Commencer sa vie professionnelle en PME, les avantages et les inconvénients vus par les jeunes - Apec.fr - Cadres
 
L'attractivité de l'emploi dans les PME vue par les jeunes diplômés

commentaire (0) | lu 662 fois | publié le 18/10/2016

Commencer sa vie professionnelle en PME, les avantages et les inconvénients vus par les jeunes

L'attractivité de l'emploi dans les PME vue par les jeunes diplômés

Les représentations des PME qu’ont les jeunes diplômé.e.s sont globalement positives : tout y est vu comme plus souple, plus humain et plus valorisant pour l’individu. Cependant, dans la perspective d’une première expérience, leur principal point de faiblesse - voire de blocage - est la question de l’évolution professionnelle.

Des conditions d’exercice du poste jugées plus propices à l’épanouissement

Pour les jeunes diplômé.e.s, le choix d’une PME répond à un besoin d’indépendance et d’autonomie dans une structure souple. Ils sont motivés par un désir de réalisation de soi au travers du travail. C’est dans ces structures que les jeunes diplômé.e.s ont le sentiment de pouvoir être le plus directement utiles, d’être reconnu.e.s pour ce qu’ils peuvent apporter, de participer de façon active à un projet et d’en profiter comme d’un tremplin pour accumuler une expérience riche et variée.

 

Dès lors que le cadre de travail est suffisamment formalisé

Mais beaucoup redoutent un manque de clarté des missions, un éparpillement des tâches qui peut limiter leur capacité à développer une expertise métier, un cadre managérial insuffisant et trop peu présent. Le manque de moyens matériels et le caractère aléatoire des augmentations salariales sont également mentionnés. Enfin, la grande proximité des relations, appréciée pour le côté humain qu’elle apporte, peut aussi présenter des inconvénients, avec une charge émotionnelle importante qui peut rendre délicate la séparation entre vie personnelle et professionnelle.

 

Mais des trajectoires professionnelles perçues comme aléatoires

La question de l’évolution professionnelle est le frein majeur à un premier poste en PME. À moins d’être très connue, leur moindre notoriété est moins valorisante sur un CV. C’est aussi souvent la motivation qui pousse à la quitter pour une structure plus grande dès qu’on a le sentiment de ne plus y avoir d’avenir. Cette faiblesse est renforcée par le sentiment que les possibilités de formation seront limitées, une faiblesse importante pour ces jeunes professionnel.le.s soucieux de développer leur employabilité.

 

Source : Apec, L’attractivité de l’emploi dans les PME vue par les jeunes diplômés, octobre 2016

Mots-clés : PMEjeune diplôméétude Apec