Expert bilan carbone - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

commentaire (0) | lu 790 fois | publié le 14/09/2017

Expert bilan carbone

L'expert bilan carbone accompagne et conseille les entreprises et les collectivités territoriales dans les questions de diagnostic et de préconisations énergétiques (bilan carbone, plan climat, Agenda 21...).

Autres intitulés

  • Analyste/Ingénieur bilan carbone
  • Ingénieur bilan carbone
  • Consultant en bilan carbone
  • Consultant en  développement durable/ énergie/ climat

 

Activités principales

Développement commercial

  • Prospecter les entreprises et les collectivités pour leur proposer des diagnostics bilan carbone et les sensibiliser aux problématiques climatiques.
  • Surveiller les appels d'offres et monter les dossiers pour y répondre.
  • Informer les clients sur le dispositif de subventions proposées par l'Ademe et négocier le tarif des prestations.
  • Fidéliser sa clientèle (assurer un suivi) et prospecter de nouveaux clients (entreprises et collectivités).

 

Diagnostic des dépenses énergétiques et émissions des gaz à effet de serre de l'entreprise

  • Etablir la liste des données à collecter (pratiques, process, sources de consommation de papier, d'énergie, d'eau, des transports, du bâti, des déchets...) pour réaliser le bilan carbone ou le plan climat.
  • Réaliser des audits pour collecter ces données (analyse de la documentation de l'entreprise, interviews des dirigeants, des salariés...).
  • Analyser les données collectées, calculer le bilan carbone et établir le tableau qui recense toutes les émissions de gaz à effet de serre, qu'elles soient directes ou indirectes, selon la méthode définie par le Bilan carbone(r) de l'Ademe.

 

Conseil et préconisations d'actions à mener pour réduire ces émissions

  • Expliquer le rapport d'analyse au client et échanger avec lui pour définir un plan d'actions à mettre en œuvre en adaptant la prestation à ses besoins.
  • Conseiller le client sur les actions prioritaires à mettre en œuvre en fonction de ses impératifs et de ses contraintes financières (ex : réorganiser les services, privilégier les produits recyclés, promouvoir le covoiturage auprès des salariés...).
  • Rédiger le dossier contenant le plan d'action (détaillé, chiffré et planifié).
  • Adapter le dossier aux exigences du cahier des charges défini par l'Ademe.

 

Veille

  • Réaliser des benchmarks, études et analyses pour assurer la veille concurrentielle et économique.
  • Assurer la veille technologique en suivant les évolutions législatives, règlementaires et techniques (en matière de performance énergétique des bâtiments, d'énergies renouvelables, de certificats d'économie d'énergie...).

 

Activités éventuelles

La plupart du temps, l'expert bilan carbone propose une prestation complète à son client, qui englobe le calcul des gaz à effet de serre et un plan d'actions à mettre en œuvre pour les réduire. Il peut aussi effectuer un calcul précis sur un point donné du bilan carbone (par exemple, sur un poste d'émission tel que le transport, la consommation électrique, ...) sans préconisation d'actions à mener.

A l'inverse, le client peut souhaiter que l'expert bilan carbone l'accompagne dans la mise en place du plan d'actions (maîtrise du planning de mise en œuvre des préconisations, évaluation régulière des actions, nouvelles préconisations si besoin). 

L'expert bilan carbone peut également s'occuper de constituer le dossier de demande de subvention de l'Ademe pour son client.

Il peut participer à des colloques ou à des conférences organisées par des acteurs publics ou privés pour apporter son expertise sur les questions du changement climatique et des actions à mener pour réduire les dépenses énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre. Il a dans ce cas un rôle de sensibilisation.

Il peut également intervenir en tant que formateur à la méthode Bilan carbone® pour l'Ademe.

 

Variabilité des activités

  • Dans un bureau d'études, ses missions vont du calcul du bilan carbone à l'établissement du plan d'actions. Elles peuvent intégrer la prospection commerciale et la recherche de nouveaux clients, pour les experts bilan carbone avec au moins deux à trois ans d'expérience. Il peut être amené à travailler sur d'autres problématiques (préconisations en matière de développement durable, d'éco-conception, etc.).
  • Lorsqu'il exerce en indépendant, l'expert bilan carbone s'occupe souvent de la gestion administrative et de la comptabilité. 
  • S'il est dirigeant d'une structure avec des salariés, il peut également gérer la partie RH et avoir un rôle d'encadrement (recrutement, définition des tâches, des plannings, des congés, des actions de formation).
  • Dans une entreprise, un ingénieur environnement, un chargé de mission en développement durable ou encore un contrôleur de gestion pourra être chargé de réaliser le bilan carbone de sa structure et d'en assurer le suivi sur la durée. 
  • Dans une collectivité territoriale, c'est le responsable du développement durable ou le chargé de mission énergie qui s'occupera des questions de réduction énergétique dans le cadre du plan climat-énergie territorial ou de l'Agenda 21.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 25 et 30 k€

Jeune cadre : entre 30 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 50 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Connaissance de la problématique générale du changement climatique
  • Connaissances approfondies en matière d'énergies renouvelables, de thermique des bâtiments
  • Connaissance des outils d'analyse du cycle de vie (ACV) et de diagnostic des performances énergétiques (DPE)
  • Connaissance des  règles propres aux marchés publics
  • Capacité à assurer une veille  documentaire et réglementaire (évolution des textes règlementaires, législatifs, des données économiques : prix du baril de pétrole...)
  • Expérience en gestion de projets
  • Méthode de conduite du changement
  • Capacité rédactionnelle pour rédiger  les cahiers des charges, les dossiers et les préconisations
  • Capacité à utiliser des logiciels de diagnostic énergétique
  • Maîtrise de la langue anglaise si l'expert bilan carbone est amené à travailler avec des entreprises étrangères ou internationales

 

Aptitudes professionnelles

  • Sens relationnel, facilité à communiquer pour rencontrer des clients, animer des réunions ou intervenir en public
  • Rigueur, capacité d'analyse et de synthèse pour travailler sur des indicateurs, établir le bilan carbone ou travailler sur le plan climat
  • Esprit entrepreneurial et sens commercial pour développer l'activité de sa structure surtout s'il exerce en indépendant
  • Capacité d'adaptation pour travailler avec des interlocuteurs nombreux et variés
  • Pédagogie et force de proposition pour présenter le bilan carbone et proposer des solutions (préconisations)
  • Capacité d'anticipation pour préconiser les actions à mener sur du long terme
  • Force de conviction pour inciter les acteurs publics et privés à réduire leur consommation énergétique
  • Disponibilité car le poste exige souvent des déplacements chez les clients

 

Le profil

Diplômes requis

  • Ecoles d'ingénieurs (généralistes ou spécialisées en environnement, énergie, génie thermique, génie climatique)
  • Master en environnement, génie thermique, énergétique, développement durable...
  • BTS fluides, énergies, environnement, option génie climatique, DUT génie thermique et énergie
  • Licence professionnelle énergie et génie climatique
  • Licence d'utilisation de la méthode Bilan carbone(r) de l'Ademe (formation de 2 à 5 jours)

 

Durée d’expérience

Ce poste peut être ouvert à des débutants qui sont recrutés par des cabinets de conseil ou des bureaux d'études pour réaliser les aspects techniques tels que les calculs des bilans carbone. Les experts bilan carbone plus seniors (avec 2 à 3 années d'expérience) auront davantage un rôle de préconisation. Ils seront aussi plus facilement en charge du développement commercial et des relations avec la clientèle.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Cabinets de conseil en environnement, développement durable, énergie
  • Bureaux d'études (dans le domaine de l'énergie, de l'environnement, de l'eau, des déchets...)
  • Sociétés de services en développement durable
  • Entreprises de taille importante ayant un service environnement dans  l'industrie, le BTP ou les services
  • Collectivités territoriales (ex : les communautés d'agglomérations ou communes de taille importante)

 

Rattachement hiérarchique

Dans les bureaux d'études et les cabinets conseil :

  • Responsable du bureau d'études ou du cabinet de conseil
  • Responsable de pôle ou d'agence

 

Dans les entreprises :

 

Dans les collectivités territoriales :

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Dans les bureaux d'études et les cabinets conseil :

  • Direction générale
  • Pôles spécialisés (énergie, eau,...)
  • Services comptables, administratifs et financiers

 

Dans les entreprises :

  • Direction des services techniques (achats, logistique, maintenance...)
  • Direction de la production
  • Service environnement, développement durable 
  • Service qualité, sécurité, environnement

 

Dans les collectivités territoriales :

  • Direction de l'urbanisme
  • Direction de l'aménagement du territoire
  • Service développement durable
  • Service en charge de l'Agenda 21
  • Services techniques
  • Ademe

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Avec le développement des préoccupations climatiques et des réglementations imposant aux structures publiques et privées de mesurer leur impact énergétique (objectifs fixés en 2007 par l'Union européenne de 20 % des réductions de gaz à effet de serre d'ici à 2020, Grenelle 2), de nombreux bureaux d'études se sont positionnés sur ce marché et ont développé des études de bilan carbone. Mais parmi ceux-ci, rares sont ceux qui ne délivrent que ce type de prestation. La majorité d'entre eux interviennent sur des problématiques plus globales comme la consommation d'énergie ou le développement durable. Les postes proposés sont donc majoritairement des postes de consultants en environnement ou en développement durable ayant entre autres pour mission de réaliser des bilans carbone ou de travailler dans le cadre des plans climat ou des Agendas 21.L'Ademe a mis en place un dispositif de subvention  à la réalisation d'un diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode Bilan carbone(r). Ces subventions sont octroyées aux entreprises, associations, collectivités qui font appel à des prestataires externes formés à cette méthode par l'Ademe. La facilité d'accès aux formations de l'Ademe (le seul pré-requis est d'avoir une culture climat, des connaissances de base en matière d'énergie et en traitement de données et savoir utiliser le logiciel Excel) engendre par ailleurs un nombre croissant d'experts bilan carbone sur le marché du travail. Dans les années à venir, la fonction devrait donc exiger  une plus grande technicité. Les experts qui se formeront aux nouvelles méthodes d'analyse et de calcul, qui suivront l'évolution de la réglementation, qui intègreront les nouvelles exigences dans leurs prestations et qui sauront anticiper les évolutions règlementaires auront plus de chance de conserver leur part de marché.