Pourquoi les cadres souhaitent créer leur entreprise ? - Apec.fr

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Travailler autrement

| publié le 12/02/2013

Pourquoi les cadres souhaitent créer leur entreprise ?

Petit tour des raisons, bonnes ou mauvaises, qui incitent les cadres à se lancer dans la grande aventure de entrepreneuriat.

Sortir du cadre et retrouver sa liberté. 

Besoin d’indépendance, envie d’être davantage maître de son travail et de son emploi du temps… Les cadres aspirent à plus de liberté et espèrent, en développant leur propre business avoir l’opportunité de mettre vraiment en pratique toutes leurs compétences. Car, au fil des années, l’entreprise a parfois pris pour eux des allures d’espace plus contraignant qu’épanouissant au sein duquel une évolution professionnelle satisfaisante n’est pas toujours possible. Créer sa propre structure serait alors une solution à une certaine insatisfaction et permettrait potentiellement de donner un nouveau souffle à sa carrière.
Faire face à la réalité du marché et saisir des opportunités. 

A ce sentiment d’insatisfaction, viennent s’ajouter des raisons plus objectives liées à l’observation du marché. La rareté des emplois dans son secteur, l’impossibilité liée à une structure d’embrasser plus de responsabilités, l’approche de la cinquantaine qui rend difficile un changement de poste, mais aussi les conditions de travail qui se dégradent avec un développement important du stress sont autant de constats qui peuvent inciter les cadres à considérer la création de leur propre activité comme une bonne alternative. Le fait que les entreprises, confrontées à des obligations de rentabilité toujours plus grandes, peuvent confier aujourd’hui plus facilement qu’hier des missions à des sociétés extérieures peut être aussi un facteur déclencheur.
Des circonstances et un environnement favorables. 

Les emplois de cadre donne souvent accès à un contexte professionnel riche et complet. Sollicités par des prestataires, accompagnés au quotidien par des consultants externes, les cadres gagnent avec le temps une bonne vision de ce qui se fait de plus performant sur leur marché. Au cœur de problématiques complexes et fortement concurrentielles, ils se spécialisent. Prenant conscience de la valeur de leur expertise, certains se lancent alors dans la création d’entreprise, en utilisant parfois au préalable un ou plusieurs dispositifs accessibles via leur employeur actuel pour se former et acquérir une compétence qui leur manque pour leur projet. Pour d’autres encore, c’est la mise en place d’un Plan de Sauvegarde de l’Emploi assorti de mesures d’accompagnement qui sera le déclencheur. Une occasion d’accéder au bilan de compétences, à des formations, voire à une aide financière et/ou un accompagnement à la création d’entreprise.
Les cadres ont donc de bonnes raisons de se lancer dans entrepreneuriat. Attention néanmoins à ne pas succomber trop vite à l’euphorie de la création d’entreprise. Développer du chiffre d’affaires et du résultat est un chemin long et semé d’embûches. Avoir suffisamment de trésorerie pour financer son installation et embaucher ses premiers salariés est souvent encore bien plus laborieux. Quant à cette fameuse liberté, le quotidien des créateurs d’entreprise est plutôt fait d’un rythme de travail très élevé et d’une bonne dose d’incertitude. C’est en connaissance de cause de cette réalité qu’il faut envisager son projet d’entreprise pour se donner toutes les chances de réussir.