Acheteur industriel - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Services techniques

commentaire (0) | lu 3521 fois | publié le 21/04/2015

Acheteur industriel

Finalité du métier

  L'acheteur industriel sélectionne et négocie des matériaux et/ou des produits consommables nécessaires à la production de l'entreprise, en fonction d'objectifs de volumes, de coûts et de qualité.  

 

Autres intitulés

  • acheteur production
  • acheteur familles
  • acheteur composants
  • ingénieur acheteur
  • acheteur matières premières
  • acheteur international

 

Pour en savoir plus sur la fonction Achats

 

Missions principales

Analyse du marché et des besoins de l'entreprise

  • Appréhender la stratégie du département achats en liaison avec le directeur des achats et/ou les chefs de groupe achats de l'entreprise.
  • Traduire ces axes stratégiques en objectifs qualitatifs et quantitatifs pour la famille d'achats gérés.
  • Effectuer une activité de veille technologique et économique sur le marché.
  • Dialoguer avec la R&D de l'entreprise afin de suivre les évolutions des projets et de l'innovation interne.
  • Analyser les besoins des directions métier de l'entreprise, notamment en termes de production industrielle.

 

Sélection des fournisseurs et des produits

  • Recenser l'ensemble des fournisseurs, présents sur le marché, susceptibles de répondre aux besoins achats de l'entreprise pour la famille de produits gérés.
  • Évaluer ces fournisseurs en fonction des objectifs de qualité, de coûts et de volumes définis avec la direction achats, à travers des appels d'offre et/ou des rendez-vous commerciaux.
  • Effectuer des comparaisons précises des fournisseurs (benchmarking) en fonction de différentes variables clés : technicité et performances des produits, capacités de production, délais de paiement, santé économique du fournisseur...
  • Constituer un panel de fournisseurs et développer avec eux des relations privilégiées, susceptibles d'aboutir à des contrats.

 

Négociation commerciale

  • Fixer précisément pour chaque produit ou matériau nécessaire à l'entreprise des objectifs maximaux et minimaux de prix, de volumes, de délais, de qualité.
  • Analyser et/ou anticiper les objectifs du fournisseur en termes d'objectifs commerciaux : coûts de fabrication, marges, position sur son marché, santé financière, sensibilité personnelle du commercial...
  • Négocier avec les fournisseurs sur les prix, les obligations à respecter de la part du fournisseur (critères qualité, volumes et délais de livraisons...), les conditions de paiement, etc.
  • Communiquer auprès des fournisseurs à propos de l'entreprise, de ses besoins, de son développement et des perspectives de relations commerciales, en fonction des attentes commerciales du fournisseur.
  • Définir les conditions contractuelles d'intervention des fournisseurs en fonction des objectifs de l'entreprise : accords-cadres ou commande unique.
  • Rédiger ou valider, avec l'aide du département juridique, les contrats et les accords-cadres.

 

Suivi des fournisseurs et des contrats

  • Veiller à la bonne réalisation des accords définis contractuellement.
  • Évaluer la satisfaction des directions métier par rapport aux achats réalisés et aux fournisseurs sélectionnés.
  • Auditer et évaluer les fournisseurs selon des critères définis avec la direction achats (" rating " des fournisseurs).
  • Assurer un rôle d'interface et de communication interne afin de favoriser la bonne intégration des achats réalisés dans les circuits de production de l'entreprise.
  • Intervenir en cas de litige avec les fournisseurs et/ou de non-respect des conditions d'intervention, avec l'appui du département juridique de l'entreprise.

 

Reporting et suivi budgétaire

  • Assurer le reporting auprès de la direction des achats et les directions métier de l'entreprise.
  • Suivre le budget achats pour le portefeuille de produits ou matériaux gérés.

 

Activités éventuelles

L'acheteur industriel peut prendre en charge la gestion de certains projets relevant de sa fonction : participation aux cycles d'innovation produits en lien direct avec la R&D de l'entreprise, animation de groupes qualité, implémentation ou amélioration du système d'information achats...

Il peut également occuper des fonctions plus opérationnelles dans la gestion logistique des flux de marchandises, avec une responsabilité sur l'approvisionnement. Il devient alors, en plus d'un expert produits, un expert en procédures import/export, procédures de douanes, gestion des stocks...

 

Variabilité des activités

Plusieurs critères introduisent une variabilité dans les activités de l'acheteur industriel.

 

La typologie des produits qu'il achète

  • Dans le cadre d'achats en grande série de produits transformés, les préoccupations de l'acheteur industriel vont se focaliser sur la capacité de ses fournisseurs à produire et/ou livrer en quantité suffisante les produits demandés par l'entreprise. Les négociations sur les coûts vont être au cœur de l'acte d'achat. Les produits sont achetés sur catalogue et ne sont pas spécifiquement adaptés aux besoins de l'entreprise.
  • Dans le cadre d'achats en petite série de produits transformés, les produits achetés sont souvent adaptés et fabriqués spécifiquement pour répondre aux besoins et au cahier des charges de l'entreprise. L'approche qualité de l'acheteur est très marquée, tout comme son analyse technique des produits achetés. La phase de sélection du fournisseur est déterminante dans la réussite de l'achat et les liens avec la R&D de l'entreprise sont très forts. L'acheteur industriel est généralement un expert technique capable de dialoguer d'égal à égal avec la R&D de l'entreprise et du fournisseur.
  • Dans le cadre d'achats de matières premières, la qualité des produits est une variable essentielle, tout comme les problèmes d'approvisionnement et de quantité. La matière première doit s'inscrire dans les normes de qualité de l'entreprise. Les prix peuvent être régulés par des cours variables en fonction de la conjoncture économique.

 

La position et la localisation de l'acheteur industriel dans l'entreprise

  • Positionné au sein du siège d'un groupe, son métier prend un caractère très international. Son titre est parfois celui d'acheteur international, lorsqu'il prend en charge la gestion des achats d'une famille de produits avec un périmètre mondial. Il sélectionne des fournisseurs dans le monde entier et approvisionne des usines implantées dans différentes zones géographiques. Son activité est peu sédentaire, les déplacements sont nombreux et la maîtrise de deux langues (dont l'anglais) en plus du français est souvent souhaitable.
  • Positionné au sein d'un site de production (usine) ou d'une entreprise de plus petite taille, son activité est davantage sédentaire (même s'il achète auprès de fournisseurs étrangers). Il pilote les achats d'une ou plusieurs familles de produits pour le site de production auquel il est rattaché.

 

La présence ou non de fonctions connexes aux achats dans l'entreprise

  • Dans le cadre de grands groupes ayant une fonction achats développée, l'acheteur industriel se concentre sur son cœur de métier : analyser les besoins de l'entreprise, sélectionner les fournisseurs et négocier avec ces derniers. Il est appuyé par d'autres spécialistes, tels que le responsable approvisionnement, sourcing achats, e-procurement, les juristes spécialisés...
  • Dans le cadre de départements achats plus réduits, le périmètre de l'acheteur industriel peut s'étendre et couvrir d'autres activités, telles que l'identification et l'évaluation des nouveaux fournisseurs, la rédaction des contrats, le suivi de la chaîne d'approvisionnement...

 

Salaire

  • Jeune cadre : entre 30 et 45 K€
  • Cadre confirmé : entre 45 et 70 K€

 

Compétences requises

  • Des compétences techniques. L'acheteur industriel dispose d'une excellente maîtrise des techniques de négociation, des différents modes de consultation de prestataires (appels d'offre, référencement...), ainsi qu'une parfaite expertise, notamment technique, du portefeuille de produits gérés. Fin connaisseur des différents métiers de l'entreprise, en termes de contrainte économique et d'organisation, et de la chaîne logistique, il connaît également les principales procédures d'import/export : douanes, transports, assurance, devises... Son bagage juridique lui permet d'articuler au mieux les négociations contractuelles en liaison avec la direction juridique de l'entreprise. L'utilisation des outils informatiques (tableaux de bord achats, grilles d'évaluation des fournisseurs) est incontournable, quant à la connaissance de l'anglais, elle apparaît comme incontournable dans la plupart des cas. Dans le cadre de marchés fortement internationalisés, une troisième langue en lien avec la localisation des principaux fournisseurs de l'entreprise peut être appréciée.

 

  • Des qualités personnelles. Tenace et résistant au stress, l'acheteur industriel garde bien en tête les objectifs de l'entreprise aussi bien dans les phases de sélection des fournisseurs que dans celles des négociations. Rigoureux et fiable et doté de qualités relationnelles, il fidélise aussi bien les directions métier de l'entreprise que ses fournisseurs afin de négocier des conditions avantageuses (accords-cadres, prix, délais de paiement...). Curieux et bien informé, il suit les évolutions et les innovations technologiques du marché, optimise en permanence le panel de fournisseurs et maîtrise parfaitement l'ensemble des contraintes et spécificités des produits qu'il achète. Il est enfin mobile, pour se rendre régulièrement chez ses fournisseurs ou visiter des salons.

 

Profils les plus demandés

Diplômes

  • Écoles de commerce ou 3e cycle en gestion/management/économie.
  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise.
  • 3es cycles spécialisés dans la fonction achats : DESS MAI à Bordeaux, mastère gestion des achats internationaux de l'Essec, d'HEC, de l'EM Lyon, de l'EM Strasbourg, Desma de Grenoble...
  • Formations bac+4 généralistes ou spécialisées sur la fonction achats comme l'Esap.

 

Expérience

Le poste d'acheteur industriel s'adresse le plus souvent à des cadres bénéficiant d'un à dix ans ou plus d'expérience professionnelle, en fonction de la taille du portefeuille de produits gérés et de son caractère stratégique pour l'entreprise.

 

Postes précédents

  • Assistant achats
  • Acheteur services généraux
  • Ingénieur de production
  • Ingénieur R&D
  • Chef de produit technique

 

Type d'employeurs

La plupart des entreprises ayant une activité de production industrielle : automobile, chimie, électronique, mécanique, télécoms...

 

Rattachement hiérarchique

  • Chef de groupe achats
  • Directeur des achats

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Acheteur projets
  • Direction logistique et approvisionnement
  • Direction juridique
  • Directions métier de l'entreprise
  • Directeur des opérations
  • Directeur industriel
  • Responsable sourcing achats
  • Direction R&D

 

Evolution professionnelle

  • Acheteur de prestations intellectuelles
  • Acheteur projets
  • Chef de groupe achats
  • Responsable e-procurement
  • Responsable qualité achats
  • Responsable sourcing achats
  • Chef de produit technique

Mots-clés : métier