" En acquérant une visibilité professionnelle plus grande, j’ai eu des opportunités d’embauche dans d’autres secteurs " - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Evolution professionnelle

| publié le 30/06/2016

Changer de secteur · " En acquérant une visibilité professionnelle plus grande, j’ai eu des opportunités d’embauche dans d’autres secteurs "

En acquérant une visibilité  professionnelle plus grande, j’ai eu des opportunités d’embauche dans d’autres secteurs

Après une vingtaine d’années d’expérience comme ingénieur projet qualité dans les groupes Alstom et Siemens, David Sentis a d’abord changé de métier dans son entreprise puis de secteur. Il est aujourd’hui compliance manager (responsable de l’éthique et de l’anti-corruption). Une évolution de carrière qu’il a négociée en saisissant les opportunités qui se présentaient à lui et en effectuant une formation.

 

Pourquoi avez-vous voulu changer de job ?

J’ai commencé à travailler dans la qualité au moment où toutes les entreprises devaient passer la certification Iso 9001. Cela a été une belle aventure ! Mais après douze ans dans ce domaine, j’ai eu envie de faire autre chose. La gestion des risques m’attirait car à l’époque je travaillais dans l’automatisme ferroviaire, où la sécurité est primordiale.

 

Comment avez-vous procédé?

J’ai demandé, et décroché, un congé individuel de formation. Cela m’a permis de suivre pendant un an un mastère spécialisé des Arts et Métiers et du CNRS sur la gestion des risques. A mon retour chez Siemens en 2008, le scandale mondial de corruption qui a touché l’entreprise était en train d’éclater. On m’a proposé le poste de chef de projet anti-corruption dans mon entité transports. J’ai continué à creuser le sujet par la suite, en me formant. Siemens a voulu que son cas serve d’exemple et je suis allé le présenter dans d’autres entreprises. Cela a augmenté ma visibilité dans ce petit milieu, et c’est comme ça que s’est présentée l’opportunité du poste que j’occupe maintenant dans la pharmacie.

 

Pour effectuer votre évolution professionnelle, quelle a été la plus grosse difficulté et comment l’avez-vous surmontée ?

J’ai d’abord changé de métier en passant de la qualité à la compliance. J’ai dû apprendre en marchant car personne ne connaissait vraiment les démarches à mettre en place. La deuxième difficulté a été de changer de secteur. L’industrie ferroviaire et la pharmacie n’ont pas du tout la même culture. De plus, après trente ans passés dans l’ingénierie, dont les onze dernières années chez Siemens, en changeant de secteur, je perdais tout mon réseau. Mais je m’en suis créé un nouveau petit à petit dans ma nouvelle entreprise. 

 

Pour changer de job auriez-vous un conseil à partager ?

Il faut sentir venir le changement, toujours se tenir au courant de ce qui se passe dans son milieu professionnel. Même sans projet précis, il faut s’orienter vers un métier qui ne puisse pas être délocalisé et où l’expérience a de la valeur.

Article rédigé par Coralie Donas


Des services pour vous accompagner

Réseaux sociaux

Les Informels

Participez aux afterworks « Les Informels » et partagez votre expérience avec d’autres cadres sur les questions clés de votre évolution professionnelle.

» En savoir plus

Choisir sa voie

Changer de voie

Envie de changer de fonction ou de secteur ? Et si c'était le bon moment !

» En savoir plus