Des jeunes diplômés qui changent de voie pour prendre en main leur carrière professionnelle - Apec.fr - Cadres
 
La réorientation professionnelle en début de carrière

commentaire (0) | lu 887 fois | publié le 01/10/2015

Des jeunes diplômés qui changent de voie pour prendre en main leur carrière professionnelle

La réorientation professionnelle en début de carrière Pourquoi et comment des jeunes diplômés en viennent-ils à changer complètement d’orientation dans les premières années de leur carrière professionnelle ?

Un constat négatif à l’origine de la réorientation. 14 % des jeunes diplômés de niveau Bac +5 ou plus déclarent avoir vécu un changement significatif d’orientation professionnelle dans les 2 années ayant suivi l’obtention de leur diplôme. La réorientation a quasiment toujours pour point de départ une expérience malheureuse et/ou une difficulté à se sentir en accord avec sa situation professionnelle. Elle est aussi – contrairement à l’orientation initiale, marquée par le poids des influences familiales – l’occasion d’être acteur de son propre destin et d’exercer un véritable choix personnel. Elle peut enfin être une option imposée par un manque de débouchés et une recherche d’emploi infructueuse.

 

Un parcours long et évolutif. La réorientation est un processus qui peut s’étaler sur plusieurs années, pendant lesquelles le jeune diplômé doit faire face à de nombreux problèmes : manque d’information sur les démarches à entreprendre, difficulté à trouver une formation puis à lui faire une place dans son emploi du temps, anxiété et crainte de l’échec, difficultés matérielles…Pour y faire face, les jeunes font plutôt appel à leur entourage amical et s’efforcent de combler leurs lacunes grâce aux informations qu’ils peuvent trouver sur Internet. Ils ont aussi recours à Pôle Emploi et à l’Apec, mais plus dans une optique de recherche d’emploi que de réorientation.

 

Etre acteur de son avenir professionnel. Quel que soit leur parcours et malgré les difficultés rencontrées, les jeunes diplômés réorientés vivent la réorientation avec beaucoup d’espoir et de confiance en l’avenir. L’espoir d’un lendemain meilleur est souvent l’élément qui a permis de s’accrocher lors des périodes difficiles et des remises en question. Pour certains, la démarche de réorientation comporte également une dimension de revanche, sociale pour ceux qui n’ont pas réussi à trouver un emploi dans leur domaine, et familiale pour ceux qui se sont sentis écrasés par leurs parents.

 

Source : Apec, La réorientation professionnelle en début de carrière, septembre 2015


Consulter l'intégralité de l'étude (format PDF)

La réorientation professionnelle en début de carrière

Dans ce dossier