Stress : les TIC en question - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Vie en entreprise

commentaire (0) | | publié le 22/02/2016

Vie pro / Vie perso · Stress : les TIC en question

Stress : les TIC en question

La connexion quasi-permanente aux TIC (technologies de l'information et de la communication) a des influences notables sur la santé. Et prolonge, mine de rien, votre journée de travail jusque chez vous.

Le problème des TIC

Hier le salarié remportait ses dossiers papier à la maison. Aujourd'hui, il remporte son ordinateur et son téléphone. " Pierre Guinel est médecin du travail et directeur du service médical de l'ACMS, l'un des plus grands pôles de médecine du travail en Ile-de-France."L'intrusion du travail à la maison est plus grande qu'avant. Le cloisonnement entre le privé et le professionnel s'est réduit. Exemple : la messagerie professionnelle est désormais accessible depuis la maison." Pour ce médecin, les transferts de stress du travail à la maison via les TIC (technologies de l'information et de la communication) ne sont donc pas forcément dus à une pression émanant de la hiérarchie. En effet, lors d'un temps mort dans vos loisirs, ne vous êtes-vous jamais dit :"tiens, je vais me connecter et vérifier mes mails" ? Une facilité dont beaucoup de cadres profitent volontiers.

Les symptômes

L'ACMS a réalisé une enquête sur l'impact des messageries électroniques sur les salariés, et seuls 10% se disent stressés par elle,"alors qu'il est évident qu'elle ajoute du travail au salarié, commente Pierre Guinel. L'afflux de mails et d'appels téléphoniques morcelle le travail. Certains cadres préfèrent commencer tôt ou finir tard pour avoir des moments de calme. Mais il faut s'imposer une limite : il ne faut pas que ce soit permanent." Autre problème soulevé par l'enquête : à force de mails, les liens humains diminuent dans l'entreprise, ce que certains médecins considèrent comme un problème social à part entière : sans surprise, 90% des interrogés pensent qu'un entretien téléphonique ou physique serait mieux qu'un mail.

Les TIC, des outils "ludiques"

Le succès des ordinateurs portables en entreprise – et maintenant des ultra portables – a prolongé cette intrusion du travail dans la vie privée. Car outre les questions de santé (position du corps et lisibilité de l'écran), ce"minis" posent la question du temps et de l'espace de travail. Le salarié est tenté d'ouvrir son ordinateur dans le bus, le train, au café". C'est le problème avec les TIC : ils sont ludiques, explique Jean-Pierre Durand, spécialiste en sociologie du travail et des organisations"Ce qui pousse à les utiliser pendant le temps domestique. Et donc à travailler à la maison ou pendant les loisirs."

Les solutions

D'abord bien garder en tête que le temps passé sur ses TIC est du temps de travail. Ce qui devrait rapidement vous faire prendre conscience de l'importance qu'ils ont gagnée sur votre vie privée." Ensuite, explique Pierre Guinel, conserver des liens familiaux et sociaux est nécessaire à un bon équilibre psychique. Enfin, il faut sûrement revoir son organisation personnelle. Car avoir des journées à rallonge, ponctuellement, c'est possible, mais sur de longues périodes c'est autre chose. Attention car, ce problème d'organisation ne concerne pas que le salarié : l'entreprise est tout autant concernée, son mode d'organisation, de circulation de l'information, étant peut-être à revoir"

 

Article rédigé par Jean Chabod

 

 

Mots-clés : vie privée - vie prostressmail