« Mon métier est un métier nouveau et en mutation. On est toujours à la fois dans l’apprentissage et dans la recherche de nouveautés techniques. » - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 104 fois | publié le 09/06/2015

Témoignage · « Mon métier est un métier nouveau et en mutation. On est toujours à la fois dans l’apprentissage et dans la recherche de nouveautés techniques. »

Dimitri Camus, Traffic manager, Viadeo

Dimitri Camus est un jeune diplômé de 25 ans. « J’ai commencé par une école d’ingénieurs à l’EfreiTech, L’Académie du Numérique, où j’ai obtenu une licence de chef de projet numérique à l’issue d’un stage en alternance réalisé dans le domaine de la publicité, chez Canal+. J’ai ensuite intégré le pôle universitaire Léonard de Vinci, à La Défense, dans une école qui s’appelle Institut Internet Multimédia (IMM). J’y ai validé un master en alternance après avoir intégré Rue du Commerce en tant que Traffic Manager. » Deux mois après l’obtention de son diplôme, en septembre 2014, Dimitri Camus a été recruté par Viadeo sur le même type de poste. Les formations qu’il a suivies en alternance dans le domaine très spécifique du traffic management l’ont d’autant plus aidé à obtenir ce premier poste que les profils de jeunes diplômés expérimentés dans ce domaine sont plutôt rares.

Au sein de Viadeo, Dimitri Camus dépend de la régie publicitaire de Viadeo. Mais il travaille également en lien très étroit avec des commerciaux. « Mon travail est principalement centré sur la gestion des campagnes publicitaires. Les commerciaux vendent de la pub, et mon métier à moi c’est de récupérer auprès des agences, des clients, les différents éléments techniques à intégrer sur le site Viadeo, à suivre la bonne diffusion des campagnes, et à proposer des optimisations pour améliorer les performances. »

Parallèlement à cette mission, s’ajoute tout un volet de réflexion technique. « Il s’agit de réfléchir à la mise en place de nouveaux projets, de créer, avec l’aide de l’équipe chargée du développement, de nouveaux emplacements publicitaires qui pourront être vendus par la suite, par les commerciaux. » Une autre activité caractéristique de son poste tient à l’analyse du trafic. « Dans mon métier, j’utilise différents outils statistiques, pour analyser le trafic sur le site, déterminer de manière prospective, ce que les commerciaux sont en mesure de vendre comme espaces publicitaires, ou encore pour mesurer les retours faits sur la publicité mise en ligne sur notre site. Nombre de clics générés, taux de transformation et visibilité sont autant d’indicateurs que l’on cherche à suivre, à évaluer. »

Pour assurer les différentes phases de son métier, plusieurs aptitudes semblent indispensables à Dimitri Camus. De la curiosité et de la créativité, pour être innovant face à la concurrence et rester en alerte quant aux évolutions technologiques du métier, de la rigueur pour ne pas se laisser piéger par l’aspect mécanique de la mise en ligne publicitaire, de la réactivité pour faire avancer tous les projets en temps voulu, et un sens relationnel aiguisé pour travailler en bonne collaboration avec les clients et les différents services internes à l’entreprise. Quant aux compétences techniques à maîtriser pour devenir et évoluer en tant que traffic manager, elles sont relativement diversifiées et peuvent s’acquérir assez rapidement. « En quelques mois, un jeune diplômé, du moment qu’il est curieux et motivé, et qu’il reçoit une courte formation dédiée, peut devenir opérationnel sur ces points-là. »

A consulter