Choisir son cours de langue - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Formation

commentaire (0) | | publié le 30/07/2009

Bonne pratique · Choisir son cours de langue

Les organismes s'organisent en 3 grandes catégories : les établissements publics ou para-publics, les représentations étrangères officielles (centres culturels, ambassades) et les organismes privés.


Un marché touffu et concurrentiel. Les organismes de formation sont extrêmement nombreux, les pédagogies qu'ils mettent en œuvre sont diversifiées. Tout l'enjeu pour vous sera de choisir la formule qui convient le mieux à votre projet tout en vous assurant les services de bons professionnels. Il vous faudra avoir l'œil du consommateur averti. Il existe un label qualité délivré par l’UNOSEL (Union National des Organisations de Séjours Educatifs et des Écoles de Langues) mais il est très peu répandu parmi les organismes de formation pour adultes.


Des garanties qualité incontournables. La première qualité d'un formateur en langue : son expérience, sa pratique professionnelle de la langue et ses qualifications. Il devra vous donner toutes les précisions nécessaires à ce propos. Il existe aussi des labels qualité (Iso, OPQF ou FFP) qui certifient d'une démarche rigoureuse de l'organisme de formation mais ils ne remplacent pas les compétences d'un formateur ou la qualité d'un module e-learning.


Salarié ? Demandez conseil à votre RH. Habitué à acheter des formations parfois en grand nombre, le service formation ou la RH de votre entreprise sera de bon conseil, pensez d'ailleurs à utiliser votre DIF (Droit Individuel à la Formation) pour financer vos cours d'anglais. Vous pouvez aussi demander les coordonnées de stagiaires dont le profil est comparable au vôtre afin de valider votre choix.


Attention aux formules magiques. La capacité d'un organisme à mesurer votre niveau réel et à vous proposer un programme adapté à vos objectifs de progression, sont les préalables d'une formation réussie. Si vous devez reprendre des cours d'allemand après plusieurs d'années d'abandon, un module d'auto-formation sur internet ne suffira peut-être pas. De la même manière, si vous devez lire, interpréter des documents complexes dans un anglais spécialisé, une formule de cours uniquement par téléphone ne sera pas la plus adaptée.


Mesurez votre effort. Une langue s'apprend puis s'oublie et ce d'autant plus que vous n'en n'avez pas un usage fréquent. Un stage intensif d'anglais permet de faire de progrès rapides, en revanche, il sera intéressant de prévoir l'entretenir. Soyez vigilent aussi sur le nombre d'heures que vous pourrez effectivement consacrer à votre apprentissage sans mettre en péril votre organisation hebdomadaire et votre équilibre vie pro/ vie perso. A vouloir être trop ambitieux, vous pourriez voir s'envoler vos bonnes résolutions.


Identifier les organismes de formation

 

  • Les représentations étrangères officielles

 

Les chambres de commerce étrangères, les instituts culturels étrangers, les représentations diplomatiques sont à même de vous informer sur les cours de langue et sur les tests, les certifications ou les diplômes en langues étrangères. Les centres culturels allemand, anglais, espagnol et italien sont répertoriées dans les articles dédiés à ces langues.

 

  • Les organismes privés et les professeurs indépendants

 

Les organismes privés et les professeurs indépendants sont les plus nombreux, vous pourrez les identifier grâce aux annuaires de formations ou aux sites régionaux dédiés à la formation continue. Vous pouvez aussi interroger les services culturels ou les associations de votre commune.


Encore un doute ? Demandez à essayer pour 1 cours ou 2 avant de vous engager pour une formule longue durée.

Mots-clés : formationlanguesconseils