Réussie ou pas : quelle perception les cadres ont-ils de leur carrière ? - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Le succès de carrière des cadres

| publié le 25/01/2017

Réussie ou pas : quelle perception les cadres ont-ils de leur carrière ?

Le succès de carrière des cadres

Le succès de carrière reste un attendu logique et répandu chez les cadres. Mais comment juger de la réussite de sa carrière ?

Des cadres plutôt satisfaits à l’égard de leur carrière…

Les cadres interrogés ont un fort sentiment d’auto-efficacité professionnelle. Ils se sont peu fréquemment efforcés de ressembler à un modèle de rôle. Ils ressentent généralement une assez bonne satisfaction à l’égard de la réalisation de leurs objectifs de carrière, avec un bémol en ce qui concerne la rémunération. Ils considèrent en moyenne leur carrière comme étant plutôt réussie et la jugent pour la plupart d’entre eux « conforme » à ce qu’ils envisagent comme une progression normale. Enfin, ils sont également satisfaits de leur vie personnelle.

 

… et enclins à la mobilité

Dans l’ensemble, les cadres sont conformes à ce qui est attendu d’eux, c’est-à-dire bien disposés envers la mobilité. Ils expriment cependant une préférence pour la mobilité externe par rapport à la mobilité interne, la tendance s’inversant pour les cadres travaillant dans des entreprises de plus de 2 000 salariés, où les opportunités sont plus nombreuses.

 

Plus finement, la comparaison du succès de carrière objectif (niveau du poste occupé, nombre de promotions obtenues, salaire, progression de salaire) et du succès de carrière subjectif (satisfaction du cadre à l’égard de sa carrière, exprimée sur différents aspects) permet de distinguer trois groupes de cadres :

  • Ceux qui sont les plus satisfaits de leur carrière (26,2 % des répondants), qui ont objectivement réussi et se considèrent comme les plus auto-efficaces. Les femmes y sont moins représentées que les hommes. Il s’agit plus souvent de cadres de moins de 45 ans. Par ailleurs, les parents de ces cadres ont plus souvent un niveau d’études élevé.
  • Ceux ayant un bon niveau de satisfaction de carrière (49,5 % des répondants), malgré un niveau de succès objectif plus faible que le premier groupe. Ils sont ceux qui ont plus fréquemment que les autres l’intention de ne pas changer de poste. Les femmes sont plus représentées que les hommes, ainsi que les cadres non diplômés.
  • Les cadres insatisfaits de leur carrière (24,3 % des répondants) et dont la vie personnelle est également la moins satisfaisante. Ils sont les moins disposés envers la mobilité interne et, bien qu’autant disposés que les autres groupes à la mobilité externe, ils sont ceux dont l’intention de départ est la plus élevé.

 

Source : Apec/Irgo, Le succès de carrière des cadres, décembre 2016

Partenariat de recherche avecOlivier Herrbach, Laïla-Benraïss-Noailles et Khalil Aït Saïd (IRGO, Université de Bordeaux)


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Next Step

Un plan d'action précis et conforme à vos choix pros pour évoluer en interne ou externe

» En savoir plus