Responsable scientifique régional (industries de santé) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 5870 fois | publié le 11/09/2017

Responsable scientifique régional (industries de santé)

Au sein de l’industrie pharmaceutique, le responsable scientifique régional apporte un support scientifique et médical aux professionnels de santé sur un produit ou une gamme de produits de santé. Il assiste les équipes terrain sur le plan scientifique et répond à leurs questionnements sur le bon usage du produit. Il fournit l’information et les recommandations médicales ainsi que la stratégie de communication médicale. Il assiste et forme les délégués médicaux sur un plan scientifique. Dans l’industrie du dispositif médical : le responsable scientifique apporte un support scientifique et médical sur un produit ou une gamme de produits et, assiste et / ou forme les commerciaux sur le plan scientifique.

Autres intitulés

  • Médecin scientifique de liaison (MSL)
  • Responsable de l’information médicale
  • Responsable technique régional
  • Médecin régional
  • Médecin opérationnel de zone
  • District medical doctor
  • Vétérinaire responsable technique

 

Activités principales

Relations professionnelles et organisation de réseaux avec le corps médical

  • Développer une parfaite connaissance des leaders d’opinion régionaux.
  • Établir et développer des liens de coopération.
  • Représenter l’entreprise auprès des partenaires externes, participer et organiser des évènements (conférences, congrès, tables rondes).
  • Concevoir des programmes d’information des leaders d’opinion.
  • Répondre aux questionnements des professionnels de santé sur le bon usage du produit, sur les pathologies...

 

Participation aux études cliniques

  • Définir les besoins en matière de recherche clinique et participer à la rédaction des protocoles, rapports, publications des études.
  • Participer à la réflexion sur les projets de recherches biomédicales, de développement et de diversification.
  • Proposer des études observationnelles ainsi que des études épidémiologiques à réaliser.
  • Analyser les projets de développement et de diversification et établir des recommandations.
  • Gérer les relations avec les centres français de recherche participant aux projets européens.

 

Formation et information des délégués médicaux (pour l’industrie du médicament) et des collaborateurs marketing / vente (pour l’industrie du dispositif médicaux)

  • Être responsable de la formation médicale des délégués médicaux et des collaborateurs marketing / ventes, sur l’environnement médical du produit.
  • Préparer et mettre à jour des supports pour la formation de l’équipe commerciale.
  • Participer au développement d’outils de formation destinés aux professionnels de santé et animer occasionnellement des réunions.
  • Avoir un rôle de support technique auprès de la force de vente dans la phase d'apprentissage.

 

Gestion de la documentation scientifique

  • Assurer une veille scientifique sur l’environnement des produits et sur les pathologies.
  • Mettre à jour la banque de données bibliographiques.
  • Analyser et diffuser l’information auprès des services concernés.
  • Réaliser une veille concurrentielle et transmettre les informations clés aux services concernés.

 

Communication médicale interne

  • Assurer un soutien scientifique à stratégie commerciale et à la construction du plan marketing.
  • Mettre à la disposition des équipes marketing et ventes la documentation scientifique appropriée ainsi que l’argumentation nécessaire à sa bonne exploitation.
  • Assurer la validation médicale des documents élaborés par le marketing (ADV, brochures, etc.)
  • Rédiger les publications scientifiques, la partie médicale des dossiers destinés à la clientèle ou aux autorités de tutelle (dossiers techniques, demandes de remboursement…).
  • Entretenir des relations transversales au sein de l’organisation afin d’assurer un partage des connaissances.
  • Conseiller et assister les différents services (marketing, vente) sur les aspects médicaux.

 

 

Variabilité des activités

 

Le métier de responsable scientifique de liaison s’est surtout développé dans le secteur du médicament à usage humain et vétérinaire. Il revêt des contours différents dans les entreprises du dispositif médical.

 

Rémunération

Jeune cadre : entre 40 et 50 k€

Cadre confirmé : entre 50 et 70 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille de l’entreprise, animation d’équipes...).

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Très bonnes connaissances générales de l’univers de la santé
  • Capacité à transmettre une information scientifique claire et précise en adaptant sa communication aux différents acteurs (médecins, vétérinaires, équipes terrain...)
  • Bonne connaissance de l’environnement réglementaire du secteur des industries de santé
  • Aisance rédactionnelle et facilités d’expression à l’oral
  • Maîtrise parfaite de l’anglais afin de communiquer, lire et rédiger des documents scientifiques, des rapports et des notes
  • Maîtrise des connaissances médicales liées au domaine d’application des produits

 

Aptitudes professionnelles

  • Autonomie
  • Sens du relationnel et travail en équipe
  • Capacité à développer et à entretenir un réseau avec les professionnels de santé
  • Respect des règles d’éthique

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac +5 : master 2 dans le domaine scientifique (sciences de la vie)
  • Formation de niveau Bac +8 : doctorat dans le domaine scientifique
  • Diplômé d’école d’ingénieurs spécialisée
  • Diplôme de médecin, pharmacien, vétérinaire

 

Durée d’expérience

Une expérience professionnelle préalable de trois à cinq ans est nécessaire pour exercer le métier de responsable scientifique régional. Une expérience dans la pratique médicale peut être demandée.

 

Postes précédents (P-1)

 

Qui recrute ?

  • Laboratoires pharmaceutiques
  • Sociétés biothérapeutiques
  • Entreprises du secteur du dispositif médical

 

Rattachement hiérarchique

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Délégués médicaux ou vétérinaires
  • Marketing
  • Ventes
  • Market access

 

Externes :

  • Médecins, vétérinaires, pharmaciens
  • Délégués médicaux
  • Acteurs institutionnels
  • Structures hospitalières

 

Evolution professionnelle (P+1)

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

L'émergence du métier de médecin régional, médecin scientifique de liaison ou vétérinaire responsable technique (selon les terminologies employées dans les différents laboratoires et secteurs) répond à un double rôle : d'une part, il apporte conseils et soutien scientifique aux équipes de commercialisation de par les progrès technologiques dans chaque domaine de médication qui ont complexifié leur compréhension aux profils non experts scientifiques ; et, d'autre part, il est l'interlocuteur expert scientifique privilégié pour les médecins / vétérinaires afin de concrétiser la différenciation croissante entre les activités d'information scientifiques et de promotion. Un autre interlocuteur dédié aux institutions de santé a été créé ainsi qu'une personne consacrée aux patients, disposant à la fois d'une expertise scientifiques et de compétences relationnelles et pédagogiques fortes. Son homologue pour les acteurs institutionnels de la santé, le responsable régional institutionnel a répondu aux mêmes évolutions exigeant le renforcement de compétences similaires dans son champ d'expertise. On assiste donc à un accroissement de la posture de conseil auprès de publics ciblés.