Les fondamentaux du management d'équipe - Apec.fr - Cadres
 
Vie en entreprise

commentaire (0) | | publié le 27/05/2015

Savoir-faire · Les fondamentaux du management d'équipe

Les fondamentaux du management d'équipe

Manager des collaborateurs est une étape essentielle pour élargir le champ de ses responsabilités en entreprise, et demain c'est votre tour ! Voici les 3 points incontournables du management d'équipe.

Ne pas confondre gérer des projets et gérer des hommes

La gestion de projet est souvent une étape préalable à un poste de manager. Elle permet d’acquérir certaines compétences de management. Pour autant, prendre la responsabilité d’une équipe nécessite des qualités spécifiques (relais avec la direction de l’entreprise, montée en compétences des collaborateurs…) différentes du management de projet.

 

Savoir communiquer, être capable d'écouter

Telles sont les 2 grandes qualités d'un manager d'équipe. Le cadre "encadrant", "c'est quelqu'un qui va réellement s'occuper des personnes en prenant en compte leurs différences, leur personnalité et leurs aspirations", explique Hervé, responsable du pôle Compétences et Carrière au sein d'un groupe hôtelier. Cette ouverture aux autres facilite le quotidien. Car, au jour le jour, un responsable hiérarchique se doit de gérer les congés, d'évaluer ses collaborateurs, de décider des formations, ...

 

Son objectif : donner du sens au travail de son équipe

Le cadre doit obtenir le meilleur de ses collaborateurs, pour atteindre les objectifs fixés. Au-delà de ses compétences techniques, qui restent bien souvent indispensables pour légitimer son autorité, il apparaît comme une courroie de transmission entre la direction générale et ses collaborateurs. "Un bon manager s'approprie complètement les objectifs de l'entreprise et les relaie auprès de son équipe en suscitant son implication", résume Hervé. C'est tout l'art du management d'équipe : obtenir sans imposer, écouter et savoir trancher.

 

On ne naît pas manager

On peut, en se formant, développer des aptitudes comme l'écoute. Mais certaines prédispositions sont nécessaires : "l'empathie, par exemple", estime Hervé, ou l'ouverture d'esprit. Acquérir des techniques (écoute, communication, conduite d'une réunion...) peut donc aider le manager à accomplir sa mission. Cependant, il ne faut pas se leurrer : c'est en manageant qu'on devient manager !