Assistant de recherche - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Etudes, recherche et développement

lu 10631 fois | publié le 14/09/2017

Assistant de recherche

L'assistant de recherche vient en support à un ou plusieurs chargés de recherche pour faciliter la réalisation des différentes étapes du projet et approfondir certaines phases.

Autres intitulés

  • Assistant équipe de recherche
  • Doctorant

 

Activités principales

Aide à l'élaboration du sujet de recherche

  • Contribuer à l'identification de la problématique de recherche en suggérant des hypothèses.
  • Aider à la rédaction et à la présentation du projet pour que la problématique de recherche soit validée tant en interne qu'en externe.
  • Participer au montage scientifique des dossiers de financement du projet de recherche.
  • Aider à la préparation en amont des éléments de chiffrage et/ou de facturation.
  • Assurer le suivi des agendas et des tableaux de bord du projet.

 

Soutien scientifique sur la phase de tests et essais

  • Participer à la création des protocoles et des procédés de recherche.
  • Mettre en place, en collaboration avec le chercheur ou l'équipe de recherche, la méthodologie et les dispositifs de recherche.
  • Maintenir la fonctionnalité du laboratoire afin de s'assurer de la bonne marche des appareils et instruments de travail.
  • Effectuer des analyses physiques, chimiques ou biologiques sur les substances ou les produits testés.
  • Procéder en partie aux essais de fabrication en laboratoire ou en phase d'industrialisation.
  • Vérifier et compiler les informations ou données de recherche afin d'assurer la qualité et la conformité des protocoles.
  • Rédiger, conserver des notes sur les tests et protocoles utilisés.

 

Contribution à l'interprétation des résultats

  • Extraire les données pertinentes des tests réalisés en laboratoire, lesquelles serviront de base de calculs mathématiques et/ou statistiques.
  • Proposer des nouvelles orientations de tests en fonction des résultats obtenus.
  • Établir des propositions d'utilisation et d'exploitation concrètes des résultats en fonction de la problématique de recherche.
  • Participation aux réunions avec l'ensemble des partenaires (internes et externes) : présentations sur l'avancée du programme, partage de connaissances, validation des premiers résultats...

 

Participation à la valorisation scientifique

  • Se tenir informé des innovations technologiques liées au produit ou à la problématique de recherche, par la lecture de rapports et de documents scientifiques, souvent en anglais.
  • Assurer le reporting de ses propres résultats auprès des chercheurs ou du chef de projet.
  • Participation à la rédaction d'articles scientifiques en collaboration avec un chercheur ou une équipe de recherche, en vue d'une future publication.

 

Activités éventuelles

Selon son degré d'expertise sur la problématique traitée, l'assistant de recherche peut se déplacer pour rencontrer des assistants de recherche ou des chercheurs d'autres structures en France. Ces déplacements ont pour objectif de collecter et d'échanger des informations concernant l'avancement des travaux de chacun et donc d'aider à développer une partie du projet sur lequel l'assistant intervient.

Il peut aussi accompagner le chercheur ou le chef de projet qu'il aide dans des conférences ou congrès scientifiques à l'étranger. Il élabore avec lui ses exposés scientifiques qu'il va présenter à ses pairs.

 

Variabilité des activités

L'activité du métier d'assistant de recherche dépend de plusieurs facteurs :

La taille de l'équipe de recherche :

Au sein d'une équipe réduite, l'assistant de recherche doit faire preuve de polyvalence. Il s'implique plus fortement à chaque étape du projet de recherche. En fonction de son degré d'expertise sur la problématique de recherche, il est force de proposition et élabore des hypothèses sur son projet, en collaboration étroite avec un chargé de recherche. Sa contribution à l'interprétation des résultats peut aussi être importante. Au sein d'une équipe de recherche de plus grande taille, il peut travailler plus spécifiquement sur une phase du projet en particulier. Sa vision est moins globale sur l'ensemble des cycles de recherche.

 

Son statut au sein de l'entreprise :

Le poste d'assistant de recherche peut être occupé par un doctorant, un étudiant qui prépare une thèse de doctorat. Sa formation s'effectue « sur le terrain » et à l'université. Son statut d'étudiant l'oblige à dédier une partie de son temps à sa formation universitaire et à retourner sur les bancs de la faculté plusieurs dizaines d'heures dans l'année. Son statut est double, à la fois salarié et étudiant. Dans ce cadre, en plus de sa rémunération salariale, il peut bénéficier de bourses, cumulables entre elles. Celles-ci proviennent de différentes sources : ministère de la recherche, organismes publics, collectivités territoriales ou de l'Union européenne.

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 23 et 30 k€

Le doctorant peut prétendre à divers financements (allocation de recherche ministérielle, bourse Cifre...) publics comme privés.

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Bonnes connaissances scientifiques du sujet de recherche
  • Connaissances supplémentaires liées au domaine d’activité de l’entreprise : droit, qualité, agroalimentaire… afin d’avoir une approche transverse du projet
  • Esprit d’organisation et de planification pour gérer ses différentes recherches
  • Bonne connaissance du fonctionnement d’un programme de recherche (cycles de recherche, étapes de gestion d’un projet scientifique…)
  • Maîtrise de l’anglais, à l’oral comme à l’écrit, pour effectuer la veille scientifique et communiquer sur ses activités de recherche

 

Aptitudes professionnelles

  • Forte curiosité intellectuelle
  • Qualités de synthèse et d’analyse
  • Bonnes qualités relationnelles et de communication, afin d’échanger sur le sujet de recherche en interne ou dans des congrès
  • Aisance rédactionnelle pour rédiger des rapports et des notes scientifiques
  • Grande rigueur d’esprit pour obtenir des tests et des résultats fiables
  • Persévérance et patience car les projets peuvent se dérouler sur de longues durées, plusieurs années pour certains travaux de recherche
  • Disponibilité géographique car la mobilité nationale et internationale est devenue un enjeu majeur pour les chercheurs
  • Flexibilité dans les horaires afin d’assurer le suivi d’analyses nécessitant une présence au laboratoire en soirée ou le week-end
  • Sens des délais et du résultat afin d’optimiser le temps pour la réalisation des expérimentations en laboratoire
  • Adaptabilité afin de collaborer avec l’ensemble des départements de l’entreprise

 

Le profil

Diplômes requis

  • École d'ingénieurs généraliste ou spécialisée dans le domaine d'activité de l'entreprise
  • 3ème cycle universitaire (master) technique spécialisé dans le domaine d'activité de l'entreprise ou de l'organisme public
  • Doctorat bénéficiant d'une spécialisation technique dans le domaine d'activité de l'entreprise ou de l'organisme de recherche

 

Durée d’expérience

Le poste d'assistant de recherche s'adresse en priorité aux jeunes diplômés.

Le poste s'adresse également à des stagiaires longue durée qui suivent des formations universitaires scientifiques ou à des doctorants.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Grandes et petites entreprises du secteur privé, en particulier dans les secteurs agroalimentaire, informatique, technologies de l'information, santé, chimie, aéronautique, automobile, énergie, cosmétique...
  • Organismes publics de recherche : CNRS, Inria, CEA, Cnes, Inserm, MNHN, Cirad, Inra...

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

 

Evolution professionnelle (P+1)

Mots-clés : métierrecherchedoctorant