Directeur artistique (culture) - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Communication, création

commentaire (0) | lu 5534 fois | publié le 13/09/2017

Directeur artistique (culture)

Le directeur artistique est l’âme créatrice de la structure culturelle : salle de spectacle, label musical, radio, télévision, cinéma, etc. Il définit les caractéristiques artistiques, choisit, construit et coordonne l’ensemble de l’offre culturelle, qu’il s’agisse d’une programmation artistique saisonnière à créer et développer, d’artistes à produire ou de morceaux musicaux, émissions et films à diffuser.

 

NB : À ne pas confondre avec le directeur artistique dans le secteur de la presse, de l’édition ou de la publicité qui crée l’identité visuelle d’une publication, d’une marque (format, couleurs, graphisme, etc.) et coordonne son déploiement sur les différents supports.

 

Autres intitulés

  • Superviseur artistique
  • Artists and repertoire coordinator
  • Directeur de programmation artistique
  • Responsable de la programmation de spectacles

 

Activités principales

Choix des œuvres et élaboration d’un projet artistique pertinent

  • Saisir et analyser les enjeux locaux/nationaux et attentes du public en matière d’offre culturelle, ciblés selon la structure.
  • Caractériser la politique artistique de la structure selon son historique, son rayonnement, son orientation et ses projets culturels.
  • Recevoir et étudier des projets artistiques divers (bande-annonce, extrait vidéo, synopsis, extrait musical, maquette, scénario, book, etc.), apprécier leur pertinence et leur déclinaison possible dans la structure.
  • Diriger les auditions de la structure le cas échéant.
  • Démarcher de nouveaux artistes et projets artistiques au sein de son réseau ou via des appels d’offre créatifs.
  • Sélectionner les projets retenus pour la production interne et/ou la future programmation culturelle en cohérence avec la politique artistique de l’établissement et ses contraintes techniques, temporelles et budgétaires.
  • Présenter et défendre les œuvres sélectionnées devant le conseil d’administration et/ou les partenaires institutionnels.

 

Suivi de la production des œuvres artistiques choisies (si structure culturelle de production)

  • Prendre contact et négocier les partenariats de production avec les artistes sélectionnés, leurs agents, les administrateurs de compagnies.
  • Former et encadrer les équipes internes qui participeront au processus de création et production des œuvres sélectionnés (décor, costumes, lumières, son, etc.).
  • Superviser la production des œuvres et suivre de près toutes les étapes de leur évolution technique et artistique.
  • Écouter et « mixer » les points de vue des artistes, des techniciens et du futur public afin de s’assurer que l’œuvre produite respecte la mission artistique de la structure.

 

Pilotage de la programmation des œuvres artistiques choisies (si structure culturelle de diffusion)

  • Prendre contact et négocier les partenariats de diffusion avec les artistes sélectionnés, leurs agents, les administrateurs de compagnies, les producteurs, les chargés de diffusion et/ou les distributeurs.
  • Programmer et « rythmer » les œuvres au sein de la saison culturelle imaginée : dates, horaires, événements réguliers ou exceptionnels, etc.
  • Suivre la diffusion des œuvres programmés et étudier leur impact auprès du public et leur retombée médiatique.
  • Palier aux changements subits de programmation en diffusant d’autres œuvres sélectionnées au préalable.

 

Communication et promotion de l’offre artistique de la structure culturelle

  • Participer à l’élaboration et veiller à la cohérence du plan de communication autour de l’offre culturelle de la structure et/ou de chaque spectacle.
  • Être le représentant médiatique de la structure auprès des médias (notamment lors du dévoilement de l’offre en début de saison pour les salles de spectacle).
  • Entretenir et développer un réseau relationnel avec les partenaires institutionnels, structures culturelles et mécènes afin d’alimenter les financements extérieurs durables.

 

Variabilité des activités

L’activité du directeur artistique peut varier selon…

L’activité et le secteur culturel de l’entreprise :

  • Lorsque la structure culturelle se destine à la production, tel le label musical, le directeur artistique intervient en amont de celle-ci afin de sélectionner les œuvres à produire. Il travaille dès lors sur des projets de long terme.
  • Lorsque la structure culturelle se destine à la diffusion, tels la télévision ou le cinéma, le directeur artistique choisit les œuvres à diffuser et coordonne le calendrier de programmation. Il peut travailler à court et long terme.
  • Le directeur artistique peut exercer dans une structure de spectacle vivant qui combine les deux activités production et diffusion, comme les théâtres par exemple. Ses fonctions en sont ainsi élargies.

 

Le type de recruteur :

  • Lorsqu’il exerce dans le secteur privé, le directeur artistique est particulièrement autonome, et décisionnaire sur l’ensemble de ses activités.
  • Lorsqu’il exerce en indépendant, le directeur artistique doit se prévaloir d’une culture particulièrement éclectique afin de pouvoir s’adapter aux projets culturels variés des structures qu’il va accompagner dans leurs choix artistiques.
  • Lorsqu’il exerce au sein d’une collectivité, le directeur artistique suit les prérogatives culturelles nationales/régionales, travaille en liens étroits avec les élus, participe à la mise en œuvre du projet culturel global de la ville et se doit de fournir un bilan d’activité régulier.

 

La taille des entreprises :

  • Dans une structure culturelle de grande taille et/ou d’audience nationale, le directeur artistique pourra voir ses responsabilités concentrées sur la sélection de l’offre artistique conséquente de l’établissement.
  • Dans une petite structure, le directeur artistique devra souvent gérer toutes les étapes, de la conception à la diffusion des œuvres. Il sera tour à tour directeur, programmateur, producteur, chargé de communication, etc.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 40 et 50 k€

Cadre confirmé : entre 50 et 75 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille et statut de la structure, etc.)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des différents domaines artistiques, des processus créatifs et des exigences liées à la dimension culturelle
  • Connaissance fine des publics et de leurs pratiques culturelles
  • Excellente connaissance des structures, artistes et évolutions du secteur culturel ciblé par l’établissement : cinéma, musique, spectacle vivant, etc
  • Maîtrise des étapes techniques de production d’une œuvre et/ou d’un spectacle (mise en scène, son, lumière, etc.)
  • Connaissance des dispositifs de financement
  • Connaissance des bases de la législation sociale
  • Techniques de communication
  • Maîtrise de l’anglais afin de pouvoir collaborer sur des projets à dimension internationale et/ou avec des artistes étrangers

 

Aptitudes professionnelles

  • Curiosité à l’égard de l’actualité culturelle
  • Sensibilité artistique et esthétique sans cesse en éveil
  • Ouverture d’esprit
  • Prise de recul, intuition et inspiration pour appréhender et anticiper de nouveaux mouvements culturels et artistiques
  • Sens critique afin de sélectionner les projets culturels les plus pertinents
  • Créativité et imagination pour élaborer une programmation attractive et innovante
  • Force de conviction pour susciter l’adhésion autour d’un projet créatif en interne comme en externe
  • Capacités de négociation
  • Dynamisme
  • Qualités relationnelles pour coordonner les différents interlocuteurs internes et externes travaillant sur un même projet artistique
  • Psychologie pour faire le lien entre le public et les artistes, ménager, écouter et comprendre chacune de ces entités
  • Animation et développement de réseau partenarial

 

Le profil

Diplômes requis

Le métier de directeur artistique peut être pratiqué tant par des profils « artistes » que par des managers et est ouvert aux parcours atypiques.

  • Formation supérieure type Bac +5 dans le domaine de la gestion culturelle (administration de production de spectacles, gestion des institutions culturelles, arts du spectacle, direction artistique de projets culturels, métiers des arts et de la culture, etc.)
  • Concours de la fonction publique niveau A

 

Durée d’expérience

Le poste de directeur artistique s’adresse prioritairement aux cadres confirmés, possédant plus de cinq ans d’expérience en tant que gestionnaire d’une structure culturelle ou programmateur de spectacles. L’expérience artistique personnelle et extra-professionnelle peut toutefois construire à elle-seule une connaissance et un réseau suffisants à l’exercice du métier. Une sensibilité artistique est donc primordiale, et une pratique d’un domaine artistique peut ainsi être demandée.

 

Postes précédents (P-1)

  • Administrateur de salle de spectacle
  • Producteur
  • Programmateur

 

Qui recrute ?

  • Structures culturelles de production :
    • Salle de spectacles : théâtre, opéra, salle de concert, centre culturel (privé ou dépendant d’une collectivité), etc.
    • Label musical
  • Structures culturelles de diffusion :
    • Chaîne de télévision
    • Cinéma
    • Radio
    • Salle de spectacles : théâtre, opéra, salle de concert, centre culturel (privé ou dépendant d’une collectivité), etc. Le directeur artistique peut aussi exercer en indépendant.

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Direction générale administratif
  • Directeur musical
  • Direction de la production
  • Service technique de production
  • Conseil d’administration
  • Direction de la communication

 

Externes :

  • Collaborateurs artistiques (artistes, agents/managers, labels, compagnies artistiques, administrateurs de compagnies, structures culturelles et associatives, etc.)
  • Infographiste
  • Médias de communication (presse, radio, TV, etc.)
  • Partenaires institutionnels
  • Mécènes

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Directeur de salle de spectacle/label/radio/cinéma
  • Producteur

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le métier de directeur artistique d’une structure de production et/ou diffusion artistique est au cœur de l’activité culturelle. Il porte une attention permanente aux goûts, besoins et attentes des publics, afin d’en saisir tous les enjeux pratiques, géographiques, culturelles et sociologiques. Il se doit de suivre leurs évolutions, et de lui-même adapter son métier à l’actualité. Lorsqu’il exerce au sein d’une collectivité, il dépend aussi directement des identités et projets politiques en place.

La numérisation des contenus culturels et de leur diffusion impacte directement le quotidien professionnel du directeur artistique, car il se voit souvent confronté à une très grande quantité de projets culturels et une plus grande difficulté à les sélectionner. Aussi, il doit anticiper dans son choix les nouvelles pratiques culturelles liées au numérique (streaming, téléchargement, visionnage sur le Web, partage sur les réseaux sociaux, etc.) pour adapter au mieux la production/programmation aux attentes du public. L’analyse d’audience et celle des retombées médiatiques sont ainsi des outils de plus en plus investis par le directeur artistique.

Le directeur artistique est un métier de terrain, qui peut rester en poste au même endroit pendant de nombreuses années, pour accompagner au mieux l’évolution culturelle de sa structure. Il est cependant fragilisé par sa dépendance relative à la réussite et à l’audience des œuvres qu’il a contribué à diffuser. Aussi, il travaille de plus en plus sur le mode du partenariat.

Mots-clés : métierdirecteur artistiqueculturespectacle