Chef de projet industriel - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

commentaire (0) | lu 7680 fois | publié le 14/09/2017

Chef de projet industriel

Le chef de projet industriel élabore et met en œuvre un projet lié à la conception ou la réorganisation d'un système de production. Il en assure la gestion technique, administrative et budgétaire depuis la phase de conception jusqu'à sa réalisation.

Autres intitulés

  • Chef de projet
  • Consultant en organisation industrielle
  • Organisateur

 

Activités principales

Analyse des demandes clients (internes ou externes)

  • Répondre à une demande du siège concernant le démarrage d'un site, la mise en production d'un nouveau produit industriel, la mise en œuvre de nouveaux outils (automates, chaîne de montage, ERP...) ou l'amélioration de méthodes et procédés industriels (aide à la définition des besoins, cartographie des process, optimisation des flux, etc.).
  • Réaliser ou faire réaliser des études afin de vérifier la faisabilité technique et économique du projet.
  • Établir et diffuser un cahier des charges auprès des clients internes et des fournisseurs pour garantir la faisabilité et la qualité technique des solutions proposées.
  • Évaluer et optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différentes étapes du projet afin d'établir un plan global de réalisation.
  • Participer à l'élaboration des budgets d'investissement et négocier les ressources nécessaires (humaines, techniques, financières, délais) en fonction de l'avancement du projet.
  • Prévoir les risques pouvant intervenir au cours de la réalisation.
  • Préparer en amont les éléments de chiffrage et/ou de facturation.

 

Organisation et planification

  • Structurer le projet (méthodes, outils de pilotage...) et définir les règles de fonctionnement permettant l'exécution des travaux dans les meilleures conditions de délai, de sécurité, de qualité et de coût.
  • Assurer la coordination entre les acteurs concernés par le projet (dans l'entreprise, les différents services, à l'extérieur, les fournisseurs ou sous-traitants).
  • Organiser et animer des réunions avec les acteurs intervenant sur le projet afin d'effectuer les choix et l'affectation des ressources, en fonction des différentes contraintes (techniques, économiques et juridiques).
  • Définir avec les collaborateurs du projet les objectifs et les délais de réalisation des différentes tâches (ordonnancement des tâches, calendrier prévisionnel).

 

Pilotage, coordination et suivi

  • Superviser et coordonner le travail de l'ensemble des acteurs internes et/ou externes (dont les sous-traitants).
  • Rencontrer les différents unités/acteurs participant au projet, visiter les chantiers, rencontrer les fournisseurs, les partenaires institutionnels...
  • Suivre et contrôler le déroulement du projet, l'exécution du planning et le respect du budget.
  • Assurer l'assistance nécessaire au maintien et à l'amélioration de l’outil industriel en termes de productivité et de qualité.
  • Rechercher en permanence les évolutions possibles des équipements dans son domaine pour optimiser le fonctionnement des installations (nouvelles et existantes) et procéder à leur application.
  • Animer des points réguliers avec l'ensemble des partenaires : état d'avancement du programme, suivi du partage de connaissances, validation des résultats...

 

Contrôle et finalisation du projet industriel

  • Analyser les résultats obtenus et ajuster les écarts (entre prévisions et réalisation) qui peuvent exister en menant des actions correctives.
  • Évaluer les aspects positifs ou négatifs du projet (sur le collectif de travail, sur la tenue du budget ou son surcoût, sur les dépassements de délais, sur la qualité des partenaires).
  • Faire une analyse « des bonnes pratiques » du projet et des propositions en vue de l'amélioration des projets futurs (procédures, calendrier, personnel, partenaires...).
  • Assurer le reporting final du travail auprès de la direction industrielle, et/ou de la direction générale.
  • Élaborer des dossiers techniques à destination d'autres services (qualité, achats, méthodes, maintenance) afin de finaliser le projet : références des matières premières, paramètres du process, durée de vie du produit.

 

Activités éventuelles

En fonction du type de projet, du nombre d'intervenants et de la nature du client, le chef de projet industriel peut se voir confier des tâches spécifiques ou complémentaires.

  • Prise en charge de la veille industrielle sur les technologies, les produits ou les process émergents. Selon la taille de l'entreprise ou le département dans lequel il évolue, le chef de projet industriel peut être chargé en partie, voire en totalité de la veille industrielle liée à ses activités. Il peut ainsi être impliqué dans la prospection et la sélection de nouveaux fournisseurs.
  • Participation active aux tests en laboratoire de contrôle. En fonction de son degré d'expertise technique et/ou fonctionnelle, il peut aussi réaliser les essais d'industrialisation en lien avec le service production pour apporter des solutions d'amélioration technique des produits. Il peut également être amené à créer lui-même les outils de test et de contrôle.

 

Variabilité des activités

La taille de l'entreprise et du site de production influe directement sur le positionnement du poste de chef de projet industriel.

  • Dans les petites et moyennes entreprises, le chef de projet industriel peut être entièrement responsable du lancement d'un produit. Il devient alors l'interface incontournable entre le bureau d'études, la production et le chef de produit.
  • Dans les entreprises de taille très importante, il y a souvent plusieurs chefs de projet, chacun ayant la responsabilité d'une partie seulement du projet en cours. Selon l'organisation interne de l'entreprise, le chef de projet industriel peut n'avoir aucun lien hiérarchique avec les collaborateurs de son projet (ingénieurs production, ingénieur process méthodes). Ces derniers sont alors rattachés directement au responsable de production ou au département des méthodes.
  • Dans les entreprises de services et conseils, l'organisateur industriel conseille et accompagne les équipes sur les aspects techniques ou fonctionnels d'un projet industriel (assistance à maîtrise d'œuvre, assistance à maîtrise d'ouvrage) ou sur l'accompagnement du changement (communication, formation...)
  • Lorsqu'il est salarié de l'entreprise, l'organisateur industriel peut être chef de projet ou consultant interne. Ses clients sont alors les différents services de l'entreprise en lien avec la production industrielle (fabrication, méthodes...). L'action peut être ponctuelle ou durable avec pour but d'optimiser le management de l'activité industrielle.
  • Lorsqu'ils exercent en cabinet, les consultants en organisation industrielle peuvent être consultants généralistes en management industriel. Ils peuvent être spécialisés par secteur d'activité (agroalimentaire, automobile), par outils technologiques (ERP, GPAO, machines...) ou par métiers (logistique, production...). Leurs attributions incluent les missions classiques de l'organisateur industriel. Ils peuvent également aider leurs clients à se positionner par rapport à leurs prestataires ou leurs fournisseurs dans le cadre d'un projet industriel (coordination commerciale, négociation, planification et répartition des activités entre le client et ses prestataires...).

 

Selon le degré d'internationalisation de l'entreprise, le chef de projet industriel peut être amené à effectuer de nombreux déplacements à l'étranger. Il peut aussi être en charge d'une équipe de collaborateurs de nationalités, et donc de cultures différentes. La mobilité géographique et le niveau d’anglais deviennent alors des critères déterminants.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 28 et 30 k€

Jeune cadre : entre 30 et 40 k€

Cadre confirmé : entre 40 et 60 k€

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Solides connaissances des technologies utilisées dans le projet
  • Très bonne connaissance de l'organisation, du fonctionnement et de l'organigramme de l'entreprise pour collaborer avec les bons interlocuteurs
  • Maîtrise des techniques de gestion de projet (expression des besoins, planning, cahier des charges..., méthode Pert, Gantt, CMMI, 6 sigma...) et des différents outils associés
  • Bonnes connaissances des procédés de fabrication et des règles d'hygiène, de sécurité et d'environnement
  • Connaissance du marché associé au projet industriel afin d'adapter le projet aux contraintes du marché et à l'offre des concurrents
  • Compétences managériales pour encadrer et motiver les équipes, donner les consignes, faire avancer le projet
  • Anticipation pour détecter et évaluer les problèmes pouvant perturber le bon déroulement du projet et réactivité pour intervenir en conséquence
  • Maîtrise de l'anglais, à l'oral comme à l'écrit

 

Aptitudes professionnelles

  • Qualités relationnelles et de communication, afin d'animer et mobiliser une équipe de collaborateurs
  • Aisance rédactionnelle pour rédiger des notes techniques et des rapports sur l'avancement du projet
  • Rigueur et qualités d'organisation afin de définir les priorités d'action et l'allocation des moyens
  • Persévérance et bonne résistance au stress car les projets sont souvent soumis à des contraintes fortes (financières, délais)
  • Flexibilité car les imprévus sont nombreux
  • Force de conviction et argumentation pour convaincre en interne
  • Sens des délais et du résultat afin d'évaluer et d'optimiser le temps et les moyens nécessaires pour la réalisation des différents étapes du projet
  • Capacité d'adaptation afin de collaborer avec l'ensemble des départements de l'entreprise et les partenaires extérieurs (sous-traitants, administrations publiques...)

 

Le profil

Diplômes requis

  • Écoles d'ingénieurs généralistes ou spécialisées dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • 3es cycles universitaires (Master) techniques spécialisés dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • Bac + 4/5 scientifique

 

Durée d’expérience

Ce poste requiert une expérience de deux ans minimum. Les postes de consultant en cabinet ou dans les sociétés d'ingénierie peuvent être ouverts à des jeunes diplômés dotés de stages significatifs en management industriel (production, logistique, informatique industrielle...). Ils exercent alors sous la tutelle d'un consultant senior.

 

Postes précédents (P-1)

  • Ingénieur process méthodes
  • Ingénieur de production
  • Ingénieur qualité
  • Ingénieur en bureau d'études

 

Qui recrute ?

  • Grandes entreprises industrielles, en particulier dans les secteurs automobile, électronique, aéronautique, agroalimentaire, chimie, plasturgie et mécanique...
  • PMI
  • Sociétés d'ingénierie et de conseil en organisation industrielle

 

NB : Dans une grande entreprise, le chef de projet industriel est généralement basé au siège

 

Rattachement hiérarchique

  • Directeur général
  • Directeur conseil
  • Directeur industriel
  • Directeur technique
  • Directeur d'usine
  • Directeur de la supply chain

 

Environnement de travail et interlocuteurs

  • Responsable/Directeur de production
  • Responsable ressources humaines
  • Ingénieur en maintenance industrielle
  • Responsable achats
  • Responsable QHSE
  • Ingénieur process méthodes
  • Responsable logistique

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur industriel
  • Directeur technique
  • Directeur/Responsable de production
  • Responsable en maintenance industrielle
  • Consultant en organisation industrielle
  • Directeur d'un département conseil/Manager en cabinet