« J’exerce un rôle de conseil auprès de la Direction générale et des principales Directions, en pilotant la stratégie juridique et en sécurisant les activités relevant tant du droit commercial que du droit public au sein de la Monnaie de Paris. » - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 0 fois | publié le 27/05/2015

Témoignage · « J’exerce un rôle de conseil auprès de la Direction générale et des principales Directions, en pilotant la stratégie juridique et en sécurisant les activités relevant tant du droit commercial que du droit public au sein de la Monnaie de Paris. »

Elsa Weber-Jousset, Directrice juridique, La Monnaie de Paris

Après une formation en droit privé et des affaires à l’Université de Paris II Assas, Elsa Weber-Jousset obtient en 1995 un Master spécialisé en droit de la propriété intellectuelle et des nouvelles technologies à l’université de Grenoble.

Elle entre à l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) comme juriste tout en obtenant le diplôme du CEIPI (Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle) à l’Université de Strasbourg. En 2001, elle est recrutée chez Canal+ afin de renforcer la direction de la propriété intellectuelle puis elle conseille les chaines thématiques dans la rédaction et la négociation de leurs contrats ainsi que dans le domaine du licensing. Elle a également une expérience aux États-Unis où elle a travaillé dans un cabinet d’avocats américain dans le domaine de la propriété intellectuelle. Elle a ensuite rejoint Reed Midem, entreprise organisant des salons professionnels dans le domaine de l’audiovisuel et de la musique, où elle a occupé pendant deux ans un poste de juriste senior international très opérationnel dans le domaine du droit des affaires, droit des contrats et propriété intellectuelle.

Elsa Weber-Jousset est depuis fin 2013 Directrice juridique et secrétaire du conseil d’administration de la Monnaie de Paris, établissement public industriel et commercial de 500 personnes. Elle traite principalement des questions de droit commercial, droit public des affaires, droit des contrats et propriété intellectuelle. « Depuis 2007, la Monnaie de Paris a développé une activité commerciale tant autour des activités culturelles comme les expositions d’art que la vente de monnaies de collections, médailles, bijoux et fontes d’art. J’interviens notamment dans la négociation, la rédaction des contrats, partenariats et conditions générales de vente en support des directions commerciales, marketing, culturelles, etc. »

Elle encadre un service de deux juristes spécialisés en droit des marchés publics, basés sur le site industriel de la Monnaie, à Pessac. « La Monnaie de Paris est soumise à l’ordonnance de 2005, la mise en concurrence est donc obligatoire pour les achats de fournitures, de services et les travaux, ce qui demande une expertise juridique du droit de la commande publique. »

« Ma fonction exige un esprit ouvert, orienté business et beaucoup de pragmatisme. Je me considère comme un véritable partenaire de la Direction Générale, et des membres du comité exécutif pour les conseiller dans leurs projets et leur proposer des alternatives en cas de contraintes juridiques fortes. Je ne suis pas seulement là pour rappeler le droit ou rendre un avis, mais pour être innovante et apporter des solutions, tout en participant aux projets et à la stratégie de l’entreprise. » Elsa Weber-Jousset estime qu’il est indispensable pour un juriste de comprendre et appréhender les enjeux et la culture de l’entreprise. « Il faut également faire preuve de beaucoup de pédagogie pour former les collaborateurs à respecter les procédures réglementaires afin qu’ils puissent acquérir de bons réflexes. »

« Auparavant, le juriste était considéré comme un expert maîtrisant une discipline très technique, et était sollicité une fois qu’un problème ou un litige apparaissait. Aujourd’hui, il participe très en amont aux projets de développement de l’entreprise aux côtés des directions de l’entreprise ; il doit pour ce faire être capable d’appréhender les problèmes de manière transverse, être à l’écoute des collaborateurs de différents services, travailler en mode projet, mettre en place des process, comprendre des données financières, et développer sa polyvalence. »

A consulter