Ingénieur en maintenance industrielle - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Services techniques

commentaire (0) | lu 3191 fois | publié le 05/01/2016

Ingénieur en maintenance industrielle

Finalité du métier

L'ingénieur en maintenance industrielle a pour mission de veiller au bon fonctionnement des moyens destinés aux activités de production. Dans ce cadre, il met en oeuvre une stratégie de maintenance corrective et préventive sur le site et pilote les équipes sous sa responsabilité.  

 

Autres intitulés

Responsable d'équipe de maintenance industrielle

Responsable en maintenance industrielle

Responsable de la maintenance

 

Missions principales

Mise en oeuvre du plan de maintenance du site

  • Piloter le budget dédié à la maintenance (suivi des indicateurs d'activités du service, reporting...).
  • Identifier les axes d'optimisation des coûts (définition des immobilisations, des frais d'usines, des frais de démarrage...).
  • Organiser et améliorer la maintenance des installations industrielles (investissement, adaptation de l'appareil de production...).
  • Négocier avec le directeur technique les ressources nécessaires à la mise en œuvre de cette politique (humaines, techniques, financières, délais).

 

Pilotage de l'activité maintenance

  • Animer et coordonner les équipes de maintenance (techniciens, agents de maîtrise ou ingénieurs suivant l'organisation de la structure).
  • Gérer les moyens et les ressources de la maintenance (répartir les affectations des hommes et du matériel...).
  • Mettre en place et suivre les indicateurs relatifs à l'activité du service (tableau de bord technique, reporting financier...).
  • Suivre la réalisation des investissements au regard du budget.
  • Entretenir les relations avec les partenaires sociaux afin de garantir la qualité du climat social (CE, CHSCT, etc.).

 

Entretien de l'outil de production

  • Garantir la disponibilité du matériel au quotidien et respecter les objectifs de productivité du service (gestion des défaillances itératives, amélioration de l'offre technique...).
  • Prendre en charge des projets techniques du site (maintenance du matériel, travaux neufs, gestion informatisée des documents techniques, etc.).
  • Assurer la maintenance curative du matériel et intervenir en assistance technique en qualité d'expert (réparation en atelier, réaction d'urgence aux pannes...).
  • Mettre en place des programmes de maintenance préventive (contrôle, actions correctives, maintenance prévisionnelle, démarche TPM-Total Productive Maintenance...).
  • Gérer et suivre les contrats de sous-traitance.

 

Mise en oeuvre des contrôles réglementaires

  • Prévenir et gérer les impacts sur l'environnement et la sécurité, en particulier dans certains domaines tels que la chimie, la production pétrolière ou la production d'énergie.
  • Effectuer une veille sur les évolutions réglementaires relatives à l'environnement et la sécurité.
  • Garantir la qualité des prestations du service maintenance et de l'activité industrielle au regard des normes en vigueur (ISO 900, ISO 14000, etc.).
  • Sensibiliser et suivre le plan de formation des équipes en matière de qualité et de sécurité.

 

Activités éventuelles

L'ingénieur en maintenance industrielle peut participer à des opérations de restructuration de service de maintenance industrielle. Il peut par exemple gérer l'externalisation des services généraux. De plus, avec l'informatisation croissante des process de l'entreprise, il peut être amené à superviser l'implantation d'un système d'information (progiciel de gestion, GMAO, lean manufacturing...).

 

Variabilité des activités

Dans les structures de taille réduite (sites de production de grands groupes, petites et moyennes entreprises) : les ingénieurs en maintenance industrielle peuvent avoir le titre de responsable maintenance. Ils pilotent alors une équipe ou un service de maintenance composée de cadres, d'agents de maîtrise et de techniciens. Ils peuvent également prendre en charge les aspects logistiques et les approvisionnements en matériel ou en matières premières.

 

Dans les structures de grande taille (grands groupes, filiales, etc.), l'ingénieur en maintenance industrielle peut coordonner les activités de maintenance sur plusieurs sites de production. Il veille alors à la répartition des moyens et des interventions, de même qu'à la synergie entre les ressources. Dans le cadre de structures mondialisées, les entreprises peuvent mettre en place des réseaux de maintenance au sein desquels les cadres partagent leurs pratiques (« best practices, benchmarking...) et échangent sur les spécificités propres au management local.Enfin, dans les sociétés prestataires de services, ce métier requiert une grande mobilité géographique. En effet, en intervention chez le client, l'ingénieur en maintenance industrielle devra effectuer de nombreux déplacements au niveau national, voire s'expatrier pour travailler à l'international.

 

Salaire

  • Jeune cadre : entre 30 et 45 K€
  • Cadre confirmé : entre 45 et 60K€

 

Compétences requises

Des compétences techniques

  • Connaissances générales en sciences : chimie, physiologie, biologie, physique, électricité, etc., afin de pouvoir échanger avec les différents interlocuteurs de l'entreprise.
  • Maîtrise des contraintes technologiques liées à la spécialité de la production (automatismes, automatiques, mécanique, chimie, électricité).
  • Très bonne connaissance du fonctionnement de l'entreprise : organigramme, métiers
  • Très bonne connaissance de la fonction production (produits, rythmes d'industrialisation) pour pouvoir intervenir efficacement.
  • Compétences en gestion de données informatisées et connaissance des principaux logiciels de gestion de maintenance.
  • Excellent niveau en statistiques et maîtrise des principaux tableurs (Excel, Access) complété par des notions en programmation (visual basic).
  • Maîtrise d'une langue étrangère (l'anglais ou l'allemand), en particulier lorsque le cadre exerce dans un grand groupe.

 

Des qualités personnelles

  • Capacité d'anticipation afin d'envisager les problèmes qui peuvent se présenter (panne machine, accident grave).
  • Grande réactivité et capacité à prendre rapidement des décisions.
  • Esprit d'organisation afin de pouvoir traiter plusieurs sujets en même temps et les prioriser.
  • Excellentes qualités relationnelles, de communication et de diplomatie afin d'animer et de fédérer les équipes.
  • Forte capacité d'adaptation afin de collaborer avec l'ensemble des départements de l'entreprise.
  • Capacité de négociation et aptitude au management nécessaires au pilotage des sous-traitants et à l'encadrement d'équipes.

 

Profils les plus demandés

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes (Enim, ITII, Ensam, ESIPE') ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise (électronique, électricité, mécanique...).
  • Formation scientifique ou technique (gestion de la production, logistique, maintenance industrielle...).

 

Durée d'expérience

L'accès à des postes d'ingénieur en maintenance industrielle est accessible à des jeunes cadres disposant de deux à trois ans d'expérience ou d'une expérience significative, ou à des cadres confirmés (cinq à dix ans d'expérience), suivant la structure.

 

Postes précédents

  • Ingénieur de production
  • Ingénieur process méthodes

 

Type d'employeurs

  • Entreprises de production industrielle (mécanique, métallurgie, électronique).
  • Les prestataires : grands ensembliers industriels (grandes entreprises de maintenance), fabricants de matériels, entreprises de services de maintenance.

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur d'usine/de site de production
  • Directeur industriel
  • Directeur technique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Directeur de production
  • Responsable de production
  • Ingénieur de production
  • Contrôleur de gestion
  • Ingénieur process méthodes
  • Ingénieur en informatique industrielle
  • Responsable/Ingénieur sécurité environnement
  • Service achats
  • Services commerciaux
  • Prestataires et fournisseurs
  • Clients (s'il exerce chez un prestataire)

 

Evolution professionnelle

  • Directeur technique
  • Directeur d'usine
  • Responsable maintenance industrielle
  • Responsable de production
  • Ingénieur en informatique industrielle (si profil informatique)
  • Responsable QHSE
  • Chef de projet/consultant en organisation industrielle
  • Ingénieur technico-commercial

Mots-clés : métier