Mon manager a une personnalité difficile : comment gérer ? - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Vie en entreprise

| publié le 29/06/2017

Dans l'entreprise · Mon manager a une personnalité difficile : comment gérer ?

manager difficile

Votre n+1 a coutume de hurler pour parler, de ne donner que des ordres, d'être absent aux réunions, de vous critiquer constamment. C'est une personnalité difficile dont le comportement a des répercussions sur votre moral et votre travail. Quels sont vos moyens d'action ?

Rassurez-vous

Votre cas est si fréquent que l'appellation " personnalité affirmée " (ou personnalité difficile) est devenue une catégorie à part entière du management. Les centres de formation en ont fait un sujet de travail. Les cabinets de coaching leur consacrent le désormais classique " 360 feedback ". Et les psychologues du travail les ont divisés en catégories (l'anxieux, le râleur...) dont ils tirent des recettes pour mieux les gérer au quotidien.

 

Eclairez la situation

C'est la base de toute communication : être sûr qu'elle est bien établie. Car si rien de ce que vous faites ne plaît à votre manager, c'est peut-être un malentendu. Ainsi, si vous essuyez régulièrement des critiques, demandez à chaque fois des précisions. Ne laissez passer aucun jugement de valeur (ils n'ont rien à faire dans le cadre d'une relation hiérarchique) pour vous concentrer sur les actes, les écrits. Par exemple : quelle partie de quel dossier ne lui a pas plu ? Si la critique vous paraît justifiée, validez avec lui la procédure à suivre pour vous améliorer.

 

Demandez et préparez un entretien

Pour attester de votre bonne foi et calmer la méfiance ou le comportement distant de votre manager, poursuivez cette volonté de transparence en sollicitant un point régulier avec lui. Une courte réunion mensuelle par exemple qui concentrera toutes les critiques – négatives ou constructives – sur votre travail. Un endroit cadré (dans le temps et dans l'espace) qui dégonflera les reproches en les ramenant modestement à la simple dimension professionnelle.

 

Soignez votre travail

Affronter un manager difficile implique une certaine exemplarité dans la forme. Le but étant bien sûr qu'on ne puisse rien vous reprocher. Ainsi, respectez scrupuleusement les délais et la forme demandés dans vos travaux ; observez méticuleusement les procédures de validation ; et faites attention aux destinataires de vos mails.

 

Soignez vos écrits

Les mails sont de précieux atouts. A condition de ne pas écrire n'importe quoi (dénigrement du manager difficile), à n'importe qui (autres managers de secteur, collaborateurs, stagiaires, etc.). En revanche, conservez soigneusement toute trace écrite des échanges avec votre manager : s'ils témoignent des difficultés que vous rencontrez avec lui (menaces, désintérêt pour votre travail, consignes contradictoires), ils peuvent vous être utiles pour défendre votre cas si la direction vous reproche un retard dans un dossier ou un cadre non respecté.

 

Evitez l'isolement

Sollicitez vos collègues de même échelon pour connaître le comportement du manager avec eux : leur fait-il les mêmes reproches ? A-t-il les mêmes attitudes ? Evitez les questions trop directes, posez plutôt des questions ouvertes de type " comment se passe le travail avec lui ? ". Si vos collègues font le même constat, il serait peut-être utile de l'évoquer en réunion avec le manager. En se fixant toujours le travail comme objectif. Ne sortez jamais des exemples professionnels, appuyez-vous sur des mails, des notes datées, etc.

 

Article rédigé par Jean Chabod

 

Mots-clés : conseilsstressconflitvie dans l'entreprisemanagement


Des services pour vous accompagner

Une question - une réponse

Flash Conseil

Par téléphone, obtenez des réponses immédiates à toute question sur votre situation professionnelle.

» En savoir plus