Pour sélectionner des candidats, plus d’un recruteur sur dix utilisent la visioconférence - Apec.fr - Cadres
 
Sourcing cadres - édition 2017

commentaire (0) | | publié le 02/06/2017

Pour sélectionner des candidats, plus d’un recruteur sur dix utilisent la visioconférence

Utilisation de la visioconférence pour recruter des cadres

La visioconférence pratique et peu coûteuse aussi bien pour les recruteurs que les candidats. Les entreprises y ont notamment recours pour une présélection téléphonique.

De la présélection à l’entretien complet

En 2016, 11 % des entreprises ont utilisé la visioconférence lors de leur dernier recrutement de cadre. Elle peut être utilisée dans le cadre de la présélection téléphonique, en particulier quand cette présélection s’apparente à un véritable entretien, et/ou en lieu et place des entretiens d’embauche en présentiel, notamment quand les candidats sont éloignés géographiquement.

 

Les entretiens en visioconférence sont plus développés dans les grandes entreprises

Les plus grandes entreprises (1 000 salariés et plus) utilisent 2 fois plus la visioconférence que les petites entreprises (moins de 100 salariés), respectivement pour 13 % et 6 % d’entre elles. Côté secteurs d’activité, ce sont surtout l’ingénierie-R&D et de la chimie-pharmacie-énergies qui utilisent le plus fréquemment la visioconférence, respectivement 20 % et 18 %.

 

Autre pratique innovante, mais encore marginale : la vidéo différée

Cet outil permet au recruteur d’enregistrer ses questions, auxquelles les candidats répondent en vidéo. Seul 1 % des entreprises l’a utilisée lors de leur dernier recrutement de cadre.

 

Source : Apec, Sourcing cadres – édition 2017, juin 2017