Ingénieur réseaux/télécoms - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Informatique

commentaire (0) | lu 4245 fois | publié le 21/09/2017

Ingénieur réseaux/télécoms

L’ingénieur réseaux télécoms définit les besoins et l’architecture des réseaux de télécommunications de l’entreprise. Il est garant du bon fonctionnement et de la qualité du réseau, participe à son évolution et pilote l’accès aux utilisateurs.

Autres intitulés

  • Ingénieur réseaux & sécurité
  • Network administrator
  • administrateur réseaux

 

Activités principales

Gestion de projets et mise en place du réseau

  • Optimiser le réseau par la conduite de projet d’installation ou de refonte de certains éléments du réseau de l’entreprise (réseau local et télécom), matériels ou logiciels.
  • Prendre en compte les exigences des utilisateurs en termes d’exigence de performances du réseau (puissance, rapidité, stabilité).
  • Intégrer de nouvelles applications afin d’améliorer les performances des réseaux.
  • Assurer l’interface entre les équipes internes et externes (sous-traitants) lors de la mise en place de réseaux.
  • Mettre en place les interconnexions entre les différents réseaux de l’entreprise pour assurer la compatibilité des réseaux entre eux.
  • Apporter son expertise technique et fonctionnelle sur la partie réseaux télécommunications lors de mise en place de projets concernant l’infrastructure du système d’information ou lors du lancement de projets transverses.
  • Etudier les choix techniques et optimiser les coûts de la téléphonie (Voix sur IP, visioconférences…).

 

Organisation de l’administration des réseaux

  • Mettre en place les normes de sécurité notamment celles liées aux conditions d’accès.
  • Assurer la bonne gestion des droits d’accès au réseau, pour les machines d’une part, et pour les utilisateurs d’autres part (création et surveillance des comptes utilisateurs), dans le respect des règles de sécurité de l’entreprise.
  • Assurer la mise en œuvre des montées de versions.
  • Superviser l’installation et le paramétrage des équipements (switch, routeurs..) et logiciels d’administration de réseaux (et télécoms).
  • Faire produire et mettre à jour la documentation.
  • Elaborer des procédures de tests et suivre leur exécution.
  • Suivre le déploiement et la gestion des terminaux mobiles ainsi que le paramétrage des routeurs Wi-Fi, l’implémentation de routeurs virtuels (vrf), et l’optimisation du routage OSPF de backbone.
  • Définir l’ensemble des sauvegardes nécessaires pour maintenir la sécurité des données circulant dans le réseau de l’entreprise.
  • Gérer les performances (seuil d’alerte et optimisation (tuning)…).
  • Suivre le budget d’exploitation des réseaux.
  • Mettre en place des tableaux de bord de suivi des performances et de qualité du réseau (pannes, flux, disponibilité des ressources, sécurité, etc.).
  • Définir le plan de secours en cas de défaillance du réseau.

 

Support aux utilisateurs et maintenance réseaux

  • Intervenir en tant qu’expert auprès des administrateurs réseaux afin de les aider en cas de panne ou de difficultés (support de 2ème ou 3ème niveau).
  • Auditer les réseaux lors de dysfonctionnements, mettre en place des solutions les pour assurer le maintien en conditions opérationnelles du réseau.
  • Suivi des procédures mises en place lors des pannes des applications réseaux ou des serveurs de messagerie et les dysfonctionnements.

 

Veille technologique

  • Assurer une veille technologique afin d’anticiper les évolutions nécessaires à l’optimisation du réseau.
  • Proposer les investissements informatiques relatifs aux réseaux de manière à garantir la sécurité, la fiabilité et les performances des équipements.

 

Activités éventuelles

L’ingénieur réseaux peut être soumis à des astreintes ou à des permanences pendant lesquelles il se consacre exclusivement aux activités de maintenance du réseau.

Il peut également être conduit à s’occuper directement des achats de matériels et de logiciels liés aux réseaux de l’entreprise. Il conseille et oriente alors les choix de l’entreprise en matière de solutions technologiques, et peut participer aux négociations avec les prestataires. Il peut également encadrer des prestataires (techniciens réseaux) si l’équipe est importante. Il peut être amené à superviser le déménagement d’infrastructure réseaux sur d’autres sites déménagement, site annexe de back-up…).

Il peut par ailleurs jouer un rôle d’expert technique pour les autres départements de la DSI en les formant au fonctionnement du réseau de l’entreprise, ou en participant à des projets de développement d’applicatifs liés aux métiers de l’entreprise.

Il peut enfin prendre en charge la sécurité informatique de l’entreprise en mettant en place l’ensemble ou une partie du dispositif de sécurité de l’entreprise, notamment en l’absence de RSSI. Parfois, l’administrateur réseaux peut être également amené à gérer la téléphonie en particulier lorsque celle-ci est étroitement liée aux installations informatiques et que la direction informatique n’a pas d’ingénieur télécoms.

L’administrateur réseaux peut cumuler sa fonction avec celle d’administrateur de bases de données dans certaines PME.

 

Variabilité des activités

L’activité de l’ingénieur réseaux/télécoms peut varier selon…

Les conditions d'exercice :

En SSII, la mission de l’intéressé peut se situer davantage en amont, dès la conception de l’architecture du réseau afin d’auditer les infrastructures existantes et analyser les besoins des utilisateurs, participer à des actions d’avant-vente et à la rédaction du cahier des charges (architecture, sécurité, etc.), conseiller le client vers les matériels logiciels les plus adaptés à ses besoins en matière de réseaux.

 

La taille de l’entreprise :

Le périmètre d’action de l’ingénieur réseaux télécoms peut varier suivant l’importance des chantiers en cours, et la taille des équipes, certains pouvant être amenés à encadrer une équipe d’administrateurs et d’ingénieurs.

  • Dans les grandes entreprises, les tâches peuvent se répartir entre des activités bien distinctes de maintenance du réseau d’un côté (support aux utilisateurs, gestion des droits d’accès) et des activités projets (développement et conception du réseau de l’entreprise, gestion de projets d’infrastructure) liées à l’optimisation du réseau de l’entreprise. Une spécialisation peut également avoir lieu par problématiques : réseaux locaux, télécoms, wifi et téléphonie…
  • En PME, cette fonction est souvent cumulée avec celle d’administrateur ou ingénieurs systèmes et sécurité informatique.

 

Quelques consultants travaillent en indépendant, ce qui leur impose une activité commerciale et de gestion en plus de leurs missions.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Bonne connaissance de l’architecture et des fonctionnalités du SI de l’entreprise
  • Expertise dans l’administration des réseaux et systèmes (routeurs, firewall…)
  • Connaissance des protocoles réseaux et de télécommunication (TCP/IP, Ethernet, LAN, WAN, X25…)
  • Maîtrise de la gestion des logiciels d’infrastructure (systèmes d’exploitation, serveurs de messagerie, bases de données…)
  • Bonne connaissance des technologies télécoms et Internet (DNS, SSH, FTP, DHCP, HTTP(S), NTP, SNMP …)
  • Connaissance des bases de données (Oracle, SQLServer…)
  • Très bonnes connaissances des principaux systèmes d’exploitation (notamment Windows et Unix)
  • Connaissance des normes et procédures de sécurité et des outils et technologies qui s'y rapportent: firewall, antivirus, serveurs d'authentification, filtrages d'URL...
  • Connaissance des principaux constructeurs et éditeurs prestataires du marché
  • Connaissance des normes ISO (si l’entreprise dispose d’une certification) ou ITIL
  • Compréhension de l’environnement de l’entreprise, et de ses spécificités métiers
  • Maîtrise de l’anglais technique

 

Aptitudes professionnelles

  • Ecoute et dialogue pour bien comprendre les besoins des utilisateurs et des autres experts
  • Bonne appréhension du risque, aussi bien technique que lié au contenu des données
  • Résistance au stress afin de résister à la pression en cas de panne
  • Adaptabilité et curiosité technique car les évolutions technologiques sont rapides et doivent être assimilées afin de pouvoir optimiser l’existant
  • Polyvalence, car dans de nombreuses entreprises, il doit assister les administrateurs systèmes et les ingénieurs sécurité informatique

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau bac +4/5 (Master) spécialisée en informatique, réseaux et télécommunications
  • Écoles d’ingénieurs (informatique, télécoms, généralistes..)
  • Une certification professionnelle à certains outils (notamment CISCO) pout être exigée

 

Durée d’expérience

Le poste d’ingénieur télécoms réseau peut être accessible aux jeunes diplômés et jeunes cadres Bac + 5. Certaines PME peuvent recruter des jeunes diplômés Bac + 2/3 avec des missions plus proches de celles d’un technicien réseau, sans donner le statut cadre, le plus souvent avec un intitulé d’administrateur réseaux. Ce poste s’adresse toutefois prioritairement aux cadres disposant de 1 à 3 ans d’expérience minimum dans les domaines de l’administration réseau ou télécoms.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Entreprises utilisatrices (grandes entreprises et PME)
  • Administrations et collectivités territoriales
  • Hébergeurs
  • SSII (l’ingénieur réseaux est en mission chez les clients)

 

Rattachement hiérarchique

En entreprise :

 

En SSII ou société de conseil :

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

La prise en compte du « risque informatique » étant relativement récente, un certain nombre d’ingénieurs réseaux confirmés se sont vu confier une mission de responsable sécurité informatique.

L’interconnexion croissante des plates-formes, la montée en puissance de l’informatique en nuage et de la mobilité, ainsi que la multiplication des outils d’administration amènent les entreprises à rechercher de plus en plus souvent des ingénieurs réseaux dont les compétences sont plus larges. La téléphonie qui autrefois pouvait être prise en charge par les services généraux, a été souvent rattachée aux problématiques réseaux télécoms dans les entreprises.