" La relation au travail n’est plus exclusivement liée à un employeur " - Apec.fr - Cadres

Vous êtes actuellement sur le site Cadres. Changer de site ?

Travailler autrement

commentaire (0) | | publié le 31/08/2017

" La relation au travail n’est plus exclusivement liée à un employeur "

Tristan d'Avezac, expert en mutation du travail

Tristan d’Avezac est dirigeant du cabinet Territoires humains et auteur du rapport "Penser l’emploi autrement" pour le compte du Lab’Ho - Groupe Adecco. Il nous livre son analyse d’un marché du travail où la frontière entre salariat et entrepreneuriat est finalement ténue et propice à la création d’activité.

Comment peut-on expliquer le développement de nouvelles formes d'emploi comme alternatives au salariat ?
Elles ne sont pas des alternatives, mais davantage des voies d’activités complémentaires, y compris à un emploi salarié. Le CDI reste la principale forme de l’emploi avec les ¾ des actifs, cependant, la persistance du chômage et l’apparente facilité à trouver une activité free-lance via les plateformes de travail à la demande, expliquent pour une bonne part ce développement. En outre, la digitalisation du travail, directement accessible depuis son smartphone, a contribué à l’accélération de ce phénomène. Enfin, on commence à voir des entreprises qui proposent à d’occuper un emploi sous statut auto-entrepreneur plutôt qu’en CDD ou CDI. C’est dire les transformations du rapport au travail auxquelles on assiste.

Y a-t-il un lien de cause à effet entre la relation au travail et l’intérêt des cadres et des jeunes diplômé·e·s pour les nouvelles formes d’emploi ?
Oui et cela tient au fait que la relation au travail n’est plus exclusivement liée à un employeur. On assiste à une forme de déliaison avec l’entreprise, due à une durée de la relation d’emploi qui se réduit – un tiers des CDI sont rompus dans la première année (40 % pour les jeunes de moins de 25 ans *. Des transitions professionnelles plus précoces et multipliées ainsi que la montée du travail à distance font que l’entreprise n’est plus autant LE lieu du collectif.  Dans ces conditions, la relation au travail a beaucoup moins de raisons qu’hier de se concevoir dans le cadre unique du salariat.

Ne faut-il pas envisager des dispositifs plus sécurisants pour permettre le développement de ces nouvelles formes d'emploi ? 
Assurément ! Les critiques que l’on observe sur ce sujet à l’encontre des plateformes de travail à la demande le montrent. Cela se traduit par un double mouvement. De la part du régulateur, l’État, en imposant un socle minimum de droits et obligations, et de la part des acteurs de la nouvelle économie soucieux de leur image RSE. Au final, il y a un équilibre délicat à trouver entre protection des travailleurs et pérennité du business model.

Propos recueillis par Marc Ezrati

 

Consulter le profil LinkedIn de Tristan d’Avezac

 

 

* " Plus d’un tiers des CDI sont rompus avant un an ", Darse Analyses – Janvier 2015 N°005.


Des services pour vous accompagner

Devenir entrepreneur

Objectif Entreprendre "J’y pense"

Par téléphone, bénéficiez de bons conseils pour votre projet d'entrepreneuriat.

» En savoir plus

Devenir entrepreneur

Objectif Entreprendre "Je me lance"

Soyez accompagné tout au long de votre création ou reprise d’entreprise.

» En savoir plus