Visual merchandiser - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 13130 fois | publié le 11/09/2017

Visual merchandiser

Le visual merchandiser est garant de l'identité visuelle de l'enseigne pour un ou plusieurs magasin(s) et contribue ainsi à l'optimisation des ventes. Il est chargé d'accompagner et de former les équipes de vente sur l'identité visuelle, la présentation et la mise en place des produits.

Autres intitulés

  • Marchandiseur
  • Marchandiseur visuel
  • Présentateur visuel
  • Responsable du merchandising et de l'identité visuelle
  • E-merchandiser

 

Activités principales

Mise en œuvre de l'identité visuelle en magasin

  • Réaliser la tournée des rayons ou des points de vente : suivre le planning établi par la hiérarchie afin de visiter les magasins selon la périodicité définie.
  • Organiser les visites de magasins en fonction des demandes urgentes émanant du directeur du magasin ou des résultats d'analyse des indicateurs de gestion du directeur merchandising
  • Modifier si nécessaire les rayons selon les résultats et le stock magasin.
  • Réaliser des comptes-rendus des visites effectuées dans les rayons ou les points de vente en mettant l'accent sur les contextes particuliers de chaque magasin (par exemple, une baisse du taux de transformation -ratio entre les personnes entrant dans le magasin et celles qui achètent-).
  • Elaborer ou contrôler la réalisation des vitrines par rapport au guide de merchandising amont, mettre en scène des thématiques de produits.
  • Organiser au sein du magasin l'implantation des zones correspondant aux opérations commerciales.
  • Former les équipes commerciales au merchandising.

 

Participation à des projets de merchandising

  • Etudier et proposer des projets de vitrine ou de présentation des produits.
  • Concevoir et élaborer des maquettes de présentation ou des simulations informatiques de projets.
  • Passer les commandes de matériaux nécessaires à la réalisation de ces présentations (présentoirs, articles de décoration...) et faire valider les commandes par la hiérarchie.
  • Assister à des réunions pour proposer ou promouvoir des nouvelles présentations et mises en scène de collections.

 

Elaboration de supports de merchandising

  • Participer à l'élaboration des outils d'identité visuelle comme les books pour les vitrines, ceux spécifiques aux soldes.
  • Contribuer à actualiser la charte merchandising de l'enseigne.
  • Prendre des photos des magasins afin de mieux argumenter son diagnostic ou de rendre compte des mesures à prendre.

 

Suivi des indicateurs de gestion

  • Suivre par magasin les principaux indicateurs de gestion comme par exemple le montant du panier moyen (moyenne du montant des achats par client) par rapport à celui des autres magasins de l'enseigne.
  • Participer à des réunions avec le responsable merchandising, la direction commerciale pour analyser les résultats financiers et la stratégie commerciale de l'enseigne.
  • Assurer le reporting auprès de sa hiérarchie suite aux comptes rendus de visites.
  • Mettre en place des mesures correctives dans le ou les points de vente visité(s) selon les priorités repérées par la hiérarchie pour améliorer les résultats

 

Veille concurrentielle

  • Assurer une veille concurrentielle sur l'identité visuelle, les techniques de présentation et l'implantation de magasins spécialisés dans son secteur (par exemple dans le domaine de la mode, de la culture, du bricolage...).
  • Etre source de propositions pour réactualiser le merchandising magasin (par exemple en montrant un nouveau modèle de mobilier repéré dans un salon).
  • Réaliser des visites chez les fournisseurs (présentoirs, articles de décoration...).
  • Se rendre dans des salons professionnels afin de s'informer des tendances.
  • Rédiger des comptes rendus de salons.

 

Activités éventuelles

Certains visual merchandisers ont un rôle plus spécifique au moment de l'ouverture de points de vente. Ils participent aux nouvelles implantations en tenant compte des contraintes techniques et économiques. Dans ce cadre, ils peuvent intervenir dans la mise en place de nouveaux concepts ou avoir la responsabilité du stock pour que la marchandise soit à disposition au moment de l'ouverture.

Quand la mise en scène de produits (théâtralisation) le requiert, ils peuvent faire réaliser la fabrication de décors spécifiques ou d'accessoires de décoration.

Certains visual merchandisers sont formateurs en interne. Ils contribuent également à la réalisation d'outils comme des DVD ou des books pour diffuser les principes de l'identité visuelle de la marque à respecter dans les vitrines et à l'intérieur des magasins.

 

Variabilité des activités

Les contours de la fonction de merchandising varient essentiellement selon la taille du groupe, le mode de fonctionnement du point de vente et l'organisation du merchandising (centralisée ou décentralisée).

  • Le visual merchandiser peut intervenir dans le merchandising amont par exemple pour participer à la définition du concept d'un nouveau magasin. Alors que certains interviendront plus sur la mise en scène des produits, d'autres s'investiront davantage dans le suivi des indicateurs de gestion.
  • Il peut être rattaché à un seul point de vente. C'est le cas dans les magasins de surface importante comme les grands magasins.
  • En revanche, chez les succursalistes, il travaillera pour un groupe de magasins soit sur l'ensemble du territoire soit sur une région donnée. Ses visites seront organisées en fonction des besoins et des résultats de gestion de chaque magasin.
  • L'activité à l'international peut être plus ou moins développée selon la structure du réseau.
  • Il peut gérer son propre budget et prendre en charge certains achats de décoration pour la réalisation des vitrines. Il peut être amené à négocier les prix et à faire réaliser des devis.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 25 et 30 k€ (tous ne sont pas cadres)

Cadre confirmé : entre 30 et 35 k€

Certains ont une part variable associée aux résultats du magasin ou de l'enseigne.

Les fourchettes de rémunération sont données à titre indicatif. Les rémunérations peuvent varier en fonction de l'enseigne, de la taille du magasin, des effectifs encadrés, du niveau d'expérience....

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Maîtrise des techniques de merchandising : zone chaude et froide, verticalité et horizontalité, techniques de pose de la marchandise...
  • Bonne gestion de l'espace pour analyser les volumes d'un magasin, les flux de circulation de la clientèle
  • Connaissance des concepts liés à l'identité visuelle de l'enseigne (implantation des publicités sur le lieu de vente par exemple)
  • Maîtrise des outils bureautiques et d'un logiciel de traitement d'images (par exemple : Illustrator, Photoshop...)
  • Analyse d'indicateurs de gestion comme l'évolution du chiffre d'affaires, le taux de transformation, le panier moyen par client
  • Maîtrise des règles de communication pour mettre en œuvre la signalétique, rédiger les guides de merchandising ou d'identité visuelle
  • Connaissance des règles de sécurité à respecter dans un point de vente

 

Aptitudes professionnelles

  • Capacité de communication, d'écoute et de dialogue
  • Sens créatif tout en sachant respecter les normes visuelles de l'enseigne
  • Ouverture d'esprit, capacité d'anticipation et intuition pour se tenir informé des tendances émergentes, des nouvelles matières ou matériaux, des couleurs à privilégier...
  • Sens pédagogique pour donner les consignes aux équipes de vente
  • Sens de l'observation nécessaire à la réalisation d'un diagnostic rapide de la présentation des vitrines et de l'agencement des marchandises en magasin
  • Réactivité pour mettre en place rapidement un sin ou un secteur qui afficherait des indicateurs de gestion en baisse
  • Bon contact avec la clientèle lors des visites de magasins

 

Le profil

Diplômes requis

Le visual merchandiser peut avoir une formation générale de niveau Bac (Bac Arts Appliqués) à Bac +2 (BTS Action Commerciale), voire Bac +3. Pour les recrutements récents, une formation plus spécialisée est souvent demandée :

  • Ecole des Beaux Arts
  • Ecole de stylisme
  • Décorateur marchandiseur
  • Certificat de spécialisation visual merchandiser

 

Durée d’expérience

Il y a encore quelques années, le visual merchandiser était souvent recruté sur la base d'une expérience confirmée d'étalagiste. De plus en plus, les recruteurs recherchent des candidats ayant une formation en merchandising complétée par une bonne culture artistique.

 

Postes précédents (P-1)

  • Etalagiste

 

Qui recrute ?

  • Les grandes surfaces spécialisées
  • Les grands magasins
  • Les magasins multi-commerces
  • Les succursalistes

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Personnel du ou des points de vente (responsable ou directeur du magasin, managers de rayon, vendeurs)
  • Direction des achats, des approvisionnements
  • Direction du marketing
  • Direction de l'agencement des magasins
  • Direction technique
  • Direction administrative et financière

 

Externes :

  • Fournisseurs
  • Agences de conception de points de vente
  • Logisticiens

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Le métier de e-merchandiser devrait se développer avec le e-commerce. Sa fonction principale est de mettre en ligne les produits sur le site de l'enseigne en respectant son identité visuelle.

Avec le développement des technologies d'animation, on peut imaginer des présentations virtuelles en trois dimensions dans les années à venir. Les techniques associées au merchandising vont évoluer. L'utilisation de l'espace, l'agencement des magasins, la présentation des produits vont devoir intégrer ces nouvelles possibilités techniques.

La fonction de visual merchandiser tend à devenir de plus en plus stratégique et est perçue comme un outil d'aide à la vente. Cette évolution s'accompagne d'un perfectionnement des outils de gestion qui contribue à améliorer le suivi des indicateurs de ventes. Le visual merchandiser devra ainsi analyser ces indicateurs et mettre en place des actions correctives adaptées.