Des évolutions de carrière qui suivent le processus du développement produit pour les cadres de direction recherche et développement - Apec.fr - Cadres Des évolutions de carrière qui suivent le processus du développement produit pour les cadres de direction recherche et développement - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Carrière

lu 406 fois | publié le 27/01/2012

Direction recherche et développement · Des évolutions de carrière qui suivent le processus du développement produit pour les cadres de direction recherche et développement

Les cadres de direction R&D peuvent choisir différentes mobilités et ainsi diversifier leur parcours professionnel.

Les postes de direction R&D sont destinés à des cadres expérimentés (plus de 5 ans d’expérience pour la plupart) et constituent un bon tremplin pour accéder à des postes de direction de département en lien avec la R&D (marketing, qualité, achats…). Ils ouvrent aussi la voie à des postes de direction générale, particulièrement au sein de sociétés opérant dans des secteurs de pointe (biotechnologies, informatique, chimie…).

Plusieurs évolutions de carrière sont envisageables :

Des évolutions horizontales vers une autre direction de l’entreprise travaillant en lien avec les équipes études, recherche et développement constituent une première possibilité. Elles permettent aux cadres d’acquérir des compétences (achats, marketing, production, etc.) complémentaires au processus de développement produit et d’accéder à une plus grande polyvalence, ce qui les prépare ensuite à une direction d’activité si telle est leur ambition. Par exemple, un responsable de directeur de programme R&D peut s’orienter vers un poste de directeur de la qualité, un responsable de laboratoire de recherche peut opter pour un poste de direction dans les achats.

Des évolutions verticales : dans les organismes publics de recherche, la durée d’expérience est valorisée. Le directeur de recherche peut conserver la même fonction (grade) tout en gravissant les échelons, ce qui lui permet d’avoir davantage de responsabilités et un salaire plus important. Dans le secteur privé, la direction d’activité et la direction générale sont des modalités envisageables, à condition d’avoir exercé plusieurs postes de direction au sein de différents départements liés au processus de développement produit (achats, marketing, production…).

Des mobilités sectorielles : les cadres de R&D acquièrent généralement des compétences dans un domaine ou une discipline scientifique donnée qu’ils peuvent décliner dans d’autres secteurs d’application. Ainsi, un directeur R&D spécialisé en chimie évoluera plus facilement dans des secteurs proches, tels que la pharmacie, les biotechnologies ou la cosmétique.

Des passerelles entre secteur public et secteur privé : les directeurs R&D dans le secteur privé peuvent décider de passer des concours pour intégrer des organismes publics de recherche. Cette voie est possible mais peu courante. Le chemin inverse (du public vers le privé) est plus difficile du fait des réticences du privé à embaucher des personnes issues du public : manque de culture de l’entreprise chez les cadres du public, peu de liens entre recherche fondamentale et appliquée. Des choix de carrière plus atypiques peuvent être envisagés : avoir exercé quelques années comme directeur de département R&D peut constituer un bon tremplin pour créer ou reprendre une entreprise innovante.

Article rédigé par May CHA


Des services pour vous accompagner

Votre projet - votre stratégie

Next Step

Un plan d'action précis et conforme à vos choix pros pour évoluer en interne ou externe

» En savoir plus