Responsable planification (production) - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Services techniques

commentaire (0) | lu 4754 fois | publié le 09/02/2016

Responsable planification (production)

Le responsable planification reçoit et analyse les commandes émises par les services commerciaux. Il définit les ordres de fabrication dans le respect des contraintes de coûts, de qualité et de délais. Il est l'interface entre la production, les services commerciaux et la R&D.

Autres intitulés

  • Ingénieur/responsable planning
  • Responsable ordonnancement
  • Prévisionniste

 

Missions principales

Analyse de la demande client

  • Analyser les nouvelles commandes de produits émanant des services commerciaux.
  • Étudier le dossier du produit à fabriquer et proposer des ajustements au bureau d'études.
  • Évaluer les process de production à mettre en œuvre (usinage, façonnage, etc.).
  • Fournir au client une estimation des délais et des moyens alloués.

 

Planification des objectifs de production

  • Lancer les ordres de production aux unités de production.
  • Définir le budget annuel et effectuer son actualisation (mensuelle, trimestrielle ou semestrielle selon les produits ou le secteur).
  • Évaluer et coordonner le potentiel de fabrication des machines (charge, capacité, rendement...) avec les ressources humaines disponibles (réaffectation de personnel, volumes de recrutements...).
  • Transmettre aux unités de production (usines, ateliers) les plannings de production à court, moyen et long terme.

 

Suivi de la mise en œuvre du/des plan(s) de production

  • Ajuster le plan de production en cas de retard ou d'incident technique sur une chaîne de production.
  • Suivre l'activité au jour le jour par l'analyse des indicateurs d'avancement (tableaux, graphiques...).
  • Mesurer les écarts entre la production effective et les prévisions estimées.
  • Assurer un reporting aux directions métiers concernées (industrielle, commerciale...).
  • Optimiser les aspects logistiques tels que la gestion des stocks et des approvisionnements (quantité, disponibilité...).
  • Veiller à la répartition optimale des ressources et de la charge de travail dans les unités de production.

 

Suivi des relations commerciales

  • Garantir la livraison des commandes dans le respect des délais, des coûts et de la qualité.
  • Expliquer voire régler les litiges en cas de retards ou de malfaçons (pièces défectueuses, rupture d'approvisionnement...), en collaboration avec les services commerciaux de l'entreprise.
  • Superviser les relations avec les sous-traitants industriels (équipementiers, fabricants de pièces détachées, prestataires de maintenance industrielle...).

 

Orientation de la stratégie de production

  • Réaliser des prévisions sur les variations de la demande de façon à les anticiper.
  • Justifier les écarts de production et proposer des préconisations au management opérationnel de la production (chef d'atelier...) ainsi qu'aux responsables stratégiques (direction industrielle ou de la production).
  • Participer à la conception et à la modernisation de l'appareil de production en lien avec les responsables production et les chefs d'ateliers.
  • Préconiser des adaptations de l'organisation industrielle en accord avec l'évolution des commandes clients (produits, gammes de produits, etc.).
  • Optimiser les process de traitement des commandes et les différentes étapes de la « supply chain » (chaîne logistique).

 

Activités éventuelles

Le statut du responsable planification est à l'interface avec les services dédiés à la production, R&D et commerciaux. Aussi, suivant l'organisation de l'entreprise, son rôle peut englober la conception et l'optimisation des gammes de fabrication des produits, des équipements de production, des process ou des méthodes de travail.

 

Variabilité des activités

L'activité du responsable planification ne sera pas la même suivant sa position dans l'entreprise et le secteur d'activité. Traditionnellement, le responsable planification est présent dans les grands groupes. Désormais, de plus en plus de PMI font appel à ces experts polyvalents.

 

Au sein des grandes structures.

Dans les grands groupes, les organisations industrielles ramifiées ou internationales, le responsable planification exerce depuis le siège de l'entreprise. Éloigné des sites de production, il est chargé de coordonner et de gérer les flux liés à l'activité des différentes usines. Sa position le rapproche de la direction industrielle sur des missions d'analyse et de stratégie industrielle. Ce rôle d'étude privilégie des relations fonctionnelles avec le management opérationnel des sites production (responsable de production, ingénieur de production...).

 

Au sein de structures plus réduites.

Sur les sites de production, le responsable planification est le chef d'orchestre de l'usine. Mobile en permanence, alternant entre son bureau et les ateliers, au contact des chefs d'ateliers pour optimiser la dynamique de production. En fonction des commandes, il peut être amené à revoir entièrement l'appareil de production ou son organisation au sein de l'usine. Il occupe alors un rôle proche de celui du responsable méthodes ou d'un chef de projet industriel.

 

Au sein de petites structures.

La fonction de responsable planification est souvent confondue avec la fonction de responsable de production. Ces cadres prennent alors en charge la planification dans le temps, la fabrication et l'évolution des process de production sur le site. Par ailleurs, plus la structure est réduite, plus l'éventail de leurs activités s'élargit à des domaines tels que les achats, la logistique, la gestion des livraisons, voire la prise en charge des relations commerciales.

 

Des priorités qui peuvent être différentes suivant les secteurs d'activité

  • Dans la construction automobile, par exemple, le responsable planification veillera à harmoniser l'utilisation des lignes de montage et ajuster la charge de travail des opérateurs. Il alterne alors la fabrication de véhicules nécessitant une fabrication lourde (multiples options) et ceux dotés d'une configuration plus légère.
  • Dans des secteurs comme l'industrie du verre ou l'équipement (aéronautique, automobile ou chimie par exemple), il surveillera particulièrement la continuité du flux de production (assemblage, fusion, etc.). En cas de rupture d'approvisionnement, il contactera les sous-traitants pour trouver des produits de remplacement dans les plus brefs délais, répondant ainsi aux critères de qualité et de sécurité de l'entreprise.

 

Salaire

  • Jeune cadre : entre 30 et 40 k€
  • Cadre confirmé : entre 40 et 60 k€

 

Compétences requises

Des compétences techniques

  • Bonnes connaissances des produits et des procédés de production.
  • Maîtrise des systèmes de gestion de la production assistée par ordinateur (GPAO) et des règles de gestion industrielle (méthode PERT, diagramme de Gantt...).
  • Maîtrise de l'informatique industrielle pour être en mesure de faire évoluer les outils GPAO ou de conseiller sur l'implantation d'un progiciel de gestion (ERP, SAP...).
  • Compétences en management (achats, économie-finance...) et en gestion de projets d'organisation (Kanban, Kaizen...).
  • Maîtrise d'une langue étrangère (anglais ou allemand), celle d'une deuxième, voire d'une troisième est généralement appréciée.

 

Des qualités personnelles

  • Organisation et réactivité afin de parer aux imprévus qui peuvent ralentir la fabrication.
  • Diplomatie et « leadership » pour faire passer ses idées auprès de ses interlocuteurs, quel que soit le niveau hiérarchique.
  • Excellentes qualités relationnelles et de communication pour nouer des contacts efficaces, obtenir la confiance des interlocuteurs et comprendre les impératifs des différents métiers.
  • Forte capacité d'adaptation afin de collaborer avec l'ensemble des départements de l'entreprise.
  • Adaptabilité, capacité d'écoute et de dialogue pour ajuster son discours à des interlocuteurs très variés (direction industrielle, management opérationnel, fournisseurs...).
  • Bonne résistance au stress, les résultats du responsable planification étant indexés sur les performances du plan de production.

 

Profils les plus demandés

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes (ECAM, Icam, Mines...) avec une spécialisation en gestion de la production, en mécanique ou ordonnancement.
  • Formation de type bac + 2 à bac + 5 en gestion de la production, ordonnancement, logistique, organisation et plus rarement en qualité.

 

Durée d'expérience

Ce poste nécessite deux à cinq ans d'expérience dans la production et dans le même secteur industriel. Elle peut également être complétée par un passage dans les fonctions R&D en tant qu'ingénieur méthodes, procédés-méthodes.

 

Postes précédents

  • Ingénieur de production
  • Ingénieur process méthodes
  • Ingénieur d'affaires

 

Type d'employeurs

  • Grandes entreprises industrielles, en particulier dans l'industrie mécanique, automobile, électronique, agroalimentaire, pharmaceutique, ou textile.
  • Les équipementiers industriels et les PMI de taille importante.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur industriel
  • Directeur technique
  • Directeur de production
  • Directeur d'usine/de site de production

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Responsable de production
  • Ingénieur de production
  • Services commerciaux
  • Services achats
  • Ingénieurs d'études R&D
  • Contrôle de gestion
  • Fournisseurs et sous-traitants

 

Evolution professionnelle

  • Responsable de production (et/ou méthodes)
  • Ingénieur en maintenance industrielle
  • Responsable des opérations logistiques
  • Ingénieur qualité
  • Acheteur industriel
  • Consultant (organisation ou management industriel, formation...)

Mots-clés : métier