Ingénieur qualité (production) - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Services techniques

commentaire (0) | lu 9204 fois | publié le 07/12/2015

Ingénieur qualité (production)

L'ingénieur qualité est chargé de mettre en oeuvre et d'organiser les procédures de suivi et de contrôle qualité au sein d'une unité de production ou d'une entreprise, sur la base d'un cahier des charges (client, normes...)

Autres intitulés

  • Ingénieur fiabilité/contrôle qualité
  • Correspondant qualité
  • Responsable qualité
  • Responsable contrôle qualité
  • Responsable laboratoire contrôle qualité

 

Missions principales

Mise en œuvre de la démarche qualité

  • Mettre en place, accompagner et suivre les procédures qualité dans l'entité dans laquelle il travaille.
  • Organiser des actions de sensibilisation et de formation du personnel au problème de la qualité.
  • Animer des groupes de travail sur l'écriture des procédures et des règles concernant la qualité.
  • Préparer la rédaction des manuels et des procédures qualité.
  • Optimiser les process qualité (système qualité) en fonction des contraintes de faisabilité de l'entreprise.
  • Négocier les améliorations techniques et humaines en interne avec les services production, achats, approvisionnement, R&D et commercial afin d'atteindre les objectifs de qualité.

 

Suivi et contrôle des indicateurs qualité

  • Contrôler et suivre les indicateurs permettant de vérifier la conformité des produits fabriqués aux normes en vigueur et aux procédures définies dans le cadre de la certification.
  • Organiser des tests, des audits internes en vue d'analyser les points de non-conformité et de mettre en place des actions correctives et préventives adaptées.
  • Prévoir et organiser les audits fournisseurs dans le respect des normes, de la politique qualité de l'entreprise.
  • Participer à l'élaboration de la documentation des produits de l'amont à l'aval, en passant par les contrôles réguliers effectués sur la ligne de production ou par le laboratoire.
  • Élaborer et communiquer une synthèse hebdomadaire sur la qualité du processus de fabrication, soulignant les variations et les prévisions pour la semaine à venir.
  • Analyser les écarts entre les prévisions et les résultats constatés.
  • Définir en conséquence les investissements ou les améliorations des process.

 

Relations avec les différents partenaires

  • Corriger les cahiers des charges des produits en fonction des exigences des clients et faire remonter leurs demandes.
  • Sensibiliser sur le terrain les opérateurs et les chefs d'atelier sur l'importance du respect et des enjeux de la démarche qualité.
  • Contrôler le respect des critères de qualité par les fournisseurs et les sous-traitants.
  • Rencontrer les différents services de l'entreprise (production, achats, approvisionnement, recherche et développement, commercial) pour les convaincre d'adopter de nouvelles manières de faire ou de nouvelles techniques.

 

Veille réglementaire

  • Suivre et appliquer les nouvelles réglementations propres au secteur de l'entreprise concernant les produits, l'étiquetage, les process, l'emballage, le nettoyage des appareils, les nouveaux appareils de contrôle, de détection et de mesure...
  • Effectuer une veille documentaire et procéder à la lecture de revues spécialisées.
  • Échanger avec les différents ingénieurs qualité du groupe, suivre la politique définie et mise en œuvre dans le groupe.
  • Établir des relations avec les organismes de contrôle : AFFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) pour l'agroalimentaire...
  • Participer à des groupes de travail en France ou au niveau européen, voire international, sur l'élaboration des futures normes.

 

Activités éventuelles

  • Accompagner les contacts extérieurs dans le cadre des visites d'usines.
  • Participer à la mise en place d'un logiciel de gestion de production ou d'un ERP.
  • Manager une ou plusieurs équipes dans le cadre de projets importants.

 

Variabilité des activités

Les activités de l'ingénieur qualité diffèrent selon qu'il exerce au sein d'une entreprise, d'un cabinet ou d'un organisme de prévention et de contrôle :

  • sur des grands sites de production, il participe activement à l'amélioration des process de production avec les équipes de production. Il est force de proposition auprès de celles-ci, notamment en ce qui concerne l'anticipation des réglementations et des normes dans le domaine d'activité de l'entreprise.
  • dans les PME, les fonctions qualité sont souvent cumulées avec la fabrication, la R&D... Le responsable qualité travaille alors seul et réalise lui-même les contrôles des matières premières et des produits.
  • dans un cabinet d'audit et de conseil en management de la qualité, le consultant en qualité intervient pour apporter conseil et expertise sur la mise en œuvre d'une démarche qualité. Il peut par ailleurs être amené à vérifier la conformité des processus de l'entreprise au regard des démarches de certification engagées.

 

Les tâches du responsable qualité varient d'une entreprise à l'autre selon son organisation. Au sein de l'équipe qualité, l'ingénieur qualité est très présent sur le terrain. Il a pour mission de faire remonter les informations de la production aux responsables qualité. Il assure les contrôles sur les lignes de production, les produits finis et les appareils de mesure.Le responsable du laboratoire de contrôle réalise des contrôles et des essais sur la sécurité et la conformité du produit fini. Il vérifie la qualité des pièces à chaque stade de fabrication. Il organise, gère et coordonne, en liaison avec les responsables d'atelier, les opérations nécessaires au fonctionnement du laboratoire de contrôle dans le respect de la réglementation.

L'ingénieur qualité intervient directement sur l'amélioration du fonctionnement des process de l'entreprise. Ainsi, ces cadres doivent connaître des référentiels plus spécifiques en complément des référentiels généralistes (ISO...) : par exemple, la norme ISO 22000 ou la norme HACCP sur la sécurité des denrées alimentaires dans l?agroalimentaire, OHSAS sur le management sécurité, ou ISO TS 16949 dans l'automobile.

 

Salaire

  • Jeune diplômé : entre 28 et 34 000 euros
  • Jeune cadre : entre 30 et 40 000 euros
  • Cadre confirmé : entre 40 et 55 000 euros

 

Compétences requises

Des compétences techniques

  • Connaissances générales en sciences (chimie, physiologie, biologie, physique, électricité, etc.) afin de comprendre les composantes du produit et les données scientifiques liées aux tests et contrôles.
  • Bonne connaissance du fonctionnement de l'entreprise : organigramme, métiers... pour mettre en évidence les différents leviers d'actions de la politique qualité.
  • Maîtrise du process de création d'un produit.
  • Maîtrise des normes et de la réglementation relatives aux produits développés par l'entreprise.

 

Des qualités personnelles

  • Grande rigueur et précicon pour s'assurer du strict respect des normes internes à l'entreprise et de la réglementation en vigueur.
  • Excellentes qualités relationnelles pour intervenir auprès des clients et communiquer avec les autres services de l'entreprise.
  • Capacité à travailler en équipe car ce travail s'inscrit dans le cadre des projets globaux de l'entreprise
  • Force de conviction auprès des salariés de l'entreprise lors de la mise en œuvre d'une démarche de certification.
  • Bonnes capacités de négociation pour arbitrer entre les nouvelles exigences des clients et les contraintes des différents services de l'entreprise (production, achats, approvisionnement, recherche et développement, commercial).
  • Bonnes capacités rédactionnelles (documents qualité, PV de réunions etc.)

 

Profils les plus demandés

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise.
  • 3e cycle universitaire (Master) en management de la qualité.
  • 3e cycle universitaire (Master) scientifique, spécialisé dans le domaine d'activité de l'entreprise, complété par une formation qualité dispensée par un organisme de formation.

 

Durée d'expérience

Le poste d'ingénieur qualité est ouvert aux jeunes diplômés.

 

Postes précédents

  • Ingénieur de production
  • Ingénieur process méthodes
  • Ingénieur R&D
  • Ingénieur sécurité environnement

 

Type d'employeurs

  • Grandes entreprises, en particulier dans les secteurs automobile, électronique, aéronautique, agroalimentaire, chimie, plasturgie et mécanique...
  • PME/PMI.
  • Laboratoires de contrôle, sociétés prestataires de service.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur technique
  • Responsable maintenance industrielle
  • Responsable QHSE
  • Directeur d'usine
  • Responsable ressources humaines

NB : Généralement, les fonctions qualité et sécurité ne dépendent pas hiérarchiquement de la production.

 

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Directeur technique
  • Responsable/Directeur production
  • Directeur industriel
  • Responsable maintenance industrielle
  • Acheteur industriel
  • Responsable process méthodes
  • Responsable logistique
  • Chef de projet industriel
  • Ingénieur sécurité environnement

 

Evolution professionnelle d'un ingénieur qualité

  • Responsable de production
  • Responsable département R&D
  • Responsable QHSE (Qualité, hygiène, sécurité, environnement)
  • Autres départements de l'entreprise : bureau d'études, maintenance, services généraux...

Mots-clés : métier