Responsable des ressources humaines - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Ressources humaines

lu 83532 fois | publié le 25/09/2017

Responsable des ressources humaines

Le responsable des ressources humaines assure tout ou partie du développement et de la gestion administrative des ressources humaines pour une population donnée (fonction, site, établissement, région...). Il apporte son expertise RH aux opérationnels.

Autres intitulés

  • DRH adjoint
  • Coordinateur ressources humaines
  • Gestionnaire ressources humaines

 

Activités principales

Participation à la définition de la stratégie RH

  • Appréhender et décliner la stratégie RH de l’entreprise en fonction de la population gérée.
  • Déterminer les projets phares en fonction de cette stratégie et des attentes des opérationnels (les faire remonter auprès de sa hiérarchie).
  • Proposer et faire valider la nature et l’échéancier des projets RH auprès de sa hiérarchie.

 

Conseil et support auprès des opérationnels

  • Répondre aux demandes des opérationnels sur tous les domaines des RH (droit du travail, formation, recrutement, contrats de travail, gestion des carrières, rémunération, gestion des IRP...).
  • Faire appel, si nécessaire, à des expertises pointues (en interne ou en externe).
  •  Apporter son soutien aux managers dans l’application du droit du travail et dans le développement des équipes (recrutement, gestion des carrières...).
  • Accompagner les opérationnels dans leurs décisions relatives aux RH (recrutement, licenciement, entretien d’évaluation, promotion, conflit, contentieux social...), les aider à intégrer la variable RH dans leurs décisions stratégiques.
  • Définir et veiller à l’application par les opérationnels de l’ensemble des procédures RH.

 

Mise en place des projets RH

  • Mener de façon autonome les multiples projets RH correspondant à la stratégie RH : mise en place du SIRH, nouvel organigramme, aménagement du temps de travail...
  • Coordonner les activités, suivre et contrôler les mises en oeuvre.
  • Mettre en place les outils de suivi et de reporting RH.
  • Évaluer la satisfaction des opérationnels par rapport à la prestation RH rendue et aux résultats attendus.

 

Activités éventuelles

Le RRH peut être conduit à combiner des fonctions de RH sur une population et des missions de spécialiste sur l’un ou l’autre des domaines des RH (recrutement, formation...). Il cumule alors des fonctions de généraliste pour une population donnée et des missions d’expert pour une problématique précise.

 

Variabilité des activités

Les missions du responsable des RH dépendent de la présence ou non de cadres experts d'un domaine RH spécifique (formation, recrutement...) :

Lorsque c'est le cas, le RRH joue un rôle de coordination généraliste pour la population et, par rapport à des demandes exprimées par les opérationnels, il fait appel à des spécialistes (en particulier sur les éléments tenant à la gestion administrative du personnel). Lorsque la DRH ne compte pas de cadres spécialistes, le RRH est dans une fonction à la fois de mise en œuvre et de coordination des projets RH et d'expertise.

 

Les missions du responsable des ressources humaines changent selon la taille de l’entreprise :

Dans une PME le périmètre d’activité du RRH est large : il couvre l’ensemble des problématiques RH. En l’absence d’un DRH, il peut être rattaché directement à la DG ou à la direction financière. Si l’entreprise ne dispose pas de la fonction gestionnaire de carrière, cette fonction lui sera attribuée. Dans un groupe, son périmètre est plus spécialisé. Il gère les ressources humaines d’une activité du groupe ou bien d’une région.

 

Les missions du Responsable des RH sont en outre fonction de la nature de la population gérée :

Certains responsables des ressources humaines prennent en charge une population basée hors de France, ce qui augmente la part de leurs responsabilités dans la gestion administrative des RH (expatriation, gestion des déplacements...). D’autres se voient confier des effectifs ayant un statut cadre ou basés au siège : les problématiques de gestion des carrières et des compétences sont alors importantes. D’autres, enfin, gèrent des effectifs basés en usine : les problématiques d’organisation du travail (sécurité, organisation des postes...), des horaires et des effectifs (travail intérimaire, temps partiel...) se situent alors au premier plan, et les missions du RRH se rapprochent de celles d’un Responsable administration RH-paie. Cet aspect de l’activité justifie les déplacements sur site.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 80 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Polyvalence dans tous les domaines de la gestion des ressources humaines : recrutement, formation, droit social, gestion des carrières, paie. Il s’agit en effet d’un poste généraliste.
  • Culture économique et financière, afin de favoriser le dialogue avec les opérationnels et d’être crédible auprès d’eux
  • Connaissance des métiers de l’entreprise et en particulier de ceux qui correspondent à la population gérée.
  • Maîtrise de l’outil informatique (en particulier word) et des logiciels RH
  • Anglais courant (une excellente pratique de cette langue peut être exigée lorsque la population gérée se trouve sur un autre site à l’étranger. Une autre langue étrangère peut être requise.

 

Aptitudes professionnelles

  • Bonne communication orale et écrite afin de nouer des relations de qualité avec les interlocuteurs internes et externes (les interfaces sont nombreuses)
  • Capacités d’écoute afin de prendre en compte les attentes des opérationnels
  • Souplesse et fermeté dans le cadre des relations avec les opérationnels
  • Force de conviction pour faire passer les idées et les projets, ainsi qu’une certaine capacité de négociation
  • Sens de l’organisation pour mener à bien ces projets et contrôler leur réalisation
  • Capacité à mener plusieurs projets de front car les points d’application du métier RH sont nombreux
  • Goût pour le terrain et pragmatisme

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac +5 (master) spécialisée en gestion des ressources humaines, droit, droit du travail, sociologie, psychologie ou sciences sociales
  • École de commerce (idéalement avec option ou spécialisation en ressources humaines)
  • IEP avec une spécialisation en ressources humaines
  • Licence RH 

 

Durée d’expérience

Selon les missions confiées, ce poste peut s’adresser à des jeunes cadres ayant deux ou trois ans d’expérience opérationnelle de la fonction RH ou à des cadres confirmés possédant au moins cinq ans d’expérience.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Groupes et grandes entreprises de tout secteur d’activité, notamment ceux qui disposent de structures (filiales, usines...) décentralisées

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L’évolution du métier de RRH s’observe au travers des changements d’intitulés de cette fonction. Dénommé en premier responsable du personnel, ce dernier prenait la charge de l’administration du personnel et de la paie. Aujourd’hui, le RRH pilote véritablement le capital humain. Il doit œuvrer de manière à ce que l’entreprise ait les bonnes ressources humaines selon ses projets.

Le métier nécessite désormais d’être dans l’anticipation, d’appréhender les évolutions, de piloter les ressources humaines à moyen terme (3 à 5 ans).

Exerçant une fonction stratégique en période de récession, le responsable des ressources humaines est notamment chargé de gérer les restructurations.

La priorité des thèmes sur lesquels travaillent les RRH évolue : moins centré sur le recrutement et la formation, le RRH devient un généraliste RH plus proche des opérationnels : bien connaître les métiers de l’entreprise, établir une relation de proximité lui permet de mieux répondre aux besoins en conseil des opérationnels avec lesquels s’établit une relation de service.