transformation numérique.

 

La transformation numérique : une opportunité de se recentrer sur son expertise

Mais au-delà de cet accompagnement technologique, ces mêmes cadres insistent sur la nécessité qu’ils ont de s’adapter aux nouvelles formes d’organisation du travail rendues possibles par la révolution numérique. Impliquant des façons de travailler plus collaboratives, les libérant du poids des tâches les plus contraignantes, la transformation numérique représenterait alors pour eux une opportunité de se recentrer sur leur expertise technologique et d’aller vers un encadrement plus proche et plus personnalisé. Il en découlerait une meilleure performance et atteinte des objectifs.

 

La formation, un enjeu d’amélioration de l’employabilité des cadres

Suivant cette logique, ils préfigurent alors que le cadre du futur sera à la fois celui qui sera capable à la fois d’exploiter du big data pour piloter son activité, d’animer de manière active les différentes équipes qu’il encadre et de faire évoluer la relation client au plus près des besoins de ce dernier. Et ils font de la formation, un enjeu d’amélioration pour leur employabilité, mais aussi un élément clé pour que les entreprises puissent maintenir leur capacité d’investissements et leur profitabilité à plus long terme. Renouveau industriel, formation et transformation numérique apparaissent indubitablement liés dans leurs représentations.

 

Enquête quantitative auprès de 950 cadres travaillant dans l’industrie et de 200 cadres du secteur de la construction.

 

Source : Apec, Usine du futur, bâtiment du futur : quelles évolutions pour les métiers cadres, septembre 2018

Mots-clés : compétencesdigitalmétiernumériqueétude Apec