"Un des risques est de se faire oublier sur le plan professionnel" - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Partir à l'étranger

commentaire (0) | | publié le 25/09/2009

Expatriation · "Un des risques est de se faire oublier sur le plan professionnel"

Stéphane Vernay, Directeur du cabinet d'avocat Gide Loyrette Nouel à Pékin.

Stéphane Vernay_Portrait


(photo : Yves Gellie )

Après un parcours universitaire brillant, Stéphane Vernay, jeune avocat, part à Pékin, dans le cadre de la coopération. Il y intègre le bureau local du cabinet Gide Loyrette Nouel pour lequel il travaille depuis 2 ans. Il revient en France en décembre 1998, puis il retourne en Chine en mai 2002 pour prendre la direction du bureau de Pékin.
Cette deuxième expatriation s'inscrit dans la logique de la construction d'un nouveau projet professionnel au sein du cabinet. Sur le plan personnel, le moyen était tout trouvé d'offrir "à ma femme et mes enfants une vie différente de celle que nous aurions eue dans un cadre strictement parisien avec une plus grande ouverture vers l'extérieur".
Son expérience lui permet de mettre en garde le futur expatrié contre les erreurs fréquemment observées. Tout d'abord sur la durée du séjour : "la Chine est probablement le pays où la durée de l'expatriation doit être longue pour être vraiment profitable tant sur le plan privé que sur le plan professionnel". Ensuite, l'expatrié a souvent une tendance à la "nidification" : il reproduit son modèle social et culturel sans tenter l'intégration locale. La maîtrise de la langue et de l'écriture chinoises est ambitieuse : les expatriés revoient à la baisse leurs prétentions devant le manque de temps et la difficulté de l'exercice.
Dernier conseil ? "L'un des risques est de se faire "oublier" sur le plan professionnel comme personnel. Il est important de rentrer en France souvent : je reviens à Paris une fois tous les 2 mois. Et également de se manifester régulièrement, ce que les moyens de communication modernes rendent plus facile".