Extension progressive des champs d’intervention des adjoints et conseils de direction générale - Apec.fr - Cadres Extension progressive des champs d’intervention des adjoints et conseils de direction générale - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Enjeux

lu 1288 fois | publié le 27/01/2012

Adjoint, conseil de direction · Extension progressive des champs d’intervention des adjoints et conseils de direction générale

La fonction adjoint et conseil de direction, des enjeux traditionnels maintenus mais de nouvelles missions qui se développent.

Le périmètre des fonctions de l’adjoint de direction générale, du chargé de mission et du conseiller de direction s’élargit à mesure que l’entreprise déploie sa stratégie et réorganise ses moyens.

Maintien des responsabilités traditionnelles :

  • « Des hommes d’influence » ou des « bras droits ». Leur rôle varie suivant la taille de l’entreprise : plutôt « hommes d’influence » et stratèges dans les grands groupes, ils sont davantage « hommes de terrain » dans les PME-PMI. Cet aspect est particulièrement important pour l’adjoint de direction générale qui peut prendre temporairement la place du directeur dans les PME-PMI et diriger l’entreprise lorsque ce dernier est absent.

Mais de nouveaux enjeux et missions se développent :

  • Arbitrer entre polyvalence et hyperspécialisation. La fonction adjoint, conseil de direction emploie traditionnellement des cadres polyvalents. Cependant, ces métiers évoluent vers plus de spécialisation, notamment au sein des groupes et dans les sociétés de conseil. Certaines problématiques particulièrement complexes nécessitent l’intervention sur une longue période de cadres experts. Citons par exemple, les nouvelles technologies, les mécanismes de levée de fond, le développement international, etc.
  • Passer d’une logique d’aide à la décision, à une logique d’accompagnement vers les résultats. Les cadres dirigeants font appel traditionnellement à un « bras droit » ou à un conseil extérieur pour sa capacité à décrire, diagnostiquer, analyser et conseiller. De plus en plus souvent, il leur est demandé de s’impliquer dans des tâches plus opérationnelles et de s’investir dans la mise en œuvre des projets et le suivi des résultats.
  • Acquérir une légitimité dans une organisation matricielle. La place d’un cadre de la fonction adjoint, conseil de direction est complexe car il se situe « hors hiérarchie » qu’il soit ou non salarié de l’entreprise. S’il a la confiance du dirigeant, il doit aussi acquérir une légitimité en interne pour faire « passer ses projets ». La montée en puissance des organisations matricielles (combinant liens hiérarchiques et liens fonctionnels) complique encore la tâche des adjoints et conseillers de direction dès lors que ceux-ci s’investissent dans des missions de gestion de projet.

Article rédigé par May CHA


Des services pour vous accompagner

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, obtenez des réponses immédiates à toute question sur votre situation professionnelle.

» En savoir plus