Directeur de la comptabilité - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Gestion, finance, administration

lu 3512 fois | publié le 18/09/2017

Directeur de la comptabilité

Le directeur de la comptabilité garantit la fiabilité des comptes sociaux et consolidés d’une entreprise ou d’un groupe en conformité avec les normes choisies par la direction ou le groupe de rattachement. Il anime et contrôle les équipes de comptables des différentes filiales.

Autres intitulés

  • Directeur comptable
  • Directeur des services comptables Europe/groupe
  • Directeur comptable et financier
  • Directeur comptabilités et consolidation groupe

 

Activités principales

Organisation de l'équipe comptable

  • Déterminer et mettre en place la structure de l'organisation comptable par fonction, par métier ou par entité juridique.
  • Définir les calendriers des échéances légales et financières à respecter impérativement.
  • Recruter les collaborateurs, suivre leur potentiel afin d'optimiser leur progression, leur implication et leur comportement dans l'équipe.

 

Mise en place des procédures comptables

  • Étudier, faire évoluer et harmoniser le plan et les procédures comptables avec les filiales afin de garantir le traitement correct de toutes les opérations en conformité avec les éventuelles directives du groupe.
  • Collaborer avec les contrôleurs de gestion pour analyser et optimiser ces procédures.

 

Organisation des clôtures comptables périodiques

  • Organiser avec le contrôle de gestion les calendriers de clôtures mensuelles ou trimestrielles des comptes, bases de reporting d'activité de l'entreprise.
  • Revoir les estimations et corrections de clôtures.
  • Mettre en place des procédures d'arrêtés de comptes trimestriels destinés à une information groupe.

 

Production de l'information financière légale

  • Organiser et planifier l'établissement des comptes sociaux des sociétés du groupe.
  • Contrôler et vérifier leur élaboration dans les délais légaux et ceux imposés par le groupe.
  • S'assurer de l'application des normes comptables internationales choisies par le groupe (normes européennes ou normes américaines) ; en définir les modalités d'application et en analyser les conséquences fiscales.
  • Élaborer et superviser les états fiscaux (déclarations et liasses).
  • Valider les arrêtés comptables et les principaux choix en matière de clôture.

 

Production de l'information consolidée au groupe

  • Établir les comptes consolidés du groupe selon les normes légales et les éventuels impératifs des normes internationales choisies par le groupe.
  • Réaliser les traitements fiscaux et spécifiques à la consolidation.
  • Produire la liasse de consolidation destinée à la maison mère.
  • Produire et analyser les écarts entre la somme des résultats des filiales et le résultat des comptes consolidés.
  • Fournir toutes les informations et explications au service consolidation ou comptabilité de la maison mère.

 

Relations avec les commissaires aux comptes et les contrôleurs fiscaux

  • Définir avec les commissaires aux comptes les plannings d'audit des comptes.
  • Justifier auprès des commissaires aux comptes et l’administration fiscale les écritures d'inventaires et les principaux retraitements de clôtures des comptes.

 

Trésorerie et relations bancaires

  • Définir et suivre le budget, le plan de financement.
  • Garantir la sécurité des flux financiers.
  • Mettre en place l'outil de communication électronique avec les banques pour disposer d'informations bancaires quotidiennes en toute sécurité.
  • Garantir la comptabilisation des écritures de banques.
  • Mettre en place des relations quotidiennes avec les établissements bancaires.
  • Participer aux négociations des conditions court terme.

 

Activités éventuelles

Mise en place des normes de consolidation groupe

  • Définir les périmètres de consolidation et les méthodes de consolidation retenues par filiale ou groupe de filiale.
  • Mettre en place l'outil informatique de consolidation.
  • Mettre en place les procédures de consolidation dans les filiales et contrôler leur application.

 

Mise en place et amélioration de l’outil informatique

  • Piloter l'élaboration du cahier des charges pour la partie comptabilité.
  • Collaborer et valider les axes du paramétrage de l'outil informatique.
  • Améliorer les process et les outils informatiques.

 

Facturation-recouvrement

  • Superviser le service facturation-recouvrement : garantir notamment la facturation des produits livrés ou des prestations réalisées et réduire le délai de règlement des clients par la mise en place d'une politique de recouvrement appropriée.

 

Variabilité des activités

Le poste de directeur de la comptabilité varie en fonction de la taille de l'entreprise, de sa culture (internationale ou non), de sa structure capitalistique (une entreprise acquise par LBO devra mettre en place un reporting mensuel, optimiser ses ratios déterminant le coût de la dette), de l'importance du nombre de filiales et des pays dans lesquelles elles se situent.

  • Dans un groupe multi-filiales, les activités du directeur de la comptabilité couvriront des projets d’investissements nécessitant des compétences juridiques et fiscales.
  • Au sein d’une filiale de groupe, elles porteront sur la consolidation et la production des états à fournir.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 55 et 90 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des techniques comptables (LBO, consolidation statutaire, paie…), mémoire des chiffres
  • Maîtrise des outils informatiques et logiciels : MS Office (Excel et fonctions avancées). ERP comptables (Sap, Sage, Ciel, Cegid, JDE, Carat, Magnitude, Agresso…)
  • Connaissance et utilisation des normes comptables internationales : IAS, IFRS, french Gaap, UK Gaap, US Gaap
  • Connaissance de la réglementation : SOX, LSF
  • Anglais
  • Capacité à manager des projets (ex : amélioration des processus et outils informatiques)

 

Aptitudes professionnelles

  • Bonne pédagogie : rendre l’information compréhensible et exploitable par tous (complexité des normes)
  • Rigueur : respect et application des règles, structuration des données
  • Organisation : traitement très important des informations matérialisée et dématérialisées
  • Capacité à manager les équipes, les accompagner, les former, renforcer leurs compétences

 

Le profil

Diplômes requis

  • Masters en comptabilité, contrôle, audit
  • DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion)
  • Diplôme universitaire ou d’école de commerce et de gestion, complété par une formation ou une option en comptabilité-finance

 

Durée d’expérience

Le poste de directeur de la comptabilité n'est pas ouvert aux débutants, une expérience de 7 ans minimum est demandée, exercée en environnement multi-établissements ou filiales et idéalement complétée en cabinet d’expertise.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises ou entités/zones
  • Groupes
  • Filiales de grands groupes (tous secteurs)

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Direction des ressources humaines
  • Direction juridique
  • Direction opérationnelle de centres de profit
  • Direction des systèmes d'information
  • Contrôleurs de gestion
  • Conseillers fiscaux du groupe
  • AMF (Autorité des marchés financiers)
  • Commissaire aux comptes
  • Administration fiscale
  • Organismes sociaux

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L’évolution du cadre réglementaire et notamment des normes internationales (IAS/IFRS) ont élargi les missions traditionnelles du directeur de la comptabilité vers la consolidation, vecteur indispensable de communication vers les actionnaires.

Possédant une culture juridique et fiscale, il sait orchestrer les opérations complexifiées par l’évolution du cadre réglementaire des normes internationales.

Business partner, le directeur de la comptabilité veille à saisir de nouvelles opportunités d’affaires, attentif à l’actualité économique et géopolitique.

Technicien et visionnaire, il maîtrise les différents systèmes de financement, optimise le cash en anticipant des pertes prévisibles.

Dans un groupe, il intervient fréquemment en management de transition (mission de 12 à 18 mois), chargé de conduire le changement (adaptation du système comptable aux normes internationales).

Mots-clés : métiercomptabilitéconsolidationcomptable