La fonction documentation, rédaction technique facilite l’accès à l’information - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Communication, création

commentaire (0) | lu 5936 fois | publié le 19/06/2015

Documentation, rédaction technique · La fonction documentation, rédaction technique facilite l’accès à l’information

Les cadres de la fonction documentation, rédaction technique répondent aux besoins internes et/ou externes de l’entreprise. Ils offrent aux utilisateurs une information ciblée permettant une meilleure connaissance de l’entreprise et de son environnement.

Les documentalistes, traducteurs et rédacteurs techniques ont pour missions de traiter et exploiter l’information, de manière à la rendre la plus pertinente possible pour les utilisateurs. Ils peuvent exercer dans différents environnements :

  • Les groupes et les PME importantes : plus le secteur est concurrentiel, technique et international, plus ces métiers sont fortement représentés. Ainsi, les secteurs des télécoms, de l’aéronautique, de l’automobile figurent parmi les bastions de la fonction, de même que ceux à fortes contraintes réglementaires tels que l’énergie, l’environnement ou la pharmacie.
  • Les administrations, ministères et organismes internationaux ont également de fortes demandes en matière de documentation, de traduction et de rédaction technique, et ont souvent des services dédiés.

A noter que la plupart des traducteurs travaillent en indépendants.

Le rattachement hiérarchique est variable et dépend de l’importance accordée à ces métiers : lorsque la veille concurrentielle est primordiale, les services documentation et traduction peuvent être rattachés à la direction générale. Plus généralement, ils dépendent de la direction de la communication, du marketing ou encore de la direction technique. Lorsque le suivi de l’information légale est essentiel, ces métiers dépendent de la direction juridique.

Les documentalistes ont pour missions de faciliter l’accès aux documents et à l’information, sur des thématiques et avec des modalités de diffusion correspondant aux besoins de l’entreprise. Cela signifie :

  • gérer les ressources documentaires (acquisition de documents, gestion des flux d’information, structuration des contenus web, gestion des archives de l’entreprise… ),
  • fournir des produits et services d’information à valeur ajoutée (veille, sélection, validation, synthèses… ),
  • gérer les relations avec les usagers (accueil, orientation, assistance, conseil, formation… ).

Les traducteurs sont chargés de traduire des textes d’une langue de départ vers une langue d’arrivée. La majorité des traductions sont commerciales, techniques ou scientifiques ; très peu sont purement littéraires. Les interprètes effectuent la traduction orale de discours, débats, conférences, négociations professionnelles, d’une langue de départ vers une langue d’arrivée, et parfois dans les deux sens, sous forme simultanée ou consécutive.

Les rédacteurs techniques conçoivent et rédigent des documents sur l’utilisation d’un produit ou d’un service dans un langage adapté au public concerné. Leurs missions principales consistent à :

  • recueillir les besoins des utilisateurs en termes d’usage du produit/service,
  • assurer l’interface entre les techniciens, les ingénieurs et les utilisateurs afin d’effectuer une description complète et compréhensible,
  • concevoir et rédiger des documents qui permettent un accès rapide à l’information (utilisation de schémas, du multimédia, etc. ),
  • effectuer une veille technique et/ou technologique et mettre à jour les connaissances (bases de données, etc. ).

Article rédigé par May CHA