Responsabilités, salaire, temps libre... : comment ils ont choisi entre 2 postes - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Témoignages

| publié le 16/01/2014

Responsabilités, salaire, temps libre... : comment ils ont choisi entre 2 postes

Responsabilités, salaire, temps libre... : comment ils ont choisi entre 2 postes

2 cadres témoignent, un consultant Apec réagit

"Pour choisir entre 2 postes similaires, j'ai mis en balance une série de critères"

Didier, responsable comptable et administratif.

Dans mon entreprise, j'ai travaillé pendant 9 ans en toute autonomie, comme responsable de la comptabilité. Mais je n'étais pas en phase avec la restructuration qui mutualisait l'ensemble des services administratifs et fonctionnels. J'ai fait appel à un cabinet d'outplacement. Au bout de quelques temps, on m'a proposé 2 jobs de responsable comptable et administratif, l'un dans le secteur automobile, l'autre dans la finance. Les salaires étaient équivalents. Pour choisir, j'ai pris en compte 3 grands paramètres : l'entreprise (secteur d'activité, taille, chiffre d'affaires, notoriété, positionnement...), ma carrière (potentiel d'évolution, degré de responsabilité, rattachement hiérarchique...) et ma vie privée (situation géographique de l'entreprise, horaires, avantages annexes...). J'ai ensuite attribué à une note de 0 à 10 à chaque critère, pour les 2 postes. Le résultat confortait mon choix initial, dans le secteur automobile.

"J'ai privilégié ma vie de famille et renoncé à gagner plus"

Bénédicte, directrice d'un laboratoire d'analyses de biologie médicale

Après mon Internat, 2 laboratoires d'analyse médicale polyvalents, l'un dans le privé, l'autre dans le public, m'ont proposé simultanément un poste de direction. J'ai pris ma décision sur base de mon éthique personnelle et professionnelle : j'ai eu le sentiment, d'une part, à travers mes expériences, que les pratiques du privé ne me correspondaient pas. D'autre part, la seule perspective de carrière qui m'était proposée était, in fine, de valider des résultats déjà obtenus en amont. Enfin, dernier argument : les horaires de travail paraissaient particulièrement contraignants - 8h00-21h00 -, et incompatibles avec une vie de famille... Malgré une importante différence de salaire, j'ai donc opté pour le poste dans le public.

L'avis d'Alain Boulzaguet, consultant à l'Apec
Pour choisir, il faut avoir réfléchi en amont à ses critères de sélection ! Dans certains cas, l'arbitrage procède d'une évidence qui s'impose - dans le cas de Bénédicte, préserver à tout prix l'équilibre vie personnelle / vie professionnelle. Didier, en revanche, a eu besoin d'un examen plus poussé. Il a pris en compte de manière très pragmatique des paramètres déterminants. Il n'en reste pas moins vrai que les conditions à réunir pour s'épanouir professionnellement sont une subtile alchimie... Je propose un ultime critère d'aide à la décision : A la question "seriez-vous prêts à investir 20 K€ dans le capital de cette société" quelle serait votre réponse ? Si c'est non, vous êtes face à un paradoxe : vous êtes prêt à engager dans cette entreprise votre bien le plus précieux - votre vie, votre temps de travail - mais pas votre argent.