Consultant intégrateur de progiciel - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Informatique

commentaire (0) | lu 3143 fois | publié le 21/09/2017

Consultant intégrateur de progiciel

Le consultant intégrateur de progiciel sert d’interface entre les équipes métier et l’éditeur du progiciel : il aide le client à spécifier ses besoins en fonction des possibilités du progiciel, paramètre l’outil en fonction des spécifications fonctionnelles, forme les utilisateurs.

Autres intitulés

  • Consultant ERP
  • Consultant CRM
  • Consultant SAP
  • Consultant progiciel
  • Chef DE projet ERP/CRM
  • Directeur de projet intégration de progiciel

 

Activités principales

Analyse des besoins des utilisateurs

  • Recueillir et analyser les besoins des équipes métiers pour de nouveaux projets ou des refontes importantes.
  • Evaluer la partie du projet ne répondant pas au modèle standard et proposer des solutions.
  • Analyser les impacts organisationnels.
  • Chiffrer le coût des développements spécifiques.
  • Rédiger les cahiers des charges formalisant les besoins des métiers ainsi que les spécifications fonctionnelles détaillées.
  • Négocier avec les utilisateurs de manière à adapter leur besoins et les process aux standards du progiciel.

 

Participation à la mise en œuvre du projet

  • Analyser la faisabilité technique des demandes métiers, ainsi que la cohérence avec l’urbanisme et l’architecture globale du S.I. avec les différents experts.
  • Animer des réunions avec les équipes métiers de manière à affiner la demande.
  • Identifier des incidences sur les autres applicatifs.

 

Participer au paramétrage du progiciel

  • Suivre l’avancement du projet et répondre aux problèmes rencontrés par les développeurs en charge des développements spécifiques (ex. : précisions ou incohérences dans certaines spécifications, ou conflits avec d’autres modules).
  • Gérer les problématiques liées à l’interaction avec la mise en œuvre des autres modules.
  • Assurer le planning du projet.
  • Piloter la recette fonctionnelle (tests utilisateurs).
  • Coordonner le déploiement du projet (suivi de la mise en ligne et remontée des incidents ou dysfonctionnements).
  • Assurer le suivi des corrections des incidents selon leur nature.

 

Mise en place de la conduite du changement

  • Suivre le déploiement des nouveaux applicatifs auprès des utilisateurs, coordonner les relations avec les équipes de production informatique et assurer le support fonctionnel utilisateurs.
  • Réaliser les actions de transfert des compétences aux équipes opérationnelles, préconiser et/ou assurer la formation des formateurs.
  • Assurer le reporting du projet auprès du directeur du projet et des directeurs des entités concernées par le projet.
  • Rédiger ou participer à la documentation destinée aux utilisateurs.

 

Activités éventuelles

Au sein d’équipes importantes, des chefs de projets ou consultants managers peuvent encadrer des équipes de consultants intégrateurs, assurant le management hiérarchique d’une petite équipe, suivant le planning de réalisation et éventuellement le budget alloué.

Ils peuvent également participer au choix et à l’évaluation des sous-traitants.

S’il travaille dans un cabinet conseil ou en SSII, le consultant manager ou le responsable d’offres peut être amené à participer à la rédaction des réponses aux appels d'offres.

 

Variabilité des activités

Une première distinction doit être faite entre progiciel et progiciel intégré (ERP). Le premier concerne une activité de l’entreprise, alors que le progiciel intégré est conçu pour répondre à l’ensemble des problématiques de l’entreprise et est découpé en modules interdépendants (achats, logistique, comptabilité, ressources humaines, …).

 

L'activité du consultant progiciel peut varier selon…

La spécialisation :

Le consultant intégrateur de progiciel est spécialisé sur un produit (SAP, Oracle Applications, AIA, SAGE, SIEBEL, HR Access…) ou un domaine (CRM, progiciels de finance des marchés, progiciels RH…). Le consultant ERP est souvent spécialisé par module correspondant à des domaines fonctionnels.

 

La taille des équipes et la complexité des projets :

Dans les structures de taille importante, une spécialisation peut se faire, selon la nature des interventions : expression des besoins, validation fonctionnelle, paramétrage, management du planning, conduite du changement...

 

Le type d’entreprise :

Quand il travaille en SSII, le consultant progiciel est le plus souvent un expert du produit sur lequel il intervient (FI/CO, MM, PP chez SAP par exemple) ; quand il travaille dans une entreprise, il a une fonction de chef de projet en charge de coordonner les interventions des intégrateurs.

Quelques consultants travaillent en indépendant, ce qui leur impose une activité commerciale et de gestion en plus de leurs missions.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 35 et 40 k€

Jeune cadre : entre 40 et 60 k€

Cadre confirmé: entre 60 et 80 k€ et plus selon la taille des projets et le niveau de responsabilité

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissances générales en informatique : architecture des systèmes, bases de données, méthodologies de développement…
  • Compréhension de l’environnement et des activités de l’entreprise, des besoins et des contraintes des utilisateurs
  • Très bonne connaissance du domaine fonctionnel dans lequel il intervient
  • Maîtrise des principes de fonctionnement des ERP (Enterprise Resource Planning ou progiciels intégrés), et des CRM (Customer Relationship Management ou gestion de la relation client).
  • Excellente connaissance du produit et/ou sur lequel il intervient
  • Connaissance éventuelle des autres modules ou d’autres progiciels
  • Maîtrise de l’organisation et de la conduite de réunions
  • Maîtrise de l’expression de besoins
  • Bonne connaissance de la méthodologie et des outils de tests fonctionnels
  • Maîtrise des outils bureautiques et de PMO (Project management office)
  • Connaissance d’outils de BI (Business Intelligence) pour certains postes
  • Maîtrise de l’anglais

 

Aptitudes professionnelles

  • Qualités relationnelles, car le consultant progiciel est en relation avec les spécialistes métiers, l’éditeur, les équipes d’infrastructure et de sécurité (RSSI) et il assure l’interface entre les équipes de développement et les métiers
  • Esprit de synthèse de manière à avoir une vision globale d’un projet
  • Analyse, car il doit donner à ses interlocuteurs des éléments permettant de faire des choix en fonction de leurs urgences et du retour sur investissement attendu
  • Intérêt pour les nouvelles technologies et les problématiques techniques
  • Capacité à vulgariser des sujets techniques complexes afin de permettre aux interlocuteurs des métiers de prendre en compte les problématiques techniques du progiciel
  • Capacité à travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire, car les progiciels touchent des domaines fonctionnels variés et interdépendants
  • Diplomatie pour concilier des intérêts parfois divergents : ceux des métiers et ceux techniques et financiers

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac + 5 (master en gestion, organisation, management de projets, informatique, audit…)
  • Ecole d’ingénieurs (informatique, télécoms, généraliste…)
  • École supérieure de commerce
  • IEP

 

Une certification dispensée par l’éditeur (SAP, Oracle, IBM…) peut être exigée.

 

Durée d’expérience

Le poste de consultant progiciel est proposé prioritairement aux jeunes cadres et éventuellement à des jeunes diplômés; les postes de chef de projet, consultant manager, directeur de projet intégration sont accessibles aux cadres confirmés disposant au minimum de 10 ans d’expérience.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • SSII
  • Éditeurs de logiciels
  • Entreprises utilisatrices

 

Rattachement hiérarchique

En SSII et chez les éditeurs de logiciels :

 

Dans les entreprises utilisatrices :

  • Directeur des études
  • Directeur de programmes
  • Directeur de projet
  • Directeur des SI métiers

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Equipes métiers
  • Equipes informatiques (développement)
  • Experts sécurité informatique
  • Urbaniste S.I.
  • Architecte S.I.
  • Architecte infrastructure
  • Experts informatique décisionnelle
  • Editeur du progiciel

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le choix d’utiliser un progiciel et notamment un ERP a été fait dans un grand nombre d’entreprises afin de réduire les coûts de développement spécifique. Les filiales de grands groupes ont dû également adopter le progiciel intégré de la maison –mère. Même si les projets d’implémentation d’ERP sont aujourd’hui plus rares, les entreprises ont toujours besoin de spécialistes pour assurer les montées de version ou la prise en compte de l’évolution des besoins des utilisateurs. Par ailleurs, un certain nombre d’utilisateurs souhaitent pouvoir utiliser pour des fonctionnalités cœur de métier des progiciels spécifiques d’autres éditeurs qu’il faudra interfacer avec l’ERP de l’entreprise. Il est de plus en plus souvent demandé aux consultants de pouvoir comprendre les problématiques des autres modules, voire des autres outils utilisés par l’entreprise.

Les solutions dans le cloud nécessitent de savoir adapter le besoin du client aux contraintes techniques afin de développer très rapidement des solutions à un coût moindre ; cette approche qui impose aux utilisateurs de s’adapter aux possibilités du produit nécessite de la part des consultants une approche axée autant sur les possibilités techniques que fonctionnelles du produit et de pouvoir évaluer tout au long du projet le rapport coût/efficacité de la solution préconisée.

Mots-clés : métierprogicielcrmerpsap

Dans les fiches Apec


Sur le même sujet

Offres d'emploi associées

Rejoignez

La communauté des cadres