Formation longue : choisir en toute connaissance de cause - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Formation

| publié le 06/05/2015

Formation longue : choisir en toute connaissance de cause

Formation longue : choisir en toute connaissance de cause

Dans le cadre de votre projet professionnel, vous avez identifié un écart entre vos compétences actuelles et les compétences dont vous pensez avoir besoin pour mener ce projet à terme. Cet écart peut être comblé par une formation. Reste à définir quel programme et quel organisme correspondent le mieux à votre situation professionnelle et personnelle.

Recueillir l’adhésion de son entourage

L'aspect personnel est loin d'être anodin : un cursus long ou une formation s'inscrivant dans un projet de reconversion requièrent un véritable engagement de votre part, mais aussi de la part de vos proches. Il est en effet difficile de s'absenter des semaines entières ou de s'investir dans des travaux personnels le soir ou le week-end sans s'appuyer sur une véritable adhésion familiale. "Obnubilés par les seules questions de financement, la tendance est à occulter cette question qui revient ensuite comme un boomerang. Il faut être prêt  à mettre sa vie sociale et personnelle entre parenthèses pendant plusieurs mois, si le lieu de formation est trop éloigné de votre domicile ou si votre employeur n'accepte pas d'aménager votre temps de travail en conséquence, la formation risque d'en pâtir…

 

Choisir objectivement son programme et son prestataire

Après avoir défini votre projet professionnel, vous devez choisir le programme de formation et les prestataires qui vous donneront les meilleures chances de réussite. Face à ce choix, les organismes de formation -prêts à tout pour vendre leurs programmes- sont les plus mauvais conseillers qui soient. 

 

Pour jauger une formation, 3 sources d'information doivent être privilégiées : le parcours professionnels des enseignants, l'avis des recruteurs et des cadres en poste et, surtout, le bilan des anciens élèves. Il faut aller les interroger 1 ou 2 ans après la fin de leur cursus, afin de dresser avec eux un bilan à froid de leur expérience.  Les anciens élèves vous donneront des informations précieuses sur la qualité du programme et, plus encore, sur l'impact de cette formation sur leur carrière.

 

Garder ses objectifs en tête

Il ne faut jamais oublier que la formation n'est pas une fin en soi : elle doit s'inscrire dans un projet de carrière. Vous ne devez jamais perdre de vue votre objectif final. Y compris dans le choix de son thème de mémoire ou de recherche : mieux vaut choisir des thèmes porteurs sur le marché du travail. 

 

Article rédigé par J.Bordier



Des services pour vous accompagner

Votre projet de formation

Diagnostic Formation

Par téléphone, obtenez des réponses à vos questions formation.

» En savoir plus