Directeur études, recherche et développement - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 11797 fois | publié le 14/09/2017

Directeur études, recherche et développement

Le directeur études, recherche et développement définit, organise et valide les activités de R&D de l'entreprise. Membre du comité de direction, il participe à la définition de la stratégie globale de l'entreprise en matière de développement de nouveaux produits, services et/ou process.

Autres intitulés

  • Directeur de la recherche
  • Directeur de l'innovation
  • Directeur scientifique
  • Directeur R&D

 

Activités principales

Définition de la stratégie d'innovation de l'entreprise

  • Étudier avec la direction générale les grands enjeux de développement de l'entreprise à court, moyen et long terme et proposer les grands axes de développement en matière d'innovation.
  • Définir et négocier avec la direction générale l'enveloppe budgétaire consacrée à l'innovation.
  • Orienter et garantir une veille permanente sur les évolutions technologiques du marché, aussi bien en matière de recherche fondamentale que de lancement de nouvelles offres.
  • Étudier le positionnement technique de l'entreprise (technologies engagées, qualification de l'environnement technologique...).
  • Anticiper et rechercher les ruptures technologiques afin de maintenir l'entreprise dans une position de leadership.
  • Travailler en interface avec les directions marketing et commerciale pour appréhender les évolutions des besoins des clients et les transformer en orientations techniques.

 

Animation des processus et ressources liées à l'innovation

  • Développer et animer des relations avec des partenaires technologiques de l'entreprise : universités, laboratoires publics et/ou privés, groupes privés...
  • Définir la stratégie d'acquisition de brevets de l'entreprise.
  • Animer des groupes de réflexion et/ou outils internes à l'entreprise afin de favoriser l'émergence de nouvelles idées.
  • Comparer l'ensemble des idées innovantes, et choisir en lien avec la direction de l'entreprise celles qui seront les plus intéressantes pour le développement de l'entreprise sur son marché : ruptures technologiques, développement de chiffres d'affaires, image et notoriété...

 

Pilotage des projets d'innovation

  • Lancer auprès des différentes équipes les projets en matière d'innovation.
  • Définir et valider les budgets, planning et objectifs avec les différents intermédiaires hiérarchiques.
  • Contrôler au fur et à mesure l'état d'avancement des projets.
  • Assurer une communication vers la direction générale de l'entreprise sur les difficultés et succès rencontrés.
  • Mettre à disposition des équipes les moyens humains, techniques et financiers nécessaires au bon déroulement des opérations.

 

Encadrement et organisation des équipes

  • Définir et animer l'organisation générale du département et les méthodologies de recherche.
  • Déterminer la meilleure organisation possible pour raccourcir les délais d'études et diffuser rapidement les changements méthodologiques.
  • Garantir le respect de certaines règles d'éthique et de bon fonctionnement en lien avec la culture et les valeurs de l'entreprise.
  • Assurer le recrutement des nouveaux salariés.
  • Suivre les performances individuelles et collectives du département études, recherche et développement en lien avec les différents intermédiaires hiérarchiques.
  • Favoriser la montée en compétence des équipes, ainsi que les évolutions de carrière.

 

Gestion des brevets et des innovations

  • Coordonner la relation avec les autres départements de l'entreprise, notamment marketing et commercial, sur le développement puis le lancement de nouvelles offres.
  • Suivre et piloter avec la direction juridique la protection économique des innovations de l'entreprise, notamment par le dépôt de brevets.
  • Assurer un rôle de communication et de représentation interne pour l'ensemble des projets menés par les équipes études, recherche et développement.

 

Activités éventuelles

Le directeur études, recherche et développement peut être amené à représenter son entreprise lors des grands événements techniques (colloques, salons...). Il peut bénéficier d'une certaine médiatisation s'il est présenté comme l'inventeur ou du moins l'innovateur en chef de l'entreprise. Il assure alors en partie la communication scientifique de l'entreprise via les différents médias à sa disposition.

Il peut également être amené à participer aux phases d'avant-vente ou de vente pour l'entreprise. Il intervient alors sur des présentations techniques en support du directeur commercial, notamment lors de ventes particulièrement stratégiques pour l'entreprise.

Enfin, le directeur études, recherche et développement peut lui-même garder un rôle actif de recherche, selon sa culture et son goût pour la discipline dans laquelle il évolue. Il peut s'investir dans travaux de recherche fondamentale ou appliquée, en lien avec les équipes de chercheurs ou d'ingénieurs R&D de l'entreprise.

 

Variabilité des activités

La fonction du directeur études, recherche et développement peut varier selon le type d'entreprise et la place qu'il occupe dans l'organigramme :

  • Au sein d'un grand groupe, il se concentrera avant tout sur le lien entre les équipes R&D et la stratégie globale de l'entreprise. Son rôle est transverse et sa fonction de communication interne et externe très importante. Il représente l'entreprise dans toutes les grandes manifestations (salons, colloques...), accorde des interviews et contrôle la communication de l'entreprise en matière de R&D. Il initie tous les grands travaux de recherche de l'entreprise et s'appuie sur des intermédiaires hiérarchiques (directeurs ou responsables de départements) pour l'encadrement de ses équipes, de taille souvent très importante.
  • Au sein d'une entreprise de taille moyenne, il encadre des équipes de taille plus réduite. Il est plus proche de la technique et de la gestion de projet, tout en conservant une relation forte avec la direction générale de l'entreprise. Il doit non seulement garantir l'organisation et la performance de ses équipes R&D mais aussi apporter une vision innovante : lancement de projets, apport de nouvelles idées, sélection des grands axes de recherche...
  • Au sein d'une jeune entreprise innovante, il est souvent fondateur ou proche de l'équipe fondatrice. La taille réduite des équipes R&D de l'entreprise le place en position de premier chercheur. Son rôle d'encadrement est plus faible tandis qu'il intervient fortement sur l'amélioration des produits de l'entreprise, la recherche de nouvelles idées et la représentation technique de l'entreprise auprès de prospects ou clients.
  • Chez le prestataire, son rôle est scindé entre le management des équipes internes de R&D et un rôle plus commercial de réponses à appel d'offres, ou de contacts directs avec le client (présence lors de présentation avant-vente, lancement et suivi de certains projets...).
  • Au sein d'un organisme public de recherche, la fonction se nomme en général directeur scientifique. Les rôles de représentation lors de colloques, manifestations, associations... et de communication scientifique (publications) sont souvent prépondérants. Par ailleurs, le directeur scientifique participe à la définition des principaux axes de recherche mais n'a pas vocation à encadrer directement les équipes de chercheurs dans leurs travaux. Il est avant tout garant de la ligne directrice - éthique, technique et financière - de recherche.

 

Rémunération

Cadre confirmé : entre 60 et 140 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Très bonne expertise technique globale du domaine d’activité de l’entreprise
  • Très bonne connaissance du marché de l’entreprise et de l’ensemble des acteurs et technologies en présence
  • Bonne connaissance des processus d’innovation et de gestion du changement
  • Compétences en gestion (méthodes de choix d’investissement, élaboration et suivi d’un budget, contrôle de gestion, etc.)
  • Culture générale marketing et commerciale, plus largement bonne compréhension du fonctionnement global de l’entreprise
  • Connaissance générale des méthodologies projet (expression de besoins, cahier des charges, comités de pilotage…)
  • Excellente maîtrise de l’anglais technique, notamment dans le cadre de la coordination d’équipes internationales

 

Aptitudes professionnelles

  • Qualités de visionnaire, afin d’anticiper les évolutions globales du marché et les attentes futures des clients en matière de nouvelles offres
  • Qualités de management et capacité à fédérer ses équipes autour des projets d’innovation
  • Vision panoramique de l’entreprise, à la fois technique et fonctionnelle, afin de dialoguer au mieux avec l’ensemble des départements intervenant sur les process d’innovation
  • Ouverture d’esprit et curiosité, afin de s’intéresser à toutes les pistes et idées d’innovation
  • Force de conviction, afin de porter au mieux les projets d’innovation en interne et en externe à l’entreprise (partenariats)
  • Qualités d’organisation, de planification et de rigueur pour piloter les projets
  • Capacité à prendre, parfois très rapidement des décisions qui engagent l’entreprise
  • Bonne stabilité émotionnelle pour résister à la pression des utilisateurs internes et externes
  • Diplomatie et écoute afin d’apaiser les inquiétudes et les doutes
  • Forte disponibilité afin de supporter une charge de travail souvent élevée et de gérer un grand nombre de déplacements

 

Le profil

Diplômes requis

  • École d'ingénieur généraliste ou spécialisée dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • 3e cycle universitaire (Master) technique spécialisé dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • Doctorat et post-doc, bénéficiant d'une spécialisation technique dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • Double diplôme : bac+4/5 technique (ingénieur, Master), accompagné d'un 3e cycle marketing/commercial (Master)

 

Durée d’expérience

Ce poste requiert au minimum 6 ans d'expérience professionnelle. La durée minimale d'expérience varie toutefois selon la taille de l'entreprise : au moins 10 ans d'expérience pour un grand groupe dont une première expérience d'encadrement d'équipe de recherche.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises du secteur privé, en particulier dans les secteurs informatiques, technologies de l'information, santé, chimie, aéronautique, automobile, énergie, cosmétiques, agroalimentaire...
  • Organismes publics de recherche : CNRS, Inria, CEA, Cnes, Inserm, MNHN, Cirad, Inra...
  • Jeunes entreprises innovantes
  • Toute PME/PMI ayant basé son cœur d'activité sur les travaux de recherche et développement : éditeurs de logiciels par exemple

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur d'entreprise innovante
  • Directeur général
  • Autres directions métiers de l'entreprise, travaillant en lien avec les équipes R&D : direction marketing, direction qualité, direction technique...

Mots-clés : métierR&Drecherchedirecteur scientifique