Chef de produit (chimie) - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Commercial, marketing

lu 1838 fois | publié le 08/09/2017

Chef de produit (chimie)

Le chef de produit dans le secteur des industries chimiques élabore et met en œuvre la stratégie marketing d’un produit ou d’une gamme de produits chimiques. Il en gère l’animation, le positionnement du prix, la distribution, les aspects réglementaires et l’image en cohérence avec les enjeux stratégiques de l’entreprise.

Autres intitulés

  • Chef de marque
  • Chef de gamme
  • Responsable produit
  • Responsable marketing produit
  • Product manager, marketeur

 

Activités principales

Etudes et analyse de son marché

  • Assurer une veille économique et technologique pour suivre les tendances de la concurrence et de son marché en B to B ou B to C.
  • Collecter et exploiter les informations sur les besoins des clients issues du terrain.
  • Analyser et synthétiser les informations pour en dégager les caractéristiques de son marché.
  • Réaliser des études ou les commander auprès des prestataires externes.
  • Anticiper les évolutions en fonction des tendances mondiales.

 

Contribution au plan stratégique de l’offre produit

  • Elaborer les recommandations pour définir le cycle de vie du produit en fonction du mix : produit, place (stratégie de commercialisation), prix, promotion (stratégie de communication).
  • Proposer les investissements à la direction générale.
  • Améliorer ou innover le positionnement du produit en fonction du consommateur, de la concurrence, du marché, des contraintes techniques et réglementaires.
  • Créer ou modifier des éléments de packaging des produits.

 

Mise en œuvre du plan opérationnel de l’offre produit

  • Mettre en œuvre les actions sur le terrain en liaison avec tous les acteurs, notamment le plan de lancement  avec des objectifs de retour sur investissement.
  • Concevoir  des outils de marketing opérationnel d’aide à la vente (argumentaires, fiches techniques, publicité sur le lieu de vente...).
  • Proposer des actions alternatives pour modifier ou améliorer le cycle de vie et l’image d’un produit.
  • Suivre chaque opération, valider les ROI (retours sur investissement).
  • Etablir un bilan critique des actions engagées,  rédiger des rapports réguliers.

 

Gestion budgétaire et reporting

  • Préparer et réviser les budgets annuels.
  • Suivre les ventes afin d’ajuster la stratégie marketing.
  • Analyser les performances du produit (coûts, marges).
  • Suivre un compte d’exploitation.
  • Suivre les investissements (coûts, réalisation).
  • Suivre le compte client et le BFR.

 

Encadrement d’équipes (si chef de produit confirmé)

  • Animer et coordonner les activités de son équipe.
  • Animer des réunions avec les équipes.
  • Évaluer et définir les besoins de recrutement en lien avec les services RH.
  • Gérer les effectifs (absences, congés, repos, remplacements...).
  • Réaliser des entretiens professionnels, d’évaluation, de formation ...
  • Favoriser le développement des compétences : mobilité, formation (certificat de qualification professionnelle CQP, validation des acquis par l’expérience VAE...).

 

Activités éventuelles

  • Gérer le produit à l’international si le chef de produit industries chimiques possède une expérience  à l’export ou la capacité à s’adapter à un environnement interculturel.
  • Conduire un projet R&D en manageant au niveau fonctionnel une équipe R&D.
  • Intervenir en avant-vente (présentations techniques d’un produit).

 

Variabilité des activités

  • Dans les petites structures, le chef de produit est plus polyvalent. Il définit la stratégie du marketing et, à ce titre, il est l’interlocuteur de la DG : il travaille l’offre produit au niveau corporate (site Internet, plaquette institutionnelle). Il est souvent chargé du marketing opérationnel (animation, formation des commerciaux sur les produits, appui technique, relations avec certains clients).
  • Dans les moyennes et grandes structures, les métiers sont le plus souvent spécialisés.
    • Le chef de groupe et le chef produit senior mettent en œuvre la stratégie marketing pour une ligne de produits en s’appuyant sur des chefs de produit, des chargés d’études, des assistants marketing.
    • Le chef de marché réalise des analyses stratégiques du marché global de l’entreprise, de ses ventes, de la concurrence et des besoins clients. Généralement rattaché au DG, il élabore des recommandations pour développer de nouveaux marchés.  
    • Le chef de gamme ou chef de marque est responsable du cycle de vie de plusieurs gammes ou lignes de produits ou une marque de produits.
  • En B to B, il gère des produits et des solutions industriels (applications, procédés, technologies), des projets avancés ou complexes. Il contribue à définir ou améliorer les spécificités techniques du produit et soutient les commerciaux en avant- vente.
  • En B to C, le chef de produit détermine les produits référencés par une enseigne. Introduit dans les circuits de la grande distribution, il valorise leur positionnement (campagne promotionnelle, packaging en phase avec l’actualité etc.).

 

Rémunération

Jeune diplômé : entre 30 et 35 k€

Jeune cadre : entre 35 et 45 k€

Cadre confirmé : entre 45 et 70 k€

(Fourchettes de rémunération selon profil, niveau d’expérience, responsabilité hiérarchique, taille de l’entreprise, animation d’équipes...)

 

Compétences requises

Compétences techniques

  • Double compétence scientifique/technique et marketing
  • Bonnes connaissances en marketing stratégique et opérationnel
  • Bonnes connaissances des réseaux de distribution en B to B ou B to C
  • Sens du terrain (relations avec la force de vente et les clients)
  • Bonne pratique des outils informatiques et statistiques, des bases de données
  • Connaissances de la chaîne graphique (relations avec les agences de création)
  • Bonne maîtrise de l’anglais (contacts fréquents avec l’étranger)

 

Aptitudes professionnelles

  • Créativité, innovation et force de proposition pour participer à l’élaboration de nouveaux produits et à leur lancement
  • Sens du client, écoute
  • Forte capacité d’analyse pour une compréhension pertinente d’un marché ou d’un besoin (essentielle dans le positionnement et le développement d’un produit)
  • Qualités relationnelles car les contacts sont pluridisciplinaires et nombreux, le travail en équipe est prépondérant
  • Sens des chiffres pour les études de marché et le suivi des performances
  • Bonnes qualités d’encadrement pour animer et coordonner le travail de son équipe

 

Le profil

Diplômes requis

  • Formation de niveau Bac +2/3 spécialisée (chimie, biologie, biochimie) complétée par un master en marketing ou une première expérience de 5 ans minimum en marketing/vente
  • Formation de niveau Bac +2/3 généraliste (économie, gestion) complétée par un master en marketing ou une première expérience de 5 ans minimum en marketing ou dans la vente
  • Formation d’école de commerce (marchés en B to C)
  • Formation de niveau Bac +5 (écoles d’ingénieurs de la fédération Gay-Lussac, etc.) complétée par un master en marketing ou une expérience en marketing

 

Durée d’expérience

Ce poste peut s’adresser à des jeunes diplômés qui débutent alors comme chefs de produit juniors. Il est le plus souvent accessible à des personnes ayant un à trois ans d’expérience, si possible dans le secteur concerné (industries chimiques).

 

Postes précédents (P-1)

  • Assistant marketing, chargé d’études marketing
  • Trade marketer, merchandiser, category manager
  • Assistant / attaché commercial
  • Chargé d’affaires, responsable avant-vente
  • Ingénieur développement, formulation
  • Responsable affaires réglementaires
  • Responsable R&D / innovation
  • Responsable formulation
  • Responsable laboratoire d’analyse/ contrôle qualité
  • Chercheur

 

Qui recrute ?

  • Entreprises de la branche des industries chimiques commercialisant des produits auprès des industriels (marchés en B to B) ou auprès des particuliers (marchés en B to C) : colorants et pigments, peintures, vernis, encres, caoutchouc, colles, pétrochimie, gaz industriels, produits explosifs, savons, détergents et produits d’entretien, parfums et produits pour la toilette, pesticides et autres produits agrochimiques, produits chimiques de base, matières plastiques de base, produits pharmaceutiques de base...

 

Ce métier est également présent dans toutes les autres branches industrielles 

 

Rattachement hiérarchique

  • Chef de groupe
  • Directeur marketing / directeur du département marketing
  • Directeur général (PME-PMI)
  • Directeur commercial et marketing

 

Environnement de travail et interlocuteurs

Internes :

  • Commercial
  • R&D
  • Production et packaging
  • Communication interne et externe
  • Achats, logistique, QHSSE
  • Affaires réglementaires
  • Brevets et propriété industrielle
  • Contrôle de gestion

 

Externes :

  • Clients
  • Médias, prescripteurs
  • Syndicats et associations liées au marché concerné
  • Instituts d’enquêtes, sondages, études de marché
  • Agences conseil (création, design, communication, évènementiel, achat d’espaces)

 

Evolution professionnelle (P+1)

  • Chef de produit senior
  • Chef de groupe marketing, chef de marque
  • Responsable marketing
  • Chef de projet R&D
  • Responsable d’affaires
  • Chef de marché international

 

Contexte et facteurs d’évolution du métier

Dans un contexte de forte concurrence, de compétitivité et de besoin d’innovation, le chef de produit dans les industries chimiques doit de plus en plus s’impliquer dans la connaissance des nouveaux marchés et applications issus des attentes environnementales. La fonction marketing tend en effet à devenir de plus en plus éco et socio-responsable, à tous les stades du cycle de vie du produit (choix des matières premières, produit plus propre, biodégradable, recyclage, optimisation du packaging?). Pour cela, le chef de produit travaille en étroite collaboration avec la R&D et les autres services de l’entreprise (production, commercialisation, services techniques, QHSSE...).

Dans le secteur des industries chimiques comme dans les autres secteurs industriels, le chef de produit  utilise de plus en plus les outils digitaux pour analyser « l’expérience ou le parcours client » (ensemble des contacts avec un client durant le cycle de vie d’un produit), principalement dans le B to C. La relation client, fortement personnalisée est devenue multi-support (on line, sur mobile, face à face, téléphone, mailing, salon, medias) et cross canal : le chef de produit doit savoir utiliser les divers canaux et outils mis à sa disposition pour suivre les informations du terrain sur les besoins et consommations des clients (outils de géolocalisation sur smartphone, tablette, borne connectée dans les points de vente).

Sur le marché du B to B, l’offre produit se trouve complétée par une offre de solutions (procédés) et prestations techniques, bénéficiant du développement du marketing interactif (données et mappings de marchés ciblés, campagnes de webmarketing).