Chef de projet technique (web) - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Informatique

commentaire (0) | lu 2200 fois | publié le 21/09/2017

Chef de projet technique (web)

Le chef de projet technique web analyse techniquement les besoins, organise, planifie et met en œuvre le développement informatique des services ou produits sur Internet et/ou web mobile pour des clients internes ou externes. Il doit garantir la qualité technique des applications et veiller au respect des charges et des délais qui ont été impartis.

Autres intitulés

  • Chef de projet Internet technique
  • Chef de projet informatique web
  • Chef de projet plateforme web mobile
  • Lead technique applications Internet/mobile

 

Activités principales

Définition de l'ensemble des phases techniques du projet

  • Elaborer les spécifications techniques générales du projet sur la base du cahier des charges (fonctionnel) qui a été fourni par la MOA (maîtrise d’ouvrage), en fonction de l’architecture du site web et des exigences de l’expert sécurité web.
  • Rédiger les spécifications techniques détaillées du projet.
  • Évaluer les risques (techniques, coûts et délais) pouvant intervenir au cours de la réalisation.
  • Définir les besoins en termes de ressources humaines et de compétences et constituer les équipes techniques.
  • Préparer en amont les éléments de chiffrage et/ou de facturation.
  • Assumer le rôle d’expert technique vis-à-vis des concepteurs développeurs

 

Pilotage, suivi et coordination du projet

  • Mettre en place les structures du projet et ses règles de fonctionnement (méthodes, technologies de développement, outils de pilotage, indicateurs...).
  • Définir avec les équipes projet, les objectifs et les délais de réalisation des livrables (applications, modules, développements spécifiques...).
  • Effectuer les choix et l'affectation des ressources, en fonction des contraintes techniques.
  • Piloter et mesurer l'état d'avancement (création des tableaux de bord, choix des indicateurs, planification des comités de pilotage...).
  • Superviser et coordonner le travail de l'ensemble des acteurs internes et/ou externes développeurs, designers, graphistes.
  • Valider les livrables.
  • Planifier et organiser les tests unitaires et de charge.
  • Suivre la mise en production et le déploiement.

 

Gestion de la relation client

  • Organiser et animer les comités de pilotage auprès des décideurs.
  • Transférer de manière régulière au donneur d'ordre les tableaux de bord sur l'état d'avancement du projet.
  • Veiller à maintenir une relation de confiance entre la maîtrise d'ouvrage et les équipes projet.

 

Activités éventuelles

Parfois, le chef de projet technique peut se voir charger des spécifications fonctionnelles lorsqu’il n’y a pas de maîtrise d’ouvrage. Dans ce cas, il lui est aussi confié l’organisation de l’ensemble des tests utilisateurs.

 

Variabilité des activités

L'activité du chef de projet technique peut varier selon…

Les conditions d'exercice :

  • Lorsqu'il exerce en tant que prestataire, le chef de projet technique doit répondre au cahier des charges du client et peut être fréquemment amené à coordonner d’autres prestataires. Il lui est souvent demandé de savoir gérer des projets au forfait, d’encadrer de manière rigoureuse les dépenses, de s’assurer du respect des délais et de gérer les modifications parfois demandées par la maîtrise d’ouvrage.
  • Certains chefs de projet travaillent en indépendant, ce qui les oblige à consacrer une partie de leur temps à des activités commerciales et de gestion.

 

La spécialisation :

Le chef de projet technique peut intervenir dans des secteurs très particuliers et très pointus dans lequel les compétences techniques particulières peuvent être demandées (protocoles ou systèmes spécifiques d’applications monétiques ou de téléphonie mobile par exemple). Ils peuvent être spécialisés en fonction des technologies maîtrisées.

 

La taille des équipes et la complexité des projets :

  • Le poste chef de projet technique peut s’apparenter à un poste de directeur de projet pour des projets de grande taille. Dans le cadre de projets complexes, plusieurs chefs de projets techniques peuvent intervenir en parallèle en fonction de leur domaine de compétence.
  • A contrario pour des projets de petite taille, le chef de projet peut être amené à participer au développement et au codage des programmes.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissances générales en informatique : architecture des systèmes, bases de données, méthodologies de développement, CRM,…
  • Excellentes connaissances des langages de programmation spécifiques à l’Internet et à l’Internet mobile (CSS, Java/J2EE, XHTML, AJAX, PHP, ActionScript, framework…)
  • Connaissance des SGBDR
  • Connaissance d'un CMS
  • Bonne connaissance de la méthodologie et des outils de tests
  • Maîtrise des méthodologies de développement (cycle en V, en escargot, méthode « agile »…) et des méthodes orientées objet

 

Aptitudes professionnelles

  • Rigueur et méthode, car le chef de projet technique doit gérer les plannings, les méthodes, de manière à éviter tout dérapage dans les délais et les budgets
  • Goût pour le management d’équipe et la conduite de réunions, car c’est le chef de projet technique qui va avoir en charge l’équipe de développement
  • Qualités relationnelles, car il est en relation avec la maîtrise d’ouvrage, la production informatique et la sécurité web et assure l’interface entre les équipes de développement et les équipes artistiques
  • Créativité et réactivité, car il doit gérer les modifications des projets pour des raisons budgétaires et fonctionnelles ; il doit aussi anticiper les évolutions futures afin d’intégrer ultérieurement de nouveaux modules sans avoir à redévelopper tout le projet
  • Forte motivation pour l’informatique et le développement car il est amené à se plonger dans les problématiques techniques et à faire des choix sur des technologies nouvelles

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation universitaire supérieure informatique Bac + 3/5
  • École d'ingénieurs dans le domaine informatique et télécoms
  • Ecole d’ingénieurs, complétée par une spécialisation informatique (master communication et technologie numérique, master management de projet web…)

 

Durée d’expérience

Le poste de chef de projet technique peut être ouvert à des profils variés : jeunes cadres de 2 à 5 ans, ou jeunes diplômés d’écoles d’ingénieurs spécialisées en informatique lorsqu’il s’agit de projets de petite taille.

Les entreprises recherchent également des cadres confirmés (5 ans et plus) avec une expertise dans la gestion de projets techniques complexes et multi plateformes.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises disposant d'un département Internet
  • Pure players, sites de e-commerce
  • Petites et moyennes entreprises ayant une activité importante sur Internet
  • SSII et sociétés de conseil
  • Agences de communication
  • Agences web
  • Portails Internet
  • Éditeurs d’applications (web, mobile, jeux vidéo)
  • Éditeurs de logiciels

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • MOA (maîtrise d’ouvrage) de l’entreprise ou de l’agence
  • Service de production informatique de l’entreprise
  • Responsable sécurité web
  • Responsable systèmes/réseaux
  • Responsable télécoms

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L'essor du Web collaboratif, des médias sociaux, et des enjeux liés au webmarketing ainsi que le développement du Web mobile et de la multiplicité des standards de développement ont complexifié les problématiques techniques. De plus, les exigences croissantes des clients en termes de fonctionnalité et de réactivité ont amené les fonctions de maîtrise d’ouvrage et de maîtrise d’œuvre à se différencier nettement et ont complexifié les procédures. Il est de plus en plus souvent demandé aux chefs de projets techniques de faire documenter les applications développées de manière à pouvoir corriger plus facilement les failles de sécurité, les problèmes d’exploitation ou les évolutions ultérieures.

Par ailleurs, le Web devenant une composante de l’ensemble des applications de l’entreprise, le poste de chef de projet technique sera de plus en plus amenée à se rapprocher de celui de chef de projet informatique.

Alors qu’au début du développement d’Internet des profils autodidactes ou des parcours atypiques de passionnés de l’informatique pouvaient être recrutés, les exigences des entreprises quant au niveau de formation ont tendance à s’élever malgré la pénurie de profils qualifiés.

Mots-clés : métierinformatiqueinternetchef de projetweb